Quest: The Threat of Paucity

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Quests
Job :
Level : 10

Zone: Ul'dah

Extention: A Realm Reborn

Summary: Listen to Cocobani, the third-eldest brother, as he instructs you from the chapter entitled “The Threat of Paucity.”

Summary: Keeping your state of aetheric balance in mind, head to Black Brush and slay eight efts.

Cocobuki:

Yes, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, yes. The aura of power surrounding you is palpable. The glare begins to blind my thaumaturge's eye.

Cocobuki:

Your lesson today shall be taught by Cocobani. Go to him, and hear from the chapter entitled, “The Threat of Paucity.”

Cocobani:

Aha! So, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, you have come to learn at the foot of the third-eldest brother, have you? I promise you, however, your education shall not be third-rate!

Cocobani:

Let us read from the second chapter, shall we? Are you settled? No last-moment trips to the privy? Very well.

Cocobani:

“The Threat of Paucity. Ah, how magnificent the ruthless power we wield. Flame devours, ice entombs, and lightning courses through the stricken bodies of our foes.

Cocobani:

“But, oh, such desperation when the wellspring runs dry. Flame sputters out, ice melts into slush, and lightning sparks no longer. Know you this threat, and mind you the limits of your mortal vessel.”

Cocobani:

A terrifying thought, isn't it? A thaumaturge who has exhausted <If(PlayerParameter(4))>her<Else/>his</If> arcane reserves is naught but a <If(PlayerParameter(4))>woman<Else/>man</If> with a stick and a funny hat!

Cocobani:

For we mages, you may as well equate the aetheric energy flowing through our veins with our very lifeblood─should a battle find us lacking in this precious resource, we are as good as dead.

Cocobani:

Controlling the expenditure of your power requires an understanding of aetheric balance. The scales can tip in one of two directions─astrally or umbrally.

Cocobani:

When your mind and spirit lean in an umbral direction, your thaumaturgy is affected by a state known as “Umbral Ice.” The potency of your spells is diminished, but they also require less energy to invoke.

Cocobani:

On the other hand, a thaumaturge in the “Astral Fire” state will find the potency of <If(PlayerParameter(4))>her<Else/>his</If> incantations enhanced, but at a greater cost to <If(PlayerParameter(4))>her<Else/>his</If> aetheric stamina.

Cocobani:

Now, with the concepts of aetheric balance and efficient casting foremost in your mind, I bid you go forth and slay...eight efts! Pray do your best to stay alive─it reflects badly on me when the mauled corpse of one of my pupils is returned to the Ossuary.

Cocobani:

Aha! You arrive before me upright and breathing. Wonderful! It is so much simpler to pose questions to a student without having to resort to necromantic divination.

Cocobani:

Tell me, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. What action would you take if you found your thaumaturgical endurance exhausted in the midst of battle?

:

What would you do if your mana ran out during battle?

:

Flee.

:

Brandish my scepter as a club.

Cocobani:

Oho? Most practical, indeed! A discreet withdrawal to await the replenishment of your energies is a sound strategy. But should there be nowhere left to run, a vial of ether can be your stoutest ally.

Cocobani:

Yes, the scepter is certainly a lethal instrument of death. <Emphasis>Your</Emphasis> death, you valorous fool! Remember the first chapter! We do not close distance with our enemies!

Cocobani:

And we certainly do not <Emphasis>hit</Emphasis> them with our finely crafted tools of thaumaturgy! Pray consider replenishing your energies with a vial of ether before humiliating yourself in melee combat.

Cocobani:

Ah, ether! The draught of the gods! We thaumaturges─indeed, any who practice the arts of arcane manipulation─value this substance above all others.

Cocobani:

Thus it was with unbridled fury that we received the most recent report of beastman activity. It seems an Amalj'aa raiding party has attacked a caravan on the trade routes and made off with an entire crate of precious ether!

Cocobani:

The time has come for you to put your new knowledge to the test. Annihilate these Amalj'aa bandits, and retrieve the cargo of ether-filled vials! According to the report, their armored war transport was last spotted to the south of Drybone.

Cocobani:

Ah, and I believe Cocobuki has an additional request: while you are busy incinerating Amalj'aa, be sure to collect some samples of their blood. ...Assuming you can draw any from their smoking remains.

Cocobani:

Do I detect the scent of ether? And I trust that <Emphasis>stench</Emphasis> is Amalj'aa blood...

Cocobani:

Oho! Ten vials...twenty...thirty! The sight of so much ether is just so very comforting.

Cocobuki:

What have we here, Cocobani? Is this the crate that was stolen? I see <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>'s lessons have had the desired effect.

Cocobuki:

Hm hm hm. I will assume the vile, viscous liquid you have there is beastman blood. Cocobusi should be pleased...

Cocobusi:

Cocobuki! You left word for me to visit the Ossuary. Have you finally decided to begin my training in thaumaturgy?

Cocobuki:

Ah, Cocobusi! Good of you to come! <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> here was kind enough to obtain a supply of Amalj'aa blood for you.

Cocobuki:

An alchemist acquaintance of mine explained how you had been using the substance in your research to create a mana-amplifying elixir.

Cocobuki:

Naturally, we are most interested in the results of such experiments! So you see, Busi, your work as an alchemist already puts you in a position to work alongside us. You needn't become a thaumaturge to be part of our family!

Cocobani:

That's right, Busi. Besides, the battlefield is a dangerous place, and our skills are not exactly suited to keeping others safe from harm...

Cocobusi:

...I see. This is but another attempt to dissuade me from pursuing my true calling. I do not <Emphasis>want</Emphasis> to cheer you on from the safety of my workbench. I want to fight at your side!

Cocobuki:

B-Busi! We just cannot stand the thought of you being harmed! Pray do not do anything foolish!

Cocobuki:

Ahem. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, if you are done here, I would speak with you further.

Cocobuki:

As I mentioned before, Cocobusi is dangerously unsuited to the wielding of thaumaturgy. Even with the proper training, he would be unable to evoke the smallest flicker of flame. Were he to attempt to force a manifestation of power, the strain on his woefully inadequate aetheric reserves would likely kill him.

Cocobuki:

Ah, but I did not request your presence to discuss my brother's tragic circumstance.

Cocobuki:

You have completed every trial set before you thus far. I believe you are sufficiently entrenched in the abyss of thaumaturgy that a sojourn to another guild will not unduly affect your studies.

Cocobuki:

Within the walls of Ul'dah you might visit the Pugilists' Guild and train at the feet of Hamon Holyfist, or cross blades with First Sword Mylla of the Gladiators' Guild.

Cocobuki:

Or, should you tire from the demands of battle, there are guilds that offer instruction in the trades of weaving, goldsmithing, and alchemy. I believe there is even a guild that teaches <Emphasis>mining</Emphasis>, of all things.

Cocobuki:

I should hope, of course, that thaumaturgy remains your first and foremost obsession. Do not absent yourself from us for too long, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>!

Quest: The Threat of Paucity

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de classe : mages
Job :
Level : 10

Zone: Ul'dah

Extention: A Realm Reborn

Resumé: Cocobani va se charger de la suite de votre ap<SoftHyphen/>pren<SoftHyphen/>tis<SoftHyphen/>sage en vous expliquant quelle leçon peut être tirée du chapitre “Le tarissement fatal”.

Resumé: Rendez-vous à Roncenoire et abattez huit tritons tout en faisant attention à l'équilibre éthéré de votre esprit.

Cocobuki:

Oh, oui, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. L'aura de puissance qui émane de toi est presque palpable. Son rayonnement commence à aveugler mon œil d'occultiste.

Cocobuki:

La leçon d'aujourd'hui va t'être donnée par Cocobani. Va le voir et écoute ce qu'il a à t'apprendre du chapitre intitulé “Le tarissement fatal”.

Cocobani:

Aha<Indent/>! <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu es donc venu<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> apprendre auprès de l'immense Cocobani<Indent/>! J'ai beau être le troisième de la fratrie, je te promets que mon en<SoftHyphen/>sei<SoftHyphen/>gne<SoftHyphen/>ment sera de tout premier ordre<Indent/>!

Cocobani:

Bon, passons à la lecture du deuxième chapitre. Tu es prêt<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If><Indent/>? Pas besoin de faire un tour au petit coin<Indent/>? Ouvre bien grand tes oreilles, alors.

Cocobani:

“Le tarissement fatal. Ah, y a-t-il plus magnifique et plus mortel pouvoir que celui que nous manipulons<Indent/>? Les flammes dévorent, la glace emprisonne, et les éclairs parcourent les corps prostrés de nos ennemis.

Cocobani:

Mais quel désespoir lorsque vient à se tarir la source de tout ce pouvoir. Les flammes vacillent, la glace fond, et les éclairs de crépiter cessent. Occultiste, ce risque tu dois connaître, et les limites de ton corps mortel comprendre.“

Cocobani:

C'est vraiment effrayant, tu ne trouves pas<Indent/>? Un occultiste dont les réserves de mana se sont épuisées n'est rien de plus qu'un vulgaire humain avec un bâton et un drôle de chapeau<Indent/>!

Cocobani:

C'est que pour nous, les mages, ce flux d'énergie éthérée est aussi vital que le sang qui coule dans nos artères. Si elle venait à nous manquer au milieu d'un combat, cela signerait notre arrêt de mort.

Cocobani:

Pour contrôler la dépense de ton pouvoir, tu dois comprendre l'équilibre éthéré de ton esprit. Celui-ci peut s'incliner dans une ou l'autre direction que sont l'astral et l'ombral.

Cocobani:

Lorsque ton esprit penche vers la polarité dite ombrale, ta magie est affectée par un état appelé “Glace ombrale”. La puissance de tes sorts est réduite, mais en contrepartie, leur incantation requiert moins d'énergie.

Cocobani:

À l'inverse, un occultiste qui se trouve dans l'état de “Feu astral” bénéficiera d'une plus grande intensité dans ses sorts, mais à un coût plus important pour ses réserves de mana.

Cocobani:

Maintenant, avec ces concepts d'équilibre éthéré et d'incantation calculée en tête, je veux que tu ailles les mettre en pratique et pulvérises... huit tritons<Indent/>! Fais de ton mieux pour rester en vie, je n'aime pas devoir m'expliquer lorsque le cadavre d'un de mes élèves est rapporté à l'Ossuaire.

Cocobani:

Aha<Indent/>! Tu es de retour, en un seul morceau et vivant<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>. C'est magnifique<Indent/>! Figure-toi qu'il est bien plus simple d'obtenir des réponses de la part d'un élève si on n'a pas à recourir à quelques procédés nécromantiques.

Cocobani:

Alors, dis-moi, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Que ferais-tu si jamais tu devais te retrouver sans la moindre énergie éthérée en plein combat<Indent/>?

:

Que faire à court de mana lors d'un combat<Indent/>?

:

M'enfuir<Indent/>!

:

Utiliser mon sceptre comme massue<Indent/>!

Cocobani:

Oh<Indent/>! C'est en effet, une solution très pratique. Se retirer dis<SoftHyphen/>crè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment le temps de refaire le plein de mana me semble une stratégie réfléchie. Mais s'il ne devait y avoir aucun lieu où se réfugier, une fiole d'éther serait le meilleur remède, à mon avis.

Cocobani:

Oui, le sceptre peut ef<SoftHyphen/>fec<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>ve<SoftHyphen/>ment être un instrument mortel... mais mortel pour <Emphasis>toi</Emphasis>, <If(PlayerParameter(4))>ma<Else/>mon</If> brave ami<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If><Indent/>! Ne te rappelles-tu pas ce que disait le premier chapitre<Indent/>? Nous devons éviter de trop nous approcher de nos ennemis<Indent/>!

Cocobani:

Et crois-moi, ces fantastiques outils finement ouvragés ne sont pas faits pour <Emphasis>frapper</Emphasis> bêtement<Indent/>! Non, je te suggère plutôt, en pareilles cir<SoftHyphen/>cons<SoftHyphen/>tan<SoftHyphen/>ces, d'utiliser une fiole d'éther pour recouvrer un peu de mana. Cela t'évitera de t'humilier en combat rapproché.

Cocobani:

Ah, l'éther<Indent/>! L'essence des Dieux<Indent/>! Nous autres occultistes, et en fait, c'est le cas de tous les adeptes de la magie, estimons cette substance plus qu'aucune autre.

Cocobani:

Et donc, tout ceci m'amène na<SoftHyphen/>tu<SoftHyphen/>rel<SoftHyphen/>le<SoftHyphen/>ment à l'information que nous avons reçue tout à l'heure au sujet de récents agissements d'hommes-bêtes. Une bande d'Amalj'aa aurait attaqué une caravane de marchands et subtilisé une caisse de fioles... d'éther justement<Indent/>!

Cocobani:

Cela va donc être pour toi l'occasion de mettre en pratique tout ce que tu viens d'apprendre aujourd'hui. Tu vas annihiler ces couards d'Amalj'aa, et récupérer la précieuse marchandise volée<Indent/>! Apparemment, leur véhicule de transport a été aperçu au sud des Os desséchés.

Cocobani:

Ah, j'allais oublier, Cocobuki m'a chargé de te demander quelque chose. Il voudrait en effet que tu récupères quelques flacons de sang de ces hommes-bêtes après que tu leur auras réglé leur compte... si tu n'endommages pas trop leurs carcasses, bien sûr.

Cocobani:

Est-ce que c'est l'odeur de l'éther que je sens<Indent/>? Et la puanteur répugnante du sang d'Amalj'aa aussi...

Cocobani:

Oh<Indent/>! Dix... vingt... trente fioles<Indent/>! Quand je vois autant d'éther, ça me remplit d'une grande sensation de bien-être.

Cocobuki:

Mais qu'est-ce que tu as là, Cocobani<Indent/>? Serait-ce la caisse qui a été volée<Indent/>? Je constate avec joie que les leçons de notre jeune disciple portent leurs fruits.

Cocobuki:

Hé hé hé... J'imagine aussi que ce liquide visqueux, c'est le sang d'homme-bête que j'ai demandé. Cocobusi va être enchanté quand il saura...

Cocobusi:

Cocobuki<Indent/>! Tu m'as fait venir à l'Ossuaire. Aurais-tu finalement décidé de m'initier à l'occultisme<Indent/>?

Cocobuki:

Ah, Cocobusi<Indent/>! Tu arrives au bon moment<Indent/>! <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, ici présent<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>, a eu la gentillesse d'apporter du sang d'Amalj'aa pour toi.

Cocobuki:

Un alchimiste que je connais m'a appris que tu en utilisais en grande quantité pour des expériences destinées à mettre au point un élixir devant amplifier les réserves de mana.

Cocobuki:

Bien entendu, nous sommes très intéressés par les résultats de tes recherches<Indent/>! Réjouis-toi donc de pouvoir travailler avec nous, en ta qualité d'alchimiste. Après tout, tu n'as pas besoin de devenir occultiste pour faire partie de notre fratrie.

Cocobani:

Il a raison, Cocobusi. Et puis, dis-toi que les champs de bataille sont des endroits dangereux, et que notre art n'a pas vraiment pour but de protéger les autres...

Cocobusi:

... Je vois. Vous essayez une fois de plus de me dissuader de suivre ma véritable vocation. Mais je ne veux pas être mis à l'écart pendant que vous affrontez des dangers<Indent/>! Je veux me battre à vos côtés<Indent/>!

Cocobuki:

Comprends-nous, Cocobusi<Indent/>! Nous ne pouvons simplement pas supporter l'idée que tu puisses être blessé<Indent/>! Nous pensons à ton bien-être, c'est tout.

Cocobuki:

Aheum. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, si tu n'as plus rien à faire ici, j'aimerais m'entretenir avec toi en privé.

Cocobuki:

Comme je te l'ai expliqué auparavant, notre jeune frère, Cocobusi, n'a malheureusement pas l'étoffe pour devenir occultiste. Même si nous lui prodiguions le meilleur des en<SoftHyphen/>sei<SoftHyphen/>gne<SoftHyphen/>ments, il serait incapable d'incanter une flammèche. Il pourrait même se tuer en essayant des sorts plus dangereux.

Cocobuki:

Mais ce n'est pas pour discuter de lui que je t'ai appelé<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> ici.

Cocobuki:

Tu as réussi toutes les épreuves que nous t'avons imposées jusqu'à présent. Je crois que tu as pénétré assez pro<SoftHyphen/>fon<SoftHyphen/>dé<SoftHyphen/>ment dans l'abîme de l'occultisme pour aller t'initier à d'autres disciplines sans compromettre ton ap<SoftHyphen/>pren<SoftHyphen/>tis<SoftHyphen/>sage.

Cocobuki:

Ici, à Ul'dah, tu peux aller à la guilde des pugilistes et t'entraîner auprès de Hamon “Poings divins”, ou encore demander à Mylla, le maître des gladiateurs, de t'enseigner le maniement de l'épée.

Cocobuki:

Si jamais tu désires suivre une autre voie que celle des combats, tu peux également te lancer dans l'artisanat chez les couturiers, les orfèvres ou les alchimistes. Je crois même qu'il y a dans notre cité une guilde qui forme les gens au métier de mineur.

Cocobuki:

J'ai bon espoir, ceci dit, que tu resteras fidèle à ton engagement premier envers l'occultisme. Je compte donc sur toi pour poursuivre ton en<SoftHyphen/>traî<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment et revenir me voir encore plus puissant<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>!

previous