Quest: The Beast Within

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : SCH
Level : 50

Zone: Limsa Lominsa

Extention: A Realm Reborn

Summary: Another knife-wielding denizen of the Wanderer's Palace has emerged to terrorize the people of Vylbrand, and once again it falls to the Marauders' Guild to find and slay it. Determined not to repeat the mistakes of the past, Alka Zolka has enlisted the aid of two other marauders. He would also like you to join as well─but only if you can promise to keep your faerie in check. If you can, rendezvous with him and the others in Bronze Lake, at the same ruins where you fought the first tonberry.

Summary: You pursue the tonberry to the Wanderer's Palace, leaving many of its brethren slain in your wake. As the creature grows weaker, Alka Zolka once again raises his axe to deliver the final blow─and once again is prevented from doing so by your faerie. At last understanding her intent, the two of you turn your restorative magicks upon the tonberry. Rejuvenated, it rises to its feet, and reveals that it was once a man named Surito Carito, one of countless Nymians transformed by a mysterious sickness, and imprisoned within the Wanderer's Palace by their own countrymen. Like his fellow Nymians, Surito was driven mad by his fate─until you returned with his dear companion Lily and cleansed him of his rancor. This shocking revelation has doubtless affected the marauders, so it may be wise to see how they are faring.

Alka Zolka:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, you must come with me at once! Another tonberry has emerged from the Wanderer's Palace!

Alka Zolka:

A traveling peddler caught sight of the fiend and fled to Camp Bronze Lake. Once again, it falls to the Marauders' Guild to find and slay it.

Alka Zolka:

This time, we will hunt the tonberry in greater numbers, so that we might surround it and cut off all avenues of escape.

Alka Zolka:

I have not forgotten our previous attempt to slay one of the foul creatures.

Alka Zolka:

Nor have you, I trust. I have your assurances that you will keep your faerie in line <Emphasis>this</Emphasis> time, yes?

Alka Zolka:

Then let us make for Bronze Lake at once. Our comrades have already departed, and I do not wish to fall behind. We will rendezvous with them at the same place we battled the first tonberry.

Alka Zolka:

Go on ahead to Bronze Lake, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. I will follow once I have attended to a few pressing matters here.

Alka Zolka:

Thank the gods you have come, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>! Any later and we might have had to proceed without you!

Alka Zolka:

The tonberry appears to be in some sort of trance and is oblivious to our presence.

Alka Zolka:

Is everyone ready?

Alka Zolka:

Excellent! Remember: we must surround the fiend─it cannot be allowed to flee!

o:

My sun, my dear sun... Stay away... I cannot...

Alka Zolka:

Damn it, not again! It seeks sanctuary inside the Wanderer's Palace!

Alka Zolka:

Come! Let us follow and finish this once and for all!

Alka Zolka:

What? <Emphasis>Again</Emphasis>!? Why do you protect this demon?

o:

The rancor...it... I...

o:

Lily, my <Emphasis>sun</Emphasis>! Why are you here? Who has summoned you?

o:

Then Nym...Nym is no more? Fifteen hundred years... Can it truly be so?

Surito Carito:

(-Surito Carito-)I am...I <Emphasis>was</Emphasis> Surito Carito, before the sickness from the sea transformed me.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)The traders, they were the first. As their ears and noses began to atrophy, their limbs grew shorter, and their skin...

Surito Carito:

(-Surito Carito-)We scholars tried to halt the spread, tried to find a cure. But in time, we too fell ill.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Sympathy turned to fear, and fear to anger. Monsters, they called us. Abominations!

Alka Zolka:

Then...then you were once a <Emphasis>man</Emphasis>!?

Surito Carito:

(-Surito Carito-)They sealed the sick within the temple with magicks─tried to drown us...tried to forget us...

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Though our bodies had been changed, our minds remained intact.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)But within every man lurks a beast. When those whom you call kin deny you, come to hate you and despise you...

Surito Carito:

(-Surito Carito-)I too succumbed to the rancor─until you reunited me with Lily, my dearest sun.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Long has my mind been clouded with hatred. But by the resplendent light of Lily, at long last, I am free...

Alka Zolka:

<sniffle> <sob> I...I nearly killed him! Thank the gods that faerie stopped me.

Alka Zolka:

I wonder...did she know it was Surito from the beginning, or was it only...

Alka Zolka:

In any case, she has regained a good portion of her memories, if not all of them, I suspect.

Alka Zolka:

Well, if you would excuse me─I need to take some time to put my thoughts in order, and decide how I might explain this to the axemaster...

r:

So wait a bleedin' moment─that tonberry used to be a scholar like you? So...does that mean you'll turn into one of 'em if you keep slingin' those spells? Or did I misunderstand what he said back there? Ah, the hells with it...

r:

I came expectin' to fight one tonberry, not a whole bloody mess of 'em. If it wasn't for you an' yer flyin' friend, I reckon we'd not have left there alive.

r:

Gotta say, you and Alka make a great team. Shame there ain't more of you scholarly types around, 'cause I could use a partner like you. Take care, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)That the traditions of my people have not been lost to the ages is of great comfort to me.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)I do not know how that soul crystal came into your possession, but I am glad that it did. For the sickness robbed me not only of my body, but of Lily as well.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)The Soul of the Scholar no longer resonates with my aether. I cannot summon her─only you can. Only you are fit to wield the magicks now.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Here─a gown as befits a scholar of your standing. I bequeath it to you, along with the knowledge of Sacred Soil, my most versatile art.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)I cannot thank you enough for purging the rancor from my heart. But there are still countless others who have yet to see the light. I cannot abandon them to their fate. I will not.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)And so I bid you farewell, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Carry on our traditions with pride!

Quest: The Beast Within

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : SCH
Level : 50

Zone: Limsa Lominsa

Extention: A Realm Reborn

Resumé: Alka Zolka vous a appris que le tomberry que vous aviez laissé s'échapper près du lac d'Airain avait été repéré. Il vous a demandé de le rejoindre au même autel qu'avant, pour régler son compte à cette créature pour de bon.

Resumé: À votre grande surprise, le tomberry s'est révélé être un ancien habitant de Nym, appelé Surito Carito, et dont le corps a muté suite à une épidémie. Ce dernier vous a expliqué comment les habitants de cette ancienne cité les avaient enfermés, lui et les autres malades, dans le Palais du Vagabond pour se protéger de leur terrible rancune. Il vous est toutefois re<SoftHyphen/>con<SoftHyphen/>nais<SoftHyphen/>sant d'avoir guéri la haine qui rongeait son cœur grâce au pouvoir de la fée qu'il utilisait autrefois en tant qu'érudit. Parlez à Alka Zolka et aux deux maraudeurs qui vous ont accompagnés pour connaître leur sentiment sur cette histoire.

Alka Zolka:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, juste ciel<Indent/>! Tu ne pouvais pas arriver à un meilleur moment<Indent/>! Figure-toi qu'on l'a retrouvé<Indent/>! Oui, oui, on l'a retrouvé<Indent/>!

Alka Zolka:

Ah, excuse-moi, je me suis un peu emporté. Je veux parler du tomberry que nous avions laissé s'enfuir au lac d'Airain. Il s'en est pris à un convoyeur là-bas.

Alka Zolka:

J'ai demandé de l'aide à deux camarades de la guilde, et j'étais sur le point d'aller les rejoindre sur place quand tu es venu<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>.

Alka Zolka:

Tu te rappelles cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment que j'aurais réussi à abattre cette créature... si ta fée ne s'était pas interposée.

Alka Zolka:

Mais j'imagine que cet accident ne se reproduira pas... n'est-ce pas<Indent/>? Après tout, tu n'avais pas autant de maîtrise que maintenant sur cet être magique à ce moment-là.

Alka Zolka:

Bon, je crois qu'il est temps que nous partions à la chasse au tomberry<Indent/>! Retrouvons-nous à l'autel, au centre du lac d'Airain, dans la Haute-Noscea<Indent/>!

Alka Zolka:

J'ai hâte de pouvoir donner la chasse à ce tomberry<Indent/>! Retrouvons-nous à l'autel, au centre du lac d'Airain, dans la Haute-Noscea<Indent/>!

Alka Zolka:

Eh bien, pour une fois, c'est toi qui es en retard, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Un peu plus et nous allions nous occuper du tomberry sans toi.

Alka Zolka:

Figure-toi qu'il a fait son apparition en haut de cet autel<Indent/>!

Alka Zolka:

Tout le monde est prêt<Indent/>!?

Alka Zolka:

Viens par ici, sale monstre<Indent/>! Le grand maraudeur intellectuel Alka Zolka va te faire goûter aux attaques des marins-soldats de Nym<Indent/>!

o:

Mouôôô...<Indent/>! Toi qui as volé ma lumière... rejoins-moi dans l'antre de la rancune...<Indent/>!

Alka Zolka:

Flûte<Indent/>! Il s'est enfui à l'intérieur du Palais du Vagabond<Indent/>!

Alka Zolka:

Rattrapons-le<Indent/>! Cette fois, il ne m'échappera pas<Indent/>!

Alka Zolka:

Ouaaah<Indent/>! Tu veux encore m'empêcher de le tuer, ou quoi<Indent/>!?

o:

Mouôôôôôôô...<Indent/>! Toute ma folle rancune... disparaît...<Indent/>!

o:

L-Lily... c'est toi<Indent/>!? Comment se fait-il que ma fée soit avec toi...<Indent/>?

o:

Je comprends mieux. Il semblerait qu'une très longue période de temps se soit écoulée après que j'ai été enfermé dans le Palais du Vagabond.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Mon nom est Surito Carito, j'étais l'un des érudits qui commandaient les troupes d'élite de Nym, les marins-soldats.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Mais un jour, un navire marchand est venu dans notre cité, porteur d'une étrange épidémie. Ceux qui contractaient cette maladie voyaient leur nez et leurs oreilles se résorber, et leurs membres rétrécir... pour finalement devenir comme moi maintenant.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Le nombre de gens contaminés augmentait sans cesse, et j'avais toutes les peines du monde à apporter des soins à chacun.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Et puis, à force d'être au contact des malades, j'ai moi aussi été touché par l'épidémie. Pour mon plus grand malheur, mes anciens camarades de guerre, ne me re<SoftHyphen/>con<SoftHyphen/>nais<SoftHyphen/>sant pas, se sont mis à me traiter comme un monstre...

Alka Zolka:

Quelle horrible histoire<Indent/>! Tu étais donc... un humain, toi aussi<Indent/>?

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Oui... et je ne suis pas le seul à être devenu cette créature laide que vous avez sous les yeux. Bien d'autres Nymiens ont subi le même sort.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)À force d'être persécutés, nos cœurs se sont remplis de haine... de rancune. Ainsi nos âmes sont devenues aussi laides et défigurées que nos enveloppes charnelles, et c'est alors que nous avons commencé à attaquer les gens sains, indistinctement.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Pour se protéger de nous, ils ont alors décidé de nous enfermer avec un puissant sort de magie dans le Palais du Vagabond, qui servait de quarantaine depuis le début de l'épidémie. Et pour être sûrs que nous ne reviendrions pas, ils l'ont fait sombrer dans le lac d'Airain. C'était un véritable cauchemar...

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Mais grâce à ce<If(PlayerParameter(4))>tte<Else/></If> jeune <If(PlayerParameter(4))>fe<Else/>ho</If>mme et au pouvoir de ma fée Lily, mon cœur qui s'était noirci, durci à cause de tant de haine... eh bien, mon cœur est désormais guéri, libre de cet affreux sentiment.

Surito Carito:

(-Surito Carito-)Merci... Cela faisait si longtemps que je n'avais pas ressenti quelque chose d'aussi agréable au fond de moi...

Alka Zolka:

Tu as entendu<Indent/>? Monsieur Surito Carito a dit qu'il était un érudit de Nym... Quel horrible destin il a subi, quand même.

Alka Zolka:

Mais c'est une bonne chose qu'il ait pu être libéré de toute cette rancune. Et puis, je crois bien que ta fée a recouvré sa mémoire com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment, maintenant. Tout est bien qui finit bien, comme on dit<Indent/>!

Alka Zolka:

Je dois tout de même t'avouer que tu m'as im<SoftHyphen/>pres<SoftHyphen/>sion<SoftHyphen/>né. En me battant à tes côtés, j'ai bien senti que moi aussi, je pouvais encore m'améliorer.

Alka Zolka:

Bon, il n'y a pas une minute à perdre<Indent/>! Je vais rentrer à Limsa Lominsa et m'entraîner encore plus durement que jamais<Indent/>! Ah, et puis, je dois aussi finir de déchiffrer ma tablette<Indent/>! Salue monsieur Surito Carito de ma part, d'accord<Indent/>?

r:

Hé, petit<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>. J'te tire mon chapeau. Ta magie militaire, c'est vraiment balèze. Toi et Alka, vous formez une belle équipe, je trouve. De mon côté, j'ai un peu honte de n'avoir pas su me montrer plus efficace...

r:

J'avais tendance à penser qu'Alka Zolka s'était trompé de vocation en choisissant de devenir maraudeur... mais il m'a démontré que j'avais tort. J'aimerais bien m'initier à ces techniques des marins-soldats, moi aussi.

r:

Nous n'avons pas servi à grand-chose cette fois... alors qu'Alka Zolka et toi, vous vous êtes débrouillés comme des chefs. Je vous envie vraiment.

Surito Carito:

Merci encore. Grâce à toi et à ma fée, je suis désormais libéré de toute cette haine néfaste. Mes pensées sont plus claires, et je me sens plus léger.

Surito Carito:

Mais dis-moi, comme tu as réussi à redonner vie à la magie militaire de Nym, j'aimerais te demander quelque chose.

Surito Carito:

La maladie qui m'a déformé a également modifié mon éther, me rendant incapable d'appeler Lily comme autrefois. Je voudrais donc of<SoftHyphen/>fi<SoftHyphen/>ciel<SoftHyphen/>le<SoftHyphen/>ment te la confier.

Surito Carito:

J'ai également quelque chose que je tiens à t'offrir, toi qui aspires à suivre la même voie que moi et devenir un<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> érudit<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>. Cette tenue nymienne, et le sort ultime de notre magie militaire, <Emphasis>Dogme de survie</Emphasis>.

Surito Carito:

Bien, je crois que je n'ai rien d'autre à ajouter. Je vais maintenant m'en aller et chercher un moyen de guérir mes camarades qui se laissent encore dévorer par cette ancienne rancune. C'était ma mission, et je dois la poursuivre.

Surito Carito:

Adieu, <If(PlayerParameter(4))>ma<Else/>mon</If> jeune ami<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>... Je suis content d'avoir rencontré quelqu'un comme toi qui marche dans mes pas, mille cinq cents ans après<Indent/>!

previous