Quest: Trial by Water

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Quests
Job : CNJ
Level : 15

Zone: Gridania

Extention: A Realm Reborn

Summary: Desiring that you learn about the element of water, Brother E–Sumi–Yan has assigned you a new task. Take the flask he has provided and pour its crystal-clear contents onto the ground at the foot of the Hedgetree near to the Hawthorne Hut.

Summary: You have succeeded in purifying the area of elemental corruption. Report to Brother Joacin at the Hawthorne Hut.

s:

It is good to see you again, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. By the aura you exude, it is plain you have grown further as a conjurer.

s:

The time is come that you acquaint yourself with the third element of our art: water.

s:

For the first part of your lesson, you are to take this flask of pristine water and pour it at the foot of the Hedgetree found near the Hawthorne Hut.

s:

The water's purity will draw forth the corrupting entity that is siphoning the tree's life force.

s:

Dispatch this being, and then speak with Brother Joacin at the Hawthorne Hut.

s:

As you might expect, he is a conjurer with a fine ear for the murmurings of brook and stream. Listen well to his advice if you would learn to master the element of water.

Joacin:

Greetings, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Brother E–Sumi informed me of your coming. I assume it was you who purified the befouled water at the Hedgetree?

Joacin:

The joyous bubbling of the elementals was a pleasure to hear. On behalf of both them and myself, I thank you.

Joacin:

Now, without further ado, let us speak of that which Brother E–Sumi sent you here to learn.

Joacin:

I trust you did not find it strange to be asked to tend to a tree when your lesson this day concerns the element of water.

Joacin:

One need not have studied botany to realize that the forest requires more than rich soil to flourish. Water is essential for carrying the nutrients in the earth from a tree's roots all the way to the very tips of its leaves.

Joacin:

This precious liquid is the lifeblood of the Twelveswood. Without it, naught would grow. But should it rise in too great a volume, and too swiftly, the nourishing flow will become a crashing wave that washes away all before it.

Joacin:

It is important to realize that all of nature is in balance. As conjury derives its power from nature, we must take care not to use our art in a manner like to disrupt this state. Ever must we be mindful of the ceaseless tug-of-war embodied in creation─this...fruitful stalemate of the elements.

Maximiloix:

Brother Joacin! Are you about!?

Joacin:

I am here, sir. What has transpired?

Maximiloix:

A herd o' young antelope stags has gone berserk. I dunno what's got 'em so panicked, but there's no calmin' 'em now.

Maximiloix:

The mad beasts gored the soldiers sent to shepherd 'em away from civilian settlements, leavin' us with a pile o' wounded over at Josselin's Spire, an' not enough hands to stanch the bleedin'. We need a healer, an' fast!

Joacin:

Curious. I sensed nothing amiss in the whisperings of the elementals. What could have frightened these antelopes so...?

Joacin:

Ah, apologies! I shall revisit these musings anon. Let us make haste.

Joacin:

If matters are as chaotic as you say, I fear the number of injured may be rising as we speak. I doubt that we two will suffice.

Joacin:

We must divide our forces.

Joacin:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>─travel straightway to Josselin's Spire and tend to the wounded. I shall endeavor to rally further healers, and follow after you bearing what restorative unguents I can.

Joacin:

You, sir, head to Stillglade Fane and beseech the aid of Brother E–Sumi.

Aniud:

Who are─? A conjurer, you say? Praise Nophica!

Aniud:

You've come not a moment too soon─sounds like yet more wounded have just been carried in. Pray offer them what aid you can.

o:

Such terrible injuries... Leave this one to me, and weave your restorative spells on that soldier there.

o:

Unnngh...

o:

<gasp> I... I can breathe again... Thank you.

o:

These folk are out of danger for the present, but I fear our reprieve shall be brief.

o:

The battle with the stags yet rages, and there are reports of yet more wounded. I bid you join the Wood Wailers and help put an end to this.

o:

Seek them just off the road that leads to the northeast. And do not worry─my art should be sufficient to prevent matters from worsening here. Now, go!

o:

Come to lend a hand, have you? Quickly! The fight is this way!

Sylphie:

<gasp> The conjurer from the guild!

Sylphie:

Well, tell Brother E–Sumi if you want─I don't care! I'm not going to stand by and watch while people bleed to death!

Sylphie:

I don't understand. When I try to cast spells, nothing happens. When I reach for my power...there's just nothing there.

Sylphie:

Is this what the guildmaster was trying to warn me about?

Sylphie:

He said I was repeating my mother's mistakes. The same thing happened to her─losing her magic, I mean. And then she─

Sylphie:

Am I...going to die?

Sylphie:

This can't be happening. I didn't think...

Sylphie:

Please. I need to be alone.

s:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>! You have returned at last. Were you able to speak with Sylphie?

s:

I see...

s:

I once taught you that conjurers harness the power of nature that we might bring about change. Earth, wind, water, healing─the principle is no different.

s:

For the art of mending, we draw on the boundless life force of nature and bestow it upon the wounded. Sylphie has never sought to borrow from that bounty.

s:

Her power to heal stems from her <Emphasis>own</Emphasis> life force. The vital energies of mortals are, however, finite...and now that which I most feared has come to pass.

s:

Her mother unwittingly took her own life through the continued use of her healing skills.

s:

And Sylphie's aptitude for the art is, if anything, even greater. Thus it is not unexpected that she should reach the limits of her strength at a much earlier age.

s:

If we do not intervene, this terrible tragedy will be repeated, and I for one could not bear to see the child suffer the same fate as her mother...

s:

I shall think on a solution to this dark dilemma. It may be that I will have need of your assistance in the near future, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>.

s:

Do not doubt your abilities. You are a conjurer who has passed the trials of earth, wind, and water. You grow closer to nature with every passing day, and I sense within you the seeds of greatness.

s:

In your encounter with water, you learned its role as a bringer of life. But you also felt the implacable power of a surging wave as it swept you along in its path. Like earth and wind, and nature at large, the element of water is possessed of more than one aspect.

s:

Having completed the third lesson, I am satisfied that you have mastered the fundamentals of conjury.

s:

Yet this is but the beginning of your journey. Henceforth, you must strive to attune yourself ever more closely to the elements, and to nature.

o:

Unnngh...

Sylphie:

No!

o:

Arrrgh!

o:

Are...are you all right, miss?

Sylphie:

Gods above...

o:

Conjurer! Your aid!

Sylphie:

<cough> <wheeze>

o:

Miss!?

Sylphie:

I-I'm fine... Don't mind...me...

s:

Pray tell me that we are not too late.

s:

Sylphie! What have you done!? I forbade you from using such...such...methods!

Sylphie:

Guildmaster!

s:

I will not see you repeat your mother's mistakes.

Sylphie:

...

Sylphie:

My mother never did anything wrong!

s:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, may I ask that you follow her...please? I fear my presence will only serve to provoke her further.

s:

She cannot have gone far in her weakened state.

Quest: Trial by Water

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de classe : mages
Job : CNJ
Level : 15

Zone: Gridania

Extention: A Realm Reborn

Resumé: E-Sumi-Yan vous a proposé de vous initier à l'élément eau. Il vous a remis une fiole d'eau claire et vous a demandé de verser son contenu sur la “corruption aquatique” qui a infecté l'arbre de l'Orée des Neuf Lierres.

Resumé: Vous avez pacifié l'élémentaire d'eau corrompu et supprimé l'altération élémentaire qui avait contaminé l'arbre de l'Orée. Allez voir Joacin, à la hutte des Hawthorne, et écoutez ses ex<SoftHyphen/>pli<SoftHyphen/>ca<SoftHyphen/>tions.

s:

Ravi de vous revoir, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. L'aura qui se dégage de vous montre que vous avez fait de grands progrès depuis notre dernière rencontre.

s:

C'est tant mieux, car il est temps de vous fa<SoftHyphen/>mi<SoftHyphen/>lia<SoftHyphen/>ri<SoftHyphen/>ser avec le troisième élément de notre art<Indent/>: l'eau.

s:

Cette fois, c'est moi qui vais vous donner un exercice. Je veux que vous preniez cette fiole et que vous versiez son contenu sur l'arbre de l'Orée des Neuf Lierres.

s:

Ce végétal sacré a récemment été infecté par une corruption aquatique et l'eau claire contenue dans ce flacon vous permettra de déloger l'être qui s'y cache.

s:

Une fois que vous l'aurez pacifié, allez parler à Joacin, à la hutte des Hawthorne. Ce druide affectionne par<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>cu<SoftHyphen/>liè<SoftHyphen/>rement le susurrement des esprits de l'eau. Je suis certain qu'il saura vous enseigner toutes les qualités de cet élément.

s:

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance.

Joacin:

Enchanté de faire votre con<SoftHyphen/>nais<SoftHyphen/>san<SoftHyphen/>ce, jeune camarade élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te. C'est un véritable plaisir de rencontrer cel<If(PlayerParameter(4))>le<Else/>ui</If> qui a éliminé la corruption aquatique qui altérait l'arbre de l'Orée.

Joacin:

Ne soyez pas si surpris<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>, allons. Vous oubliez que je suis en contact permanent avec les esprits. D'ailleurs, ils se sont grandement réjouis de pouvoir de nouveau circuler sans entrave et ils m'ont demandé de vous transmettre leurs re<SoftHyphen/>mer<SoftHyphen/>cie<SoftHyphen/>ments.

Joacin:

Maître E-Sumi vous a envoyé<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> à moi pour que je vous inculque les rudiments de l'élément eau, j'imagine. Je vais donc vous transmettre mon savoir...

Joacin:

L'eau tombe du ciel. Elle glisse le long des arbres et s'infiltre dans le sol. Elle étanche la soif des hommes et des bêtes, elle nourrit la végétation et fait prospérer les cultures.

Joacin:

Les végétaux ont besoin de la terre pour leurs racines, mais la terre seule ne suffit pas. Ils ont aussi besoin de l'eau pour absorber les sels minéraux contenus dans le sol.

Joacin:

D'une certaine manière, l'eau transporte la vie. L'on pourrait même dire que l'eau <Emphasis>est</Emphasis> la vie.

Joacin:

Mais l'eau peut aussi être meurtrière quand sa circulation est entravée. Elle s'accumule à un endroit, puis déferle telle une vague que rien ne peut arrêter. Voilà pourquoi il est important de...

Maximiloix:

À l'aide, à l'aide<Indent/>! Y a-t-il un élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te dans la salle<Indent/>!?

Joacin:

Que se passe-t-il<Indent/>?

Maximiloix:

Messire Joacin, nous avons besoin d'aide<Indent/>! Une harde de jeunes antilopes cerf com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment paniquées est apparue sou<SoftHyphen/>dai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment près du Refuge. Mes hommes et moi avons tenté de les repousser, mais elles refusent de regagner leur territoire<Indent/>!

Maximiloix:

Dans la confusion, plusieurs vigiles sombres ont été blessés, dont certains très grièvement<Indent/>! Si l'on n'agit pas rapidement, ils vont périr<Indent/>! Vous devez nous aider<Indent/>!

Joacin:

C'est étrange, les esprits ne m'ont rien dit à ce sujet... Je me demande ce qui a pu effrayer ces créatures à ce point...

Joacin:

Pardonnez-moi, l'heure n'est pas à la réflexion.

Joacin:

Nous devons agir rapidement si l'on veut éviter que la situation ne s'aggrave.

Joacin:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je suis désolé mais nous allons devoir interrompre notre leçon. Les vigiles sombres ont besoin de vos talents de guérisseu<If(PlayerParameter(4))>se<Else/>r</If>.

Joacin:

Allez à la tour de Josselin et voyez si vous pouvez vous rendre utile. De mon côté, je m'occupe de rassembler à la fois des élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>tes et des médicaments.

Joacin:

Quant à vous, Maximiloix, je veux que vous partiez im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment pour Gridania et que vous demandiez à maître E-Sumi de venir nous prêter main-forte.

Aniud:

Désolé, j'ai vraiment pas le temps de papoter, là<Indent/>! ... Pardon, c'est Joacin qui t'envoie en renfort<Indent/>?

Aniud:

Eh bien, on peut dire que tu tombes à pic<Indent/>! Les premiers blessés viennent juste d'être transportés au pied de la tour. Tu peux t'occuper d'eux<Indent/>?

Wulfiue:

o:

Quelle horrible blessure... Occupez-vous de ce garçon pendant que je finis de soigner celui-là.

o:

Urgh... A-aidez...moi...

o:

Pff, pff... Je... Je respire à nouveau...

Wulfiue:

Wulfiue:

Wulfiue:

o:

Merci<Indent/>! La vie de ce soldat n'est plus en danger désormais.

o:

Hélas, il est trop tôt pour crier victoire. La lutte n'est pas encore terminée et on m'a rapporté qu'il y avait d'autres blessés qui attendaient d'être soignés.

o:

Allez au nord-est, en direction du Refuge, et assistez les soldats sur place. Moi, je me charge de remettre ces hommes sur pied.

o:

Vous êtes l'élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te qu'on nous envoie en renfort, c'est ça<Indent/>? Alors suivez-moi<Indent/>!

Sylphie:

Encore toi<Indent/>!?

Sylphie:

Je sais ce que tu vas dire, mais c'est plus fort que moi. Je ne peux pas rester les bras croisés à rien faire pendant que ces hommes risquent leur vie. E-Sumi-Yan peut bien dire ce qu'il voudra, ma place est ici, aux côtés des blessés<Indent/>!

Sylphie:

Je ne comprends pas ce qui se passe... J'ai beau essayer d'utiliser ma magie encore et encore, je n'arrive plus à lancer de sorts...

Sylphie:

Est-ce pour cette raison qu'E-Sumi-Yan me sermonne sans arrêt<Indent/>? Savait-il ce qui allait m'arriver<Indent/>?

Sylphie:

Il a dit que je ne devais pas répéter l'erreur de ma mère...

Sylphie:

Elle aussi a perdu ses pouvoirs peu avant de mourir... Est-ce que ça veut dire que je vais connaître le même destin<Indent/>?

Sylphie:

C'est trop injuste... Je ne veux pas mourir...

Sylphie:

Pardon... Je sais que tu es venu<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> me réconforter, mais j'ai besoin d'être seule un moment...

s:

Dites-moi, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, avez-vous pu parler à Sylphie<Indent/>?

s:

... Je vois.

s:

L'autre fois, je vous ai expliqué qu'un élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te empruntait la force de la nature pour la réutiliser sous une forme différente. Ce qui est vrai pour la terre, le vent et l'eau, l'est aussi pour la magie curative.

s:

En empruntant la force vitale des organismes qui l'entourent, un élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te est capable de soigner une autre personne. Hélas, ce n'est pas le cas de notre jeune amie.

s:

L'énergie qu'elle utilise pour soigner provient de son propre corps. Et comme vous vous en doutez, cette source d'énergie n'est pas illimitée, bien au contraire... C'est pour cette raison que j'étais si dur avec elle et que j'insistais pour qu'elle étudie les éléments.

s:

Mais je crains que le mal ne soit déjà fait... Sa mère aussi soignait les autres en puisant dans sa propre source vitale<Indent/>; c'est d'ailleurs ce qui lui a coûté la vie...

s:

Comble de malchance, si je puis dire, comme Sylphie est plus puissante que sa génitrice, elle épuise ses réserves plus rapidement. Malgré son jeune âge, elle a déjà atteint ses limites.

s:

Si elle continue, elle finira par se vider com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment et elle en mourra...

s:

Une telle tragédie ne doit pas se reproduire. Je vais réfléchir à une solution et ferai cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment appel à votre aide le moment venu.

s:

Vous êtes maintenant initié<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> aux trois grandes forces de la nature que sont la terre, le vent et l'eau, ce qui fait de vous un<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> élé<SoftHyphen/>men<SoftHyphen/>ta<SoftHyphen/>lis<SoftHyphen/>te accompli<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>.

s:

En affrontant cette fois l'eau, vous avez pu constater la puissance de ses flots inarrêtables pouvant tout emporter sur son passage, la force tumultueuse qu'elle incarne.

s:

Votre formation de base touche à sa fin, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>.

s:

Sur ce, continuez votre ap<SoftHyphen/>pren<SoftHyphen/>tis<SoftHyphen/>sage de l'élémentalisme et n'oubliez jamais l'essence ultime de notre art<Indent/>: la nature qui nous entoure tous.

o:

Ughh...

Sylphie:

Aaah<Indent/>!

o:

Aarrgh<Indent/>!

o:

V-vous n'êtes pas blessée... Mademoiselle<Indent/>?

Sylphie:

Je... Euh...

o:

Aventuri<If(PlayerParameter(4))>ère<Else/>er</If><Indent/>! Nous avons besoin de votre aide<Indent/>!

Sylphie:

Aaah<Indent/>!

o:

Vous allez bien, Mademoiselle<Indent/>?

Sylphie:

(souffle) Oui... (souffle) Ç-ça va...

s:

Il y a des blessés<Indent/>! Occupez-vous d'eux<Indent/>!

s:

Vous êtes allée trop loin, Sylphie<Indent/>! Vous ne devez plus utiliser vos pouvoirs<Indent/>!

Sylphie:

...

s:

Ne répétez pas l'erreur de votre mère<Indent/>!

Sylphie:

!!!

Sylphie:

Ma mère n'a fait que guérir des blessés<Indent/>! Il n'y a rien de mal à ça<Indent/>!!

s:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, pourriez-vous la rattraper et vous assurer qu'elle va bien<Indent/>?

s:

Étant donné son état, elle n'a pas dû aller bien loin. J'y serais bien allé moi-même, mais vu sa réaction à l'instant, je doute que cette initiative soit la bienvenue...

previous next