Quest: Return of the Monk

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of War Job Quests
Job : MNK
Level : 63

Zone: Mor Dhona

Extention: Stormblood

Summary: You inform Widargelt of your readiness to depart, but the monk himself appears unready due to his agonizing over a creed for the new Fist of Rhalgr. At D'zentsa's urging, he decides to strike out in the hope that inspiration will strike along the way. Your first stop is an old training ground for monks called Schism, situated in the Fringes.

Summary: The visit to Schism does not avail Widargelt in his quest for a creed, but he forges on undeterred. Follow him to the village of Ala Gannha, where Professor Erik has gone ahead to scout.

Widargelt:

Are you ready to depart, <If(PlayerParameter(4))>sister<Else/>brother</If>?

Widargelt:

Good. The professor has already left. He makes for a village called Ala Gannha. There, he will take the measure of the land.

Widargelt:

I would strike out soon as well. But one matter troubles me still. The creed for a new Fist of Rhalgr.

z:

With all due respect, Master, but at this rate we'll never get to Gyr Abania.

Widargelt:

...You are right. Sometimes the answer cannot be forced. Mayhap it will come to me on the road. Very well, let us away.

Widargelt:

En route, I would make a stop. The place is called Schism. Monks once trained there. In revisiting the past, we may better walk the future.

z:

C'mon, let's get going already!

t:

Oh, have a bit of patience, will you? You are not a child anymore!

Widargelt:

As a child, I came to this place. We faced fearsome fiends, that we might open our chakra.

Widargelt:

In returning here, I hoped there would be a spark. Inspiration for a new creed. But it is not so simple.

t:

Hmmm, the Fist once taught that, through the pursuit of strength, one can approach the sublimity of Rhalgr...

Widargelt:

A teaching our forebears followed to their undoing. In pursuit of strength, they sought the power of rule. And by that power they were destroyed. Our creed must rise above that dark past. Or it cannot light the way unto the future. Nay, we must find a new path.

z:

Well, there's nothing like a journey for findin' paths. Let's keep moving, Master. Something will come to mind before you know it.

Widargelt:

So I pray, D'zentsa. So I pray. But yes, let us continue on to the Peaks. East to the village of Ala Gannha. There Professor Erik awaits us.

z:

Heh, you feelin' it? 'Cause I'm feelin' it!

t:

My chakra fairly hums for the surfeit of aether. 'Tis plain this was but another ancient battlefield in Gyr Abania's bloody history.

Widargelt:

Ala Gannha. When I return here, I remember. The day the Temple of the Fist was razed.

Widargelt:

On that day, I was training. Like all the days before. Then without warning, we were attacked.

Widargelt:

We all of us fought bravely. Even little ones like me. Desperate to protect our temple. Our home.

Widargelt:

But it was all in vain. One after the other, we fell. All the while the temple burned.

Widargelt:

Some few of us managed to flee. Me with my closest brother, Adri. We stumbled into this village, smoke billowing behind us. But when I looked around, Adri was not there. I never saw him again.

Widargelt:

...Forgive me. Now is not the time for sorrowful recollection. Come, let us look for the professor.

i:

...Go on, then, join the bloody Resistance! Add to the pile of corpses! That's the only difference you're gonna make!

i:

You're wrong! I'm gonna make a <Emphasis>real</Emphasis> difference! I'm gonna train hard and honor Rhalgr, and He'll grant me power!

i:

That power couldn't save the temple─our home! What makes you think it's going to save us now!?

i:

Don't be a fool! No matter how strong you become, you'd still be one man against the might of the Empire!

i:

Say what you will, but my mind's made up. I'm not letting the bastard imperials take any more from us. You just...you just take care of yourself, you hear?

i:

Don't be a fool! No matter how strong you become, you'd still be one man against the might of the Empire! They might be beaten now, but they won't stay beaten forever, mark my words!

i:

And you mark <Emphasis>my</Emphasis> words: my mind's made up. I'm not letting the bastard imperials take from us again. You just...you just take care of yourself, you hear?

Widargelt:

Souls crushed to submission. The fire in their hearts extinguished. To rekindle hope within such people... That must be the purpose of the new Fist.

Widargelt:

...Praise be, I have it. Our new creed.

Widargelt:

To those who have had their homes stolen. Their loved ones taken. Naught is more desirous than strength. The strength to protect that which they hold dear.

Erik:

Well, well, I see you have found your answer, and rather more quickly than I had expected of someone who'd sooner strike, rather than think, with his head.

Erik:

With the order's purpose thus established, we may consider the question of place. I regret to say, however, that the old temple grounds are currently occupied by the Resistance, and there is naught to indicate that they will vacate any time soon.

Widargelt:

The grounds hold symbolic meaning. A fitting stage for reviving the Fist. But ultimately, the physical location matters not.

Widargelt:

For our mission lies in the spiritual realm. Within people's hearts. There we will rekindle the faith. And all may know the solace of worship.

Erik:

That, as they say, is the spirit. Now then, I shall report on how matters stand in the region. But few Fist faithful remain, even accounting for those who practice in secret. Nor has there been any trace of the sect of shadow, not since their misguided leader's downfall. Save for those who came over to the light, it is safe to assume that his ambitions died with him.

Widargelt:

We have a long road ahead. That much is plain. But we will see our journey through. One step at a time. And the first step begins here and now.

z:

Great! ...So, er, what do we do exactly?

Widargelt:

We hold a demonstration. Give the people tangible proof. Proof that the Fist is returned.

Widargelt:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. First impressions last, and you are the first among us. As such, I would entrust this task to you.

Erik:

You may leave it to me to round up the villagers. I shall cry up a veritable storm for the coming spectacle!

Widargelt:

D'zentsa, O'tchakha. Take the wooden dummy. Set it up on the village outskirts. And <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>─limber up, and tell me when you are ready.

z:

People live here?

t:

You'd be forgiven for thinking it's deserted.

Widargelt:

Not many came. Far fewer than I had hoped. But no less of a show will we give them for it.

Widargelt:

Come, <If(PlayerParameter(4))>sister<Else/>brother</If>! Your performance will mark the revival of the Fist of Rhalgr!

Widargelt:

Lead in with a Shoulder Tackle! Follow on with a Dragon Kick! Then finish it with a Bootshine!

z:

No mercy, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>! Sweep the leg!

t:

Zentsa, will you calm down!? Oh, please ignore her!

i:

Hey, ain't that the Fist of Rhalgr?

i:

But I thought all the monks was gone!

Widargelt:

Good people of Ala Gannha. I am Widargelt. Proud son of Ala Mhigo. And brother of the Fist of Rhalgr.

Widargelt:

All know the sad tale of our order. Years ago, the King of Ruin laid our temple to waste. Our faith was lost to the people.

Widargelt:

But without faith, it is people who are lost. For to lose faith is to lose hope. But we need hope now, in this bleak age. More than ever before.

Widargelt:

So I come before you today. And I beseech you: join me in reviving the Fist of Rhalgr! Let us restore hope to the land!

i:

You can't fool us! You just want soldiers─fodder for the front lines! You're no different from the accursed Masks!

Widargelt:

So it was in the past. Our order was seduced by power. Swore allegiance to the royal family. We monks were little more than tools of war.

Widargelt:

But that was the Fist of old. The new Fist serves no king. It hungers not for glory. It thirsts not for blood. Nay, friends. It seeks only to protect that which we hold dear.

i:

Protect...

Widargelt:

Rhalgr is the Destroyer. As His disciples, there is but one thing we ought to destroy: our own weakness! Therein lies the strength to protect! Therein lies hope!

Widargelt:

I will not lie: I am no great warrior. My forebears would put me to shame. But I am not alone. Nay, I have stout comrades beside me. Who are no less dedicated to the cause.

Widargelt:

My foremost pupils, D'zentsa and O'tchakha!

Widargelt:

And <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, whose sublime skills you just witnessed!

Widargelt:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, please say a word to the people.

Widargelt:

Haha, our <If(PlayerParameter(4))>sister<Else/>brother</If> monk jests. Rest assured <If(PlayerParameter(4))>she<Else/>he</If> is a gentle soul.

Widargelt:

To bring you hope, we will give our all! Every onze of our being! This we solemnly swear!

Widargelt:

My thanks, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Your performance paved the way for my words. All present lent their ears. No few opened their hearts.

Widargelt:

Already, villagers have come. Seeking to learn of the new Fist. A fine first showing.

Widargelt:

Our forebears will doubtless be pleased. By restoring the Fist, we honor their memory.

Widargelt:

I shall commence the villagers' training at once. Initiate them into the fundamentals of the faith.

Widargelt:

When that is over, we may continue our mission. Till then, pray see to honing your own skills. Ere long, they will be called upon again!

z:

That went great, I'd say! Everyone was hangin' off every word!

t:

Master Widargelt spoke from the heart, and the villagers couldn't help but be moved. I'm very proud of him.

Quest: Return of the Monk

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : combattants
Job : MNK
Level : 63

Zone: Mor Dhona

Extention: Stormblood

Resumé: Widargelt peine à trouver une nouvelle doctrine pour le Poing de Rhalgr. Il pense que voir le lieu où se sont battus ses prédécesseurs l'inspirerait peut-être. Rejoignez-le au Schisme, dans Les Marges de Gyr Abania.

Resumé: Ce petit crochet par le Schisme n'a aucunement aidé Widargelt qui se trouve toujours dans le même désarroi. Ses amies et lui ne peuvent cependant pas faire attendre éter<SoftHyphen/>nel<SoftHyphen/>le<SoftHyphen/>ment Erik... Ils ont décidé de se mettre en route, dans l'espoir que l'inspiration viendrait en chemin. Suivez Widargelt et ses disciples à Ala Gannha.

Widargelt:

Je suis heureux de vous revoir, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Alors dites-moi, vous êtes fin prêt<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> pour le grand départ<Indent/>?

Widargelt:

Le professeur nous attend en Gyr Abania. Il est parti devant pour étudier la situation directement sur le terrain. Si tout va bien, il devrait se trouver dans un village nommé Ala Gannha.

Widargelt:

Croyez bien que j'aurais voulu partir dès votre retour, mais je ne sais toujours pas quelle doctrine insuffler dans le nouveau Poing de Rhalgr si je veux éviter de reproduire les erreurs du passé.

z:

Mais Maître, à ce rrrythme-là nous n'arriverons jamais en Gyr Abania<Indent/>!

Widargelt:

Ce n'est pas faux... Il va bien falloir que nous nous mettions en route un jour ou l'autre. Nous n'avons qu'à y aller. Je réfléchirai en chemin<Indent/>!

Widargelt:

Je voudrais par contre faire un petit crochet par le Schisme. C'est un lieu dans Les Marges de Gyr Abania où les moines s'entraînaient autrefois. Face au passé, j'aurai peut-être un éclair de génie<Indent/>!

z:

Allez, en rrroute<Indent/>!

t:

Zentsa... arrête de nous prrresser<Indent/>!

Widargelt:

Je suis venu plusieurs fois ici quand j'étais enfant. Les moines du Poing de Rhalgr s'y battaient contre des monstres afin d'ouvrir leurs chakras.

Widargelt:

J'étais persuadé que les idées foisonneraient en revoyant cet endroit, mais c'est le vide intégral...

t:

Hummm... si je me souviens bien de ce qu'on nous a appris, il fallait s'impliquer pleinement et prendre en charge sa progression pour s'élever toujours plus près du Destructeurrr.

Widargelt:

Oui, mais c'est cette volonté de devenir toujours plus fort qui a mené nos prédécesseurs à leur perte. Si notre nouvelle doctrine ne nous permet pas de nous détacher de cet encombrant passé, quel espoir avons-nous<Indent/>?

z:

Cet endroit n'était qu'une étape sur notre rrroute. Vous n'avez pas à vous décider maintenant.

Widargelt:

Effectivement... Et puis le professeur nous attend à Ala Gannha. Rejoignons vite Les Pics, à l'est de Gyr Abania, ou il sera de fort mauvaise humeur.

z:

Je ne sais pas pourrrquoi, mais une chose est sûre<Indent/>: je sens l'excitation monter en moi<Indent/>!

t:

Gyr Abania a été rrravagée par la guerre. Nous nous trouvons ac<SoftHyphen/>tu<SoftHyphen/>el<SoftHyphen/>le<SoftHyphen/>ment sur un ancien champ de bataille. La con<SoftHyphen/>cen<SoftHyphen/>tra<SoftHyphen/>tion d'éther y est si forte que tous nos chakras sont stimulés.

Widargelt:

Je vous présente Ala Gannha. Cet endroit fait remonter tant de souvenirs en moi... comme celui du jour où le temple du Poing de Rhalgr a été réduit en cendres.

Widargelt:

Je m'entraînais comme d'ordinaire, quand des hommes armés ont brusquement investi les lieux pour mettre le feu au temple.

Widargelt:

Les moines ont évidemment tenté de les repousser. Ils se sont battus comme des héros. Je n'étais encore qu'un enfant, mais les disciples de mon âge n'ont pas reculé, eux non plus. Ils ont combattu pour protéger le temple et leurs frères.

Widargelt:

Mais les efforts étaient vains... Le feu dévora notre maison, et nos attaquants exécutèrent les moines les uns après les autres.

Widargelt:

Avec quelques survivants, j'ai réussi à fuir jusqu'à Ala Gannha. Nous tenions à peine debout, mais nous étions en vie... pas comme Adri, ce garçon que je considérais comme un véritable frère. Je ne l'ai jamais retrouvé.

Widargelt:

Mais ce n'est pas le moment de ressasser ce triste passé. Nous ferions mieux de rejoindre le professeur Erik.

i:

T'es bouché ou quoi<Indent/>!? Je t'ai déjà dit et redit ce qui t'attendait si tu t'entêtais. Rejoins l'armée de libération d'Ala Mhigo si tu veux, mais tu verras, tu mourras comme un chien<Indent/>!

i:

Comment as-tu pu oublier ce qu'on nous a enseigné<Indent/>? C'est à nous de nous entraîner pour nous élever plus près de Rhalgr. Il suffit de devenir plus fort pour réussir, et si d'autres y sont arrivés je ne vois pas pourquoi j'en serais incapable<Indent/>!

i:

Si t'es si malin, dis-moi pourquoi le Poing de Rhalgr a disparu<Indent/>! Ouvre un peu les yeux et regarde autour de toi, il ne nous reste rien. Nous n'avons plus ni parents ni amis<Indent/>! Si la force devait suffire, pourquoi le temple a-t-il été réduit en cendres<Indent/>!?

i:

Entraîne-toi autant que tu le voudras, tu ne surpasseras jamais ceux qui y ont laissé la vie.

i:

Et alors<Indent/>? Je devrais laisser le premier venu me prendre le peu qu'il me reste sans broncher<Indent/>? Pas question<Indent/>! Rien ne me retiendra ici, je m'en vais. Regarde-moi bien, parce que c'est peut-être la dernière fois qu'on se voit.

i:

Entraîne-toi autant que tu le voudras, tu ne surpasseras jamais ceux qui y ont pourtant laissé la vie. N'oublie pas que si le temple a disparu, c'est loin d'être le cas de l'Empire<Indent/>!

i:

Et alors<Indent/>? Je devrais laisser le premier venu me prendre le peu qu'il me reste sans broncher<Indent/>? Pas question<Indent/>! Rien ne me retiendra ici, je m'en vais. Regarde-moi bien, parce que c'est peut-être la dernière fois qu'on se voit.

Widargelt:

Voilà un spectacle qui doit se jouer fréquemment dans la région. C'est justement pour sauver ces gens qui ont tant souffert à cause des Garlemaldais que nous avons fait tout ce chemin.

Widargelt:

Bon sang, mais c'est bien sûr<Indent/>! Je sais quelle doctrine enseigner quand j'aurai reconstruit le Poing de Rhalgr<Indent/>!!

Widargelt:

Ce que ces gens désirent, eux qui ont été privés de tout par ce despote de Theodoric et qui ont vu l'Empire tout leur voler, c'est simplement la puissance nécessaire pour protéger ce à quoi ils tiennent le plus.

Erik:

Widargelt, tu parles si fort que l'on t'entend de l'autre bout de Gyr Abania... Enfin au moins, ton projet de recon<SoftHyphen/>struc<SoftHyphen/>tion du Poing de Rhalgr commence à prendre forme. Tant mieux<Indent/>!

Erik:

Enfin comme tu le sais, ce qu'il reste du temple du Poing de Rhalgr sert aujourd'hui de base à l'armée de libération d'Ala Mhigo. Je ne sais pas si tu as les idées plus claires, mais je peux te dire que la tâche sera loin d'être évidente.

Widargelt:

Je n'en doute pas une seconde... Je sais qu'en nous installant dans ce qui fut le berceau de notre ordre, l'impact aurait été grand, mais je crois qu'il vaut mieux éviter.

Widargelt:

Notre objectif est d'offrir du réconfort aux autres. Ce n'est cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment pas de nous rapprocher d'un mouvement politique pour en devenir les soldats. Nous sauverons les habitants de Gyr Abania à notre façon, quel que soit l'endroit où nous nous établirons<Indent/>!

Erik:

Il faut que tu saches que peu de personnes disent ouvertement appartenir au Poing de Rhalgr dans la région. L'école de l'obscurité s'était certes implantée et revendiquait le nom de notre discipline, mais elle n'agissait pas au grand jour. Et maintenant que son chef a été mis hors d'état de nuire, ce mouvement est considéré démantelé et disparu.

Widargelt:

Procédons par étape... Personne ne viendra à nous si nous n'expliquons pas que nous sommes en train de rebâtir le Poing de Rhalgr. Commençons par leur signaler notre présence pour qu'ils apprennent à nous connaître<Indent/>!

z:

Et comment on va prrrocéder<Indent/>?

Widargelt:

Montrons-leur nos techniques de combat. C'est ce qui représentera le mieux le nouveau Poing de Rhalgr.

Widargelt:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, vous êtes <If(PlayerParameter(4))>celle<Else/>celui</If> qui a poussé le plus loin l'étude de notre discipline. Je compte sur vous pour ne pas nous abandonner maintenant. Nous avons besoin de vous pour nous aider à repartir du bon pied.

Erik:

Je me charge de rassembler les habitants du hameau<Indent/>! Je les appâterai en leur parlant d'un spectacle auquel ils auraient tort de ne pas assister.

Widargelt:

Je compte sur vous, Zentsa et Tchakha, pour installer un mannequin. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> n'aura plus qu'à commencer sa dé<SoftHyphen/>mon<SoftHyphen/>stra<SoftHyphen/>tion quand <If(PlayerParameter(4))>elle<Else/>il</If> sera concentré<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> et prêt<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>.

z:

J'ai rrrarement vu un hameau aussi dépeuplé. C'est à croire que tous les habitants sont partis et qu'il ne reste pas âme qui vive dans les parages<Indent/>!

t:

Je ne te le fais pas dirrre...

Widargelt:

Le public est moins dense que je ne l'espérais, mais l'important, c'est que des gens se soient déplacés<Indent/>!

Widargelt:

Je compte sur vous pour leur faire une dé<SoftHyphen/>mon<SoftHyphen/>stra<SoftHyphen/>tion inoubliable, qui marquera le début d'une nouvelle ère pour le Poing de Rhalgr.

Widargelt:

Vous n'aurez qu'à effectuer un Coup d'épaule, puis utiliser votre Tacle du dragon et votre Volée de coups sur le mannequin. Je suis certain que cet enchaînement les épatera tous<Indent/>!

z:

Allez <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, rentre-lui dans le larrrd à ce mannequin<Indent/>!

t:

Zentsa surrrveille de moins en moins son vocabulaire ces derniers temps...

i:

Ces techniques, ce sont celles du Poing du Rhalgr, non<Indent/>?

i:

Pfff, ça fait un bail que les moines ont disparu. <If(PlayerParameter(4))>Elle<Else/>Il</If> sort d'où <If(PlayerParameter(4))>celle-là<Else/>celui-là</If>. <If(PlayerParameter(4))>Elle<Else/>Il</If> a pas compris que ça servait à rien d'insister<Indent/>?

Widargelt:

Habitants d'Ala Gannha, écoutez<Indent/>! Moi, Widargelt, j'ai décidé de rétablir l'ordre du Poing de Rhalgr<Indent/>!

Widargelt:

Comme vous le savez déjà tous, notre temple a été réduit en cendres par Theodoric, condamnant inéluctablement notre doctrine et nos fidèles à disparaître.

Widargelt:

Mais comment affronter l'adversité lorsque l'on se sent seul au monde<Indent/>? Nier nos croyances, c'est nous refuser le droit de croire en des jours meilleurs<Indent/>! Et c'est parce que les temps sont durs que je veux vous donner quelque chose en quoi croire<Indent/>!

Widargelt:

Ne rêvez-vous pas de voir l'espoir renaître à Ala Mhigo<Indent/>? Rejoignez-moi, et ensemble nous rendrons leur gloire à l'ordre du Poing de Rhalgr et en Gyr Abania, la terre de nos ancêtres<Indent/>!

i:

Le Poing de Rhalgr, non mais et puis quoi encore<Indent/>? Tu vaux pas mieux que le Griffon et sa bande<Indent/>! On sait très bien que vous cherchez juste des soldats pour grossir les rangs de l'armée de libération d'Ala Mhigo<Indent/>!

Widargelt:

Je ne peux pas nier que les moines s'étaient autrefois rapprochés du pouvoir et qu'ils en étaient même devenus le bras armé. Et il est vrai qu'à force d'en<SoftHyphen/>traî<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment, il serait facile de former de véritables soldats.

Widargelt:

Mais ce n'est pas ce à quoi j'aspire. Je n'ai pas envie de vous pousser à vous venger de l'Empire ou de l'ancienne maison royale. Mon seul but est de vous apprendre à protéger ce à quoi vous tenez le plus.

i:

On ne serait plus des victimes...

Widargelt:

Tout bon fidèle de Rhalgr, le Dieu de la destruction, se doit de réduire en miettes ses moindres faiblesses et d'acquérir la force nécessaire pour ne plus jamais perdre ce qui lui est cher<Indent/>!

Widargelt:

Je vois bien que vous doutez de moi. Vous pensez sans doute que je suis moins fort que les fondateurs du Poing de Rhalgr. Ça ne veut pas dire que je ne suis pas mû par cette même volonté de me donner corps et âme pour cette cause<Indent/>! Et croyez-moi, j'ai de très bons partenaires pour m'accompagner<Indent/>!

Widargelt:

Zentsa et Tchakha, deux disciples de la première heure...

Widargelt:

... et <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, le grand moine qui vient de vous faire une dé<SoftHyphen/>mon<SoftHyphen/>stra<SoftHyphen/>tion...

Widargelt:

Allez <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, dites-leur quelque chose<Indent/>!

Widargelt:

Euh... <If(PlayerParameter(4))>elle<Else/>il</If> plaisante, je vous rassure. C'est une personne in<SoftHyphen/>croya<SoftHyphen/>ble<SoftHyphen/>ment sympathique, ne vous en faites pas<Indent/>!

Widargelt:

Nous vous montrerons que l'espoir est encore permis<Indent/>! Nous nous battrons corps et âme pour ça<Indent/>!

Widargelt:

Je vous remercie de vous être joint<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If> à nous. C'est grâce à vous et à votre performance si les gens d'Ala Gannha ont accepté d'écouter ce que j'avais à leur dire.

Widargelt:

Et ça a marché<Indent/>! Il y en a déjà qui ont manifesté de l'intérêt pour nos en<SoftHyphen/>traî<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ments. Je ne suis pas forcément doué pour les grands discours, mais je suis heureux de voir que celui-ci a été fédérateur.

Widargelt:

Adri serait cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment fier de voir ce qui est en train de se passer ici. C'est aussi pour ceux qui sont partis avant nous que l'on fait tout ça et que l'on doit rétablir l'ordre du Poing de Rhalgr<Indent/>!

Widargelt:

Je pense commencer au plus vite leur formation avec des cours basiques qui auront surtout pour objectif d'approfondir leurs con<SoftHyphen/>nais<SoftHyphen/>san<SoftHyphen/>ces du Poing de Rhalgr.

Widargelt:

Nous passerons à l'étape suivante quand nous en aurons fini avec la théorie. Maintenez-vous en forme en attendant. Ce n'est vraiment pas le moment de se relâcher<Indent/>!

z:

Tu as vu<Indent/>? Ils buvaient les parrroles de maître Widargelt<Indent/>! C'était vraiment im<SoftHyphen/>pres<SoftHyphen/>sion<SoftHyphen/>nant.

t:

Le maître m'a époustouflée. Il m'a conquise avec son discourrrs, et je suis certaine qu'il n'a pas laissé son public indifférent<Indent/>!

previous