Quest: The Green Death

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : SCH
Level : 50

Zone: Limsa Lominsa

Extention: Heavensward

Summary: Alka Zolka has received a missive from none other than Surito Carito, requesting that you both join him near the Wanderer's Palace. Make your way to upper La Noscea, and learn what the scholar wishes of you.

Summary: Surito Carito has terrible news: the sickness, the selfsame plague that deformed his people, has returned. Surito needs time to find a cure, and intends to place the worst ailing among his friends into magical slumber with the sealing enchantments of Nym. However, he needs keystones to do so, and would have you and Alka Zolka scour the nearby shores for one apiece. Travel to the Long Climb in outer La Noscea, and search for one of the outer keystones along the northern edge of Bronze Lake.

Alka Zolka:

You have astonishing timing, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Would you believe that I meant to send for you this very bell?

Alka Zolka:

Surito Carito has summoned us both by name!

Alka Zolka:

His missive was unclear as to why he needs us. But when a living scholar calls, we can scarce dismiss him.

Alka Zolka:

Just imagine the sorts of things we might learn from him: the military tactics, the Nymian secrets!

Alka Zolka:

Come, my friend, let us make for the shores of Bronze Lake, where Surito Carito and untold knowledge await!

Alka Zolka:

Surito Carito awaits us near the Wanderer's Palace, on the shores of Bronze Lake─and we ought not keep him!

Surito Carito:

Thank you for coming. I hope the journey was not too taxing.

Alka Zolka:

Not at all! Both <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> and I are ready and willing to help. But pray tell, why have you summoned us?

Surito Carito:

Allow me to start at the beginning. After Lily freed my heart, I returned to my people. For the first time in an age, I was myself.

Surito Carito:

I brought all my knowledge to bear against the rancor and managed to save some of my comrades. Alas, many and more are yet consumed by hatred...

Surito Carito:

And I was not alone for long. Many of my kin regained their sanity once the palace was freed of the tonberry king's malignance.

Surito Carito:

Though our minds were our own, our forms remained monstrous, and we dared not venture outside. Yet within our halls, we were content with our own company and the quiet life.

Surito Carito:

But it did not last. One by one, we began to grow ill again, and then grotesque. The sickness that transformed us into tonberries has returned!

Alka Zolka:

What? Are you certain!?

Surito Carito:

Beyond all doubt. Fifteen hundred years past, powerful magicks were used to seal us in the palace alongside the sickness. Yet even these could not withstand the Calamity. As we arose from our long slumber, the sickness awoke with us.

Surito Carito:

As a scholar, I must see my people restored in mind and body both. But finding a cure will take many moons─perhaps even years─and that is time they do not have.

Alka Zolka:

Yet I presume you will not stand idle while their condition worsens. This is why you summoned us, is it not?

Surito Carito:

Just so. I plan to seal the worst afflicted within a section of the palace. There, they will slumber once more.

Surito Carito:

This itself is no cure. But it will afford me the time I so desperately need to find a permanent solution.

Surito Carito:

Now, as for the seal itself, an enchantment of this nature is not unlike a net. It is anchored at several points, and if not laid down in perfect balance, the magicks will falter. In order to accomplish this balance, my people created keystones to focus and disperse aether. It is these keystones that I have need of, but I dare not seek them out myself for fear of being hunted.

Alka Zolka:

Then we will gather them in your stead! ...It is “we,” is it not, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>?

Surito Carito:

Thank you both. The original enchantment encircled this lake, and two of the keystones should be somewhere along the banks. If you search the shores, I've no doubt you will find them.

Alka Zolka:

I will take the near bank. If you scour the northern shores in outer La Noscea, I am sure we will find the outer keystones.

Surito Carito:

You have my thanks for taking up the search for the keystones, my friend.

Surito Carito:

Has your search for keystones borne fruit?

Surito Carito:

Yes...yes, there can be no mistaking these runes...

Alka Zolka:

I have it, I have it! Whew... That was a pitched battle, I tell you. The keystone was in the clutches of an uragnite─and an ill-tempered one at that!

Surito Carito:

That explains the...distinctive odor. But the runes leave no doubt. Thank you, Alka Zolka.

Alka Zolka:

It was the least I could do. I trust you can seal away the worst stricken of the Nymians now?

Surito Carito:

It is not that simple, I fear. The enchantment will fail without three keystones: two on the outside, and another at the center.

Surito Carito:

I lack this grand keystone, and the knowledge to locate it. While I search, pray focus on your studies. I have a suspicion that what trials await will try you sorely as a scholar...

Quest: The Green Death

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : SCH
Level : 50

Zone: Limsa Lominsa

Extention: Heavensward

Resumé: Alka Zolka vous a révélé qu'une lettre adressée à vous deux était récemment arrivée à la guilde des maraudeurs. Son expéditeur ne serait autre que Surito Carito, l'érudit de Nym devenu tomberry que vous aviez affronté puis soigné dans le Palais du Vagabond. Ce dernier a apparemment besoin de votre aide et a demandé à ce que vous le rejoigniez à un endroit discret près du lac d'Airain, dans la Haute-Noscea.

Resumé: Vous avez retrouvé Surito Carito, et celui-ci vous a expliqué qu'après avoir soulagé ses camarades tomberrys de la rancœur qui noircissait leurs cœurs, il avait découvert avec effroi que leur terrible maladie continuait à s'aggraver. Désireux de les soigner, l'érudit nymien a décidé de regrouper ses compagnons les plus touchés dans un coin du palais et de les plonger dans un long sommeil avec un sort de scellement afin de se donner le temps de trouver un remède. Pour cela, il a toutefois besoin de deux <SheetFr(EObj,12,2005518,2,1)/> situé<If(<Sheet(EObj,2005518,6)/>)>e<Else/></If>s sur les rives du lac d'Airain, et vous devez chercher cel<If(<Sheet(EObj,2005518,6)/>)>le<Else/>ui</If> qui se trouve dans la Noscea extérieure pendant qu'Alka Zolka se charge de l'autre.

Alka Zolka:

Salut, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Une fois de plus, tu arrives au bon moment. Tu sais, des fois, je me demande si tu ne m'espionnes pas pour toujours venir quand j'ai quelque chose à te dire...

Alka Zolka:

... Enfin bref, figure-toi qu'une lettre qui nous est destinée à tous les deux vient juste de parvenir à la guilde des maraudeurs.

Alka Zolka:

Curieux de savoir qui pourrait bien nous écrire, je l'ai ouverte, et il se trouve que l'expéditeur n'est autre que monsieur Surito Carito. Il a apparemment besoin de notre aide.

Alka Zolka:

Je ne sais pas quelle est la nature de son problème, mais étant donné qu'il est un érudit de Nym et sait sûrement beaucoup de choses sur les marins-soldats de cette ancienne cité, je me suis dit que ce serait aussi dans notre intérêt de lui prêter main-forte.

Alka Zolka:

Dans sa lettre, monsieur Surito Carito nous donne rendez-vous à un endroit discret du lac d'Airain, près du Palais du Vagabond. Retrouvons-nous là-bas, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, d'accord<Indent/>?

Alka Zolka:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je te rejoins à l'endroit indiqué par monsieur Surito Carito dès que je suis prêt. Rappelle-toi, c'est un lieu discret du lac d'Airain, près du Palais du Vagabond.

Surito Carito:

Ah, vous voilà<Indent/>! J'avais peur que ma lettre ne vous soit pas parvenue. Merci d'avoir répondu à mon appel à l'aide.

Alka Zolka:

Je vous en prie, Monsieur Surito Carito. C'est avec plaisir que nous ferons tout notre possible pour résoudre votre problème. Mais dites, de quoi s'agit-il exactement<Indent/>?

Surito Carito:

Je crois que le mieux serait que je vous explique tout depuis le début... Comme vous vous en souvenez sûrement, j'ai été libéré de la rancœur qui rongeait mon âme et j'ai repris mes esprits grâce à toi et à ta fée Lily, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>.

Surito Carito:

J'ai ensuite utilisé tout mon savoir d'érudit pour venir en aide à mes camarades tomberrys et les délivrer de la haine qui noircissait leurs cœurs. Mes efforts m'ont permis d'en sauver quelques-uns...

Surito Carito:

Et puis l'in<SoftHyphen/>ter<SoftHyphen/>ven<SoftHyphen/>tion d'aventuriers comme toi a permis de défaire l'influence du tomberry roi, l'incarnation même de notre rancœur, et tous les miens ont pu reprendre leurs esprits.

Surito Carito:

Bien sûr, notre apparence reste pour le moins repoussante, et il nous est impossible de retourner vivre avec les gens normaux... Malgré cela, nous étions heureux de pouvoir à nouveau goûter à la sérénité et au calme.

Surito Carito:

Mal<SoftHyphen/>heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, nos réjouissances furent de courte durée, car le destin semble devoir s'acharner sur nous... Nous avons en effet découvert avec effroi que notre maladie a commencé à s'aggraver chez certains d'entre nous.

Alka Zolka:

Oh, non<Indent/>! Quelle horreur<Indent/>! ... Mais comment cela est-il possible<Indent/>!? Cela fait plus de mille cinq cents ans que vous êtes affectés... Qu'est-ce qui aurait pu provoquer cette évolution<Indent/>!?

Surito Carito:

Eh bien, comme vous le savez, cette catastrophe que vous appelez le septième fléau a brisé le sceau magique qui nous enfermait dans le Palais du Vagabond, au fond du lac. Ce sort nous avait gardés <Emphasis>endormis</Emphasis> et avait aussi stoppé la maladie pendant tout ce temps.

Surito Carito:

... Je n'ai pas d'autre choix que de trouver un remède à cette “lèpre du tomberry”... mais je crains que cela ne me prenne des années, et rien ne dit que mes camarades survivront jusque-là.

Alka Zolka:

Mais vous n'allez pas baisser les bras, n'est-ce pas<Indent/>? C'est bien pour ça que vous avez fait appel à nous, Monsieur Surito Carito<Indent/>?<Indent/>...

Surito Carito:

Tout à fait, Alka Zolka. J'ai réuni mes compagnons les plus souffrants dans un coin du palais pour lancer sur eux la même magie de scellement.

Surito Carito:

Comme ça, ils sombreront dans un long sommeil et j'aurai le temps de mettre au point un traitement pour les soigner<Indent/>!

Surito Carito:

Pour cela, j'aurais besoin que vous me rapportiez deux <SheetFr(EventItem,12,2001585,2,1)/>. J'aimerais m'en charger moi-même, mais avec tous ces chasseurs de monstres qui rôdent dans les environs, j'ai peur d'être attaqué avant d'avoir fait dix yalms...

Alka Zolka:

Ne vous inquiétez pas, Monsieur Surito Carito, nous allons vous aider<Indent/>! Pas vrai, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>?

Surito Carito:

Merci à vous deux<Indent/>! Les <SheetFr(EObj,12,2005518,2,1)/> se trouvent à deux endroits autour du lac d'Airain. Pour gagner du temps, je vais vous demander d'aller chacun en chercher un<If(<Sheet(EObj,2005518,6)/>)>e<Else/></If>.

Alka Zolka:

Moi, je me charge de cel<If(<Sheet(EObj,2005518,6)/>)>le<Else/>ui</If> de la rive ouest<Indent/>! <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu vas t'occuper de cel<If(<Sheet(EObj,2005518,6)/>)>le<Else/>ui</If> qui se trouve dans la Noscea extérieure. D'accord<Indent/>?

Surito Carito:

As-tu trouvé l'une des <SheetFr(EventItem,12,2001585,2,1)/> dont j'ai besoin<Indent/>?

Surito Carito:

Tu m'as rapporté l'une des <SheetFr(EventItem,12,2001585,2,1)/> dont j'ai besoin<Indent/>?

Surito Carito:

Oui, c'est bien ça. Merci beaucoup, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>.

Alka Zolka:

Ouf... ouf... Je... je l'ai trouvé<If(<Sheet(EventItem,2001585,6)/>)>e<Else/></If><Indent/>! <If(<Sheet(EventItem,2001585,6)/>)>Elle<Else/>Il</If> était accroché<If(<Sheet(EventItem,2001585,6)/>)>e<Else/></If> à une énoooorme uragnite... Le combat fut âpre, mais j'ai réussi à m'en débarrasser avec mes techniques de combat des marins-soldats<Indent/>!

Surito Carito:

Oh, <If(<Sheet(EventItem,2001585,6)/>)>elle<Else/>il</If> est un peu couvert<If(<Sheet(EventItem,2001585,6)/>)>e<Else/></If> de bave d'uragnite, mais ça devrait aller... Vous avez fait du bon travail, tous les deux.

Alka Zolka:

Avec ces <SheetFr(EventItem,12,2001585,2,1)/>, vos camarades les plus malades vont avoir un peu de répit, n'est-ce pas<Indent/>?<Indent/>...

Surito Carito:

Mal<SoftHyphen/>heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, ça n'est pas aussi simple... En plus de ces deux pierres, il en faut une autre pour lancer le sort et sceller le palais.

Surito Carito:

Je vais essayer de retrouver celle qui avait servi il y a mille cinq cents ans. Pendant ce temps, je pense que vous feriez mieux de vous entraîner, car j'ai le sentiment que de pénibles épreuves nous attendent.

previous