Quest: Market for Death

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of War Quests
Job :
Level : 30

Zone: Limsa Lominsa

Extention: A Realm Reborn

Summary: Jacke calls a meeting to discuss the true nature of the enigmatic Black Sarcophagus. According to Perimu's investigation, the ominously named object is, in fact, an experimental explosive developed by the Garlean Empire. As the gathered rogues ponder the implications of their discovery, Lonwoerd interrupts to deliver a letter from their itinerant underworld contact. Travel to Thalaos in upper La Noscea, and seek out the black marketeer.

Summary: Upon approaching the inert form of the dark-robed old man, you suddenly find yourself the target of an Executioner ambush. Though the odds are against you, your deadly rogue training eventually prevails. Wipe the blood from your blades and see what can be done for the black marketeer.

Jacke:

I was wonderin' when ye'd show up, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, but bugger me if ye don't look ready to mill an entire crew o' sods by yerself.

Jacke:

An' bene that ye are, 'cause we've finally uncovered some hard facts about that last treasure. Won't be long now afore we cloy the winnin' piece an' put this daft challenge to bed.

Jacke:

All right. I've gathered the other coves for a meetin', so let's get down to it.

Jacke:

At long bloody last, the Black Sarcophagus has given up its secrets. ...Underfoot, ye've some news for us?

Perimu Haurimu:

Aye, Jacke. I think half our troubles in whiddlin' the truth of it lay in callin' this nasty thing a “treasure.”

Perimu Haurimu:

The Black Sarcophagus ain't no dimber bauble...it's the Mark LI magitek mine─a bleedin' prototype explosive what was bitten from an imperial transport vessel!

Perimu Haurimu:

An' even though it ain't that big─maybe the size of a small cargo box─they say the blast'd have enough kick to incinerate a bloody behemoth.

Perimu Haurimu:

Seems the Garleans meant to start production at their factory in La Noscea, then distribute the mines through Castrum Marinum. Lucky some plucky privateer cloyed the prototype en route, then, eh?

k:

An experimental weapon... That explains why the thalassocracy was so bleedin' eager to bid at that auction, an' so reluctant to share the details with us.

Perimu Haurimu:

At least now we know the “what”...but there's still the question of the “where.” The Curs delivered their bitten goods to the Reformists, that much is certain.

Perimu Haurimu:

What happened to the sarcophagus after that, though, we ain't so sure. There've been no reports o' huge explosions or the like, so either the Executioners still have the mine, or they've peddled it to some other buyer...

Jacke:

The Reformist faction came together out o' their shared hatred for the Admiral an' her ways. I'm guessin' they didn't cloy that bomb just to sell it...

Jacke:

...What is it, Lonny?

Lonwoerd:

A letter for ye, Jacke. Says it's urgent.

Jacke:

A letter? Who's it from?

Lonwoerd:

The old man. I found it while I was sortin' through our daily deliveries.

Jacke:

Let's see now... <Emphasis>Come to Thalaos. I have urgent news.</Emphasis>

Perimu Haurimu:

I've never known the old man to summon a customer! No one's seen him at his usual haunts for a while, so do ye reckon this's some rum morsel he's dug up just for us?

Jacke:

Aye, it could be...

Jacke:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, you an' me are headed to Thalaos. Underfoot, V'kebbe, yer to take another stab at pinnin' down the location o' the sarcophagus.

Jacke:

You an' me'll head to Thalaos to see what the old man wants. I hope it's good news...but me gut is tellin' me otherwise.

a:

Yer done for, rogue!

a:

Slice <If(PlayerParameter(4))>'er<Else/>'im</If> up!

a:

Trustin' fool!

i:

(-???-)<giggle> Yer wastin' yer time, darlin'. We opened that scrag's wrinkled throat bells ago.

i:

Ye cross the Bloody Executioners, an' ye get what's comin' to ye.

i:

...Did ye like our message? We wasn't sure ye'd fall for it, but a little mystery goes a long way, eh?

i:

Aw, now don't be like that, darlin'. Me an' me mates didn't have much choice─when the boss says “go <Emphasis>play</Emphasis> wiv the rogues,” then we gotta go play wiv the rogues.

i:

After all, we never asked ye to come ruin our game, now, did we? An' don't give me no long-winded speech about yer precious code...

i:

The Reformists' vision stretches far beyond what them tired ol' rules is good for. Once Cap'n Aisibhir takes command o' the Executioners, 'e'll give us back the teeth we lost when we submitted to the Admiral's leash!

i:

We'll be the terrors of the sea once more! Free to rove an' plunder in a new age o' pirate glory!

i:

...An' I'll bathe in blood to see that age come to pass! I'll kick down yer shite-stinkin' code, an' 'ave all yer sneaky 'eads on the choppin' block!

Jacke:

(-???-)Like hells you will! The only sentence what's bein' passed today is yers!

i:

Well, 'ello there, darlin'. Ain't you a fine-lookin' lad?

Jacke:

I've heard all this prattle afore. Free to pillage an' plunder, is it? Aye, it all sounds grand, but ye don't think o' the price.

Jacke:

That “shite-stinkin' code” is the only thing what keeps you bloody coves from millin' one another! Without it─without Limsa Lominsa to call home─ye'd be adrift in an ocean o' quarrons!

Jacke:

...But if yer so keen to keep company with the dead, I'll be soddin' happy to oblige!

i:

<sigh> You was prettier wiv yer gob shut... But I can see I'm outta me depth, 'ere.

i:

As much as I'd like to lop off yer noggins, I'll 'ave to be satisfied wiv draggin' the two o' ye out into the wilds. Kept ye well outta the way, 'aven't I?

Jacke:

...Out with it, then!

i:

Gahahahahaha! Ain't it obvious? You stubborn scrags is lookin' to swipe our new toy, an' my job was to stall ye.

i:

The cap'n 'as the mine wiv 'im right now. 'E's set to show the rest o' the Executioners that 'e's got the stones to sit in the leader's chair!

i:

...An' what better way to do that than <Emphasis>executin'</Emphasis> the bitch what snapped the chains on our crew!

Jacke:

He's targetin' the Admiral herself!? ...Yer plannin' to blow up the command room, ain't ye?

i:

Aye, you 'ave me permission to panic! 'Course, if ye'd rather steer clear o' the city, I'd be glad to keep ye company right 'ere, sweetmeat! Gahaha!

Jacke:

Back to Thalaos, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. We ain't done with that cacklin' pirate mort just yet...

i:

Think ye can stop Cap'n Aisibhir? If ye sprout yerself some wings, then ye might still make it! Gahaha!

Jacke:

We've got this mad mort at our mercy, but she seems to be enjoyin' herself... I'd better drag her back to the guild an' see what other information she'll spill.

Jacke:

I'll need you back in Limsa as well, but ye've business at the Foremast first. Ye should find Captain Milala at her post there.

Jacke:

Forget about the soddin' challenge an' tell her everythin' we know. Unless me judgment's well off-kilter, she'll do what needs to be done.

Jacke:

Have ye been to the Foremast yet? Well, ye'd best get yerself out to middle La Noscea on the bloody double! Milala needs to hear the Executioners' plans!

Milala:

Oh, you're one of Jacke's rogues. ...You've come to steal the Sorrows, have you!?

Milala:

Well, you shan't have them. As you can see, they're safely clasped upon my very own─ Hm? You're not here for the earrings?

Milala:

...The Admiral, you say!? And you are sure these fiends are in possession of the sarcophagus? I must deploy more sentries at once!

Milala:

Do not think this voids our challenge, rogue! And you can relay as much to your impudent guildmaster! ...I suppose you can thank him for the warning, as well.

Jacke:

...So the 'Jackets are on the move? Bene. I've been listenin' to that addled pirate cackle since I got her back to the Sisters, but she's given us naught what we didn't already know.

Jacke:

An' we know more'n enough. I say we rally the rogues an' go after that mine...afore it blows up in our muns.

Jacke:

Ye'll need all the edge ye can get for what's to come, so let's introduce ye to a new trick. This one's called Shadow Fang.

Jacke:

Do it right, an' ye'll see yer opponent start to wither afore ye─even the toughest swads'll be wonderin' why their knees are tremblin' halfway through the fight.

Jacke:

I'd tell ye it's best to sink the fang in early, but I'm sure a clever <If(PlayerParameter(4))>lass<Else/>cove</If> like yerself'll figure that out.

Jacke:

(★未使用/削除予定★)

Quest: Market for Death

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de classe : combattants
Job :
Level : 30

Zone: Limsa Lominsa

Extention: A Realm Reborn

Resumé: Durant ses pérégrinations, Perimu Haurimu a découvert que le Cercueil noir était en réalité non pas un trésor, mais une bombe. Alors que vous vous remettiez de cette nouvelle fracassante, Lonwoerd vous a apporté une lettre de la part du marchand mystérieux. Rejoignez-le à Thalaos le plus vite possible.

Resumé: Lors de votre arrivée, vous avez trouvé le commerçant du marché noir étendu par terre et entouré de ses serviteurs qiqirns. Aidez-le à retrouver ses esprits.

Jacke:

Ah, je t'attendais, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Tu as l'air au sommet de ta forme<Indent/>! Ton en<SoftHyphen/>traî<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment a porté ses fruits, ça se voit tout de suite.

Jacke:

J'ai une bonne nouvelle<Indent/>! Pendant que tu t'exerçais, j'ai réussi à déterminer l'emplacement du Cercueil noir, le dernier des trois trésors. Cette fois, nous ne pouvons pas nous permettre de le laisser filer entre les mains de Milala, ou elle signera l'arrêt de mort de la guilde des surineurs...

Jacke:

Nous devons gagner coûte que coûte<Indent/>! V'kebbe et Perimu Haurimu ne vont pas tarder à nous rejoindre pour la réunion finale.

Jacke:

Tu as été absent pendant un bon bout de temps, Perimu Haurimu. As-tu réussi à découvrir quelque chose d'intéressant à propos du Cercueil noir<Indent/>?

Perimu Haurimu:

Ça n'a pas été une partie de plaisir, mais je suis parvenu à dégoter quelques in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions capitales. En fait, nous nous sommes tous plus ou moins fourvoyés en pensant que le Cercueil noir était un trésor comme les deux autres...

Perimu Haurimu:

En réalité, il s'agit d'un prototype d'arme en cours de développement par les Garlemaldais, la bombe submersible magitek type LI<Indent/>!

Perimu Haurimu:

Et laissez-moi vous dire que ce n'est vraiment pas une bombe comme les autres. Elle n'a rien d'im<SoftHyphen/>pres<SoftHyphen/>sion<SoftHyphen/>nant à première vue mais on raconte qu'elle a réussi à réduire en miettes un béhémoth<Indent/>! Vous imaginez donc sa puissance...

Perimu Haurimu:

Les scien<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>fi<SoftHyphen/>ques de l'Empire travaillent dessus en ce moment même dans leur laboratoire noscéen et projettent déjà de procéder à des essais quelque part en haute mer, sous couverture de ra<SoftHyphen/>vi<SoftHyphen/>tail<SoftHyphen/>le<SoftHyphen/>ment maritime. On peut comprendre pourquoi les Garlemaldais la considèrent comme un trésor, mais pour nous, cette bombe rime avec hécatombe<Indent/>!

k:

Les Limséens ont cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment remporté le Cerrrcueil noir lors de la vente aux enchères de Port-aux-Ales, et espèrent vraisemblablement le récupérer, l'étudier et l'intégrer à leur armement. Voilà pourquoi il m'a été si difficile de découvrir sa véritable nature.

Perimu Haurimu:

Pour ce qui est de l'endroit où il se trouve, par contre, nous étions sur la bonne piste. Le Cercueil noir est ef<SoftHyphen/>fec<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>ve<SoftHyphen/>ment passé entre les mains des Progressistes.

Perimu Haurimu:

Mal<SoftHyphen/>heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, c'est tout ce que je peux vous dire<Indent/>! Impossible de confirmer s'ils ont déjà tenté d'utiliser la bombe, si elle est toujours en leur possession ou s'ils l'ont revendue...

Jacke:

Au sein des Bourreaux, les Progressistes sont de loin les plus réfractaires à l'autorité de l'Amirale. J'ai bien peur que nous devions nous attendre au pire...

Jacke:

... Hmm<Indent/>? Qu'est-ce qu'il y a, Lonwoerd<Indent/>?

Lonwoerd:

Désolé de vous déranger en pleine réunion, mais nous venons de recevoir une lettre qui semble être directement en rapport avec cette mission.

Jacke:

Une lettre<Indent/>? Qui peut bien nous écrire<Indent/>?

Lonwoerd:

C'est notre vieil ami, le marchand mystérieux... Il l'a glissée dans un paquet adressé à la Société de négoce de l'Edelweiss.

Jacke:

Voyons voir ça... “Retrouvez-moi à Thalaos le plus vite possible”<Indent/>?

Perimu Haurimu:

Ah, enfin<Indent/>! Ce n'est pas tous les jours qu'il nous invite quelque part, ce vieux filou<Indent/>! Ça fait un bon moment que je le cherche partout, mais en vain. Peut-être qu'il a de nouvelles et précieuses in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions à nous proposer contre un petit sac de gils<Indent/>?

Jacke:

... De nouvelles et précieuses in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions, hein<Indent/>? En effet, ça nous aiderait grandement mais...

Jacke:

Je crois bien que nous n'avons pas vraiment le choix, de toute façon. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu vas venir avec moi à Thalaos. V'kebbe, Perimu Haurimu, essayez d'en apprendre plus sur l'endroit où se trouve le Cercueil noir pendant notre absence.

Jacke:

Nous allons partir tous les deux à Thalaos à la rencontre de notre ami le marchand, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. J'espère que je me trompe, mais... j'ai comme un mauvais pres<SoftHyphen/>sen<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>ment...

a:

On te tient, sale surineu<If(PlayerParameter(4))>se<Else/>r</If><Indent/>!

a:

Mettez-<If(PlayerParameter(4))>la<Else/>le</If> en pièces<Indent/>!

a:

Ton compte est bon<Indent/>!

i:

(-???-)... Pas la peine de te fatiguer, il ne risque pas de se relever de sitôt, hé hé hé...

i:

Eh oui, voilà ce qu'il en coûte de chercher des noises aux Progressistes...

i:

En tout cas, je constate qu'il suffit de vous envoyer une lettre avec un message d'une ligne pour que vous accouriez im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment sans même vérifier de qui elle provient<Indent/>! Vous êtes d'une naïveté, c'est affligeant...

i:

Ho ho, quelle pétulance<Indent/>! Si vous avez des ré<SoftHyphen/>cla<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions, vous n'avez qu'à les adresser à notre chef, le capitaine Aisibhir, dit le <Emphasis>tourmenteur</Emphasis>. C'est lui qui m'a envoyée vous tenir compagnie, hihihi<Indent/>!

i:

Et puis, c'est quand même vous qui avez commencé, après tout<Indent/>! Nous ne vous avions rien demandé, et vous vous êtes mis en tête de nous pourrir la vie. Tout ça à cause d'un pseudo-code d'honneur com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment démodé...

i:

Mais qu'importent ces broutilles<Indent/>! Lorsque les Progressistes auront enfin pris le pouvoir au sein des Bourreaux et que nous révoquerons le pacte que ces pétochards ont conclu avec la bougresse d'Amirale, Aisibhir sera le pirate le plus respecté de tout Hydaelyn<Indent/>!

i:

Avec un tel capitaine à notre tête, nous sortirons enfin du trou moisi dans lequel on a voulu nous maintenir pendant toutes ces années, et les pirates vogueront à nouveau sur les mers déchaînées comme à la grande époque, lorsque Bloefhiswyn faisait encore popo dans ses couches<Indent/>!

i:

Personne ne nous empêchera de faire de notre rêve une réalité, t'as compris<Indent/>? Et ton code d'honneur à deux gils, tu peux te le foutre où je pense<Indent/>! L'heure de ton exécution a sonné, surineu<If(PlayerParameter(4))>se<Else/>r</If><Indent/>!

Jacke:

(-???-)Tu as la langue bien pendue, bourrelle, mais seras-tu aussi prolixe face à deux adeptes de la voie de la double lame<Indent/>?

i:

Hein<Indent/>!? Comment est-ce que...

Jacke:

C'est bien beau de rêver au retour du règne des pirates sur les mers et tutti quanti, mais le dormeur doit toujours se réveiller à un moment ou à un autre.

Jacke:

Quant à ce code d'honneur que vous exécrez tant, dois-je te rappeler qu'il est l'âme et le sang de la piraterie que tu prétends défendre<Indent/>? Les Progressistes sont-ils donc ignares au point de ne même pas connaître leur propre histoire<Indent/>?

Jacke:

Vous ne méritez pas le nom de pirates, vils renégats que vous êtes<Indent/>!

i:

... J'en ai soupé de tes sermons, espèce de marin d'eau douce, mais puisque vous avez peur de m'affronter à armes égales, je vais devoir réviser mes plans.

i:

Ça me désole de ne pas pouvoir vous casser les os un par un avant de vous trancher la tête, mais ce n'est que partie remise. Après tout, mon petit stratagème a réussi à attirer non pas un, mais deux d'entre vous, ce qui nous a cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment fait gagner un temps considérable, hé hé hé...

Jacke:

Quoi<Indent/>? Qu'est-ce que ça veut dire<Indent/>? Explique-toi<Indent/>!

i:

Hé hé... Ha ha ha... HAHAHAHAHAHA<Indent/>!!! Il me semble que vous aviez l'intention de nous subtiliser le Cercueil noir, je me trompe<Indent/>?

i:

Ne vous faites pas de souci, Aisibhir en prendra dorénavant grand soin pour vous. Il en prendra tellement soin que lorsqu'il appuiera sur le bouton rouge, ça fera un gros boum dont vous vous souviendrez même dans l'au-delà<Indent/>!

i:

Et cette garce de Merlwyb périra enfin par la main des seuls pirates dignes de porter le nom de Bourreaux<Indent/>! Hi hi hi hi<Indent/>!

Jacke:

Éliminer Bloefhiswyn, voilà donc votre but infâme<Indent/>! Vous comptez donc faire exploser le salon de l'Amiral grâce au Cercueil noir<Indent/>?

i:

Ha ha ha<Indent/>! Qu'est-ce que vous faites encore ici, maintenant que vous avez découvert notre plan<Indent/>? Dépêchez-vous d'essayer de la sauver, voyons<Indent/>! Avec un peu de chance, vous arriverez pile-poil au bon moment pour éclater en morceaux tous ensemble<Indent/>! Ha ha ha ha ha<Indent/>!

Jacke:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, il nous faut retourner à Thalaos et empêcher cette bourrelle de nuire davantage<Indent/>!

i:

Hihihihi... Vous croyez vraiment être capables d'arrêter le capitaine Aisibhir<Indent/>? La révolution des Progressistes est en marche<Indent/>! Bientôt, nous serons les maîtres de Limsa Lominsa et vous ne pourrez rien faire pour nous en empêcher, misérables vermisseaux<Indent/>!

Jacke:

La situation est critique, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, et nos ennemis semblent y prendre un plaisir des plus sadiques<Indent/>! L'important, c'est que nous gardions notre calme, surtout. Je vais m'occuper de mettre cette folle quelque part où elle ne pourra faire de mal à personne.

Jacke:

Je préférerais que tu m'accompagnes pour plus de sécurité, mais il vaut mieux pour nous tous que tu te rendes im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment au Mât de misaine. Selon nos indicateurs, Milala et ses casaques jaunes devraient s'y trouver.

Jacke:

Nous devons les avertir dès que possible du danger mortel qui plane sur l'Amirale et convaincre ma<SoftHyphen/>de<SoftHyphen/>moi<SoftHyphen/>sel<SoftHyphen/>le sainte nitouche d'oublier au moins pendant un temps cette histoire de défi. J'espère vraiment qu'elle saura entendre raison, mais la connaissant, rien n'est moins sûr... Fais vite surtout<Indent/>!

Jacke:

Rends-toi im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment au Mât de misaine, dans la Noscea centrale, pour avertir Milala du danger mortel qui plane sur l'amirale Bloefhiswyn. J'espère vraiment que vous saurez lui faire entendre raison, mais la connaissant, rien n'est moins sûr... Fais vite surtout<Indent/>!

Milala:

C-comment<Indent/>!? Vous, ici<Indent/>? Vous êtes venu<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> me tuer pour reprendre les Larmes d'argent, c'est ça<Indent/>? Essayez donc un peu pour voir<Indent/>!

Milala:

... Eh bien, vous ne me trouvez pas resplendissante, comme ça<Indent/>? Les Larmes d'argent ne quittent plus les lobes de mes oreilles, alors j'espère pour vous que vous êtes vi<If(PlayerParameter(4))>ve<Else/>f</If> comme un écureuil parce que je vous préviens, je cours très vite<Indent/>!

Milala:

P-p-paaardoooon<Indent/>!!!?? Les Progressistes veulent assassiner l'Amirale en faisant exploser son salon à l'aide du Cercueil noir<Indent/>!? Mais c'est une abomination<Indent/>! Je vais im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment déclencher l'alerte rouge<Indent/>!

Milala:

Mais attention, ça ne veut pas dire que notre défi est annulé, que ce soit bien clair<Indent/>! Il est simplement remis à plus tard, et je vous prierais de bien vouloir en avertir votre chef. En tout cas, merci de m'avoir prévenue<Indent/>!

Jacke:

Merci d'avoir averti la sainte nitouche, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. L'interrogatoire de la bourrelle se poursuit, mais il semblerait qu'elle n'ait pas grand-chose à dire de plus que ce que nous avons déjà entendu.

Jacke:

De toute façon, nous n'avons plus le temps d'attendre<Indent/>! Si nous ne récupérons pas le Cercueil noir au plus vite, l'Amirale et de nombreux innocents périront dans les flammes<Indent/>!

Jacke:

Mais avant que nous partions pour cette ultime mission, je voudrais t'apprendre une dernière technique de surineur, “Croc d'ombre”.

Jacke:

Elle te permettra d'affaiblir peu à peu tes adversaires, un atout important contre les gros durs qui encaissent bien les coups.

Jacke:

Savoir handicaper un adversaire pour prendre le dessus est ce qui qualifie un surineur confirmé, et <If(PlayerParameter(4))>une illustre aventurière<Else/>un illustre aventurier</If> comme toi saura cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment tirer avantage de ce que tu as appris. Sur ce, il est temps de nous porter au secours de l'Amirale<Indent/>!

Jacke:

(★未使用/削除予定★)

previous