Quest: Stained in Scarlet

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : RDM
Level : 60

Zone: Northern Thanalan

Extention: Stormblood

Summary: X'rhun explains the Empire's plan to assassinate the deputy president of Garlond Ironworks, and outlines an idea to foil the attempt. After meeting with Jessie herself and hammering out the finer details, he promises to meet you on the terrace above Rowena's House of Splendors in Revenant's Toll.

Summary: You rendezvous with your companions in Revenant's Toll, and although Jessie seems content to act as bait, X'rhun has reservations about placing her in the path of danger. Arya suddenly offers to disguise herself as the deputy president, and a new plan evolves around her unexpected suggestion. Meet X'rhun by the aetheryte in Revenant's Toll for a final briefing.

Arya:

I don't understand it. I can <Emphasis>cast</Emphasis> white magicks in the proper manner, but the effects are so weak...

r:

Lambard will be preparing to move on the Garlond Ironworks.

r:

According to the plans we viewed, they know that Jessie is scheduled to accompany a delivery to the Ala Mhigan Resistance. The ambush itself will be sprung on the outskirts of Revenant's Toll, as she makes her way to a waiting airship.

r:

It should be a simple matter for us to lie in wait in Mor Dhona, and take the ambushers─and Lambard─by surprise! Our success will, of course, hinge upon Jessie's cooperation, and I've arranged to meet her to hammer out the finer details.

r:

Pray travel ahead to Revenant's Toll, and we will find you on the terrace above Rowena's House of Splendors.

Arya:

I'm sorry, were you looking for me? I just felt more comfortable waiting in the corner...

Arya:

Oh! X'rhun and Jessie are here!

Jessie:

Right, I've heard all about this big plan to murder me. I'm surprised no one's tried it before, considering how the company starts to fall apart the very instant I leave the room!

Jessie:

Anyroad, I understand that you and <If(PlayerParameter(4))>Miss<Else/>Mister</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,2)/> here are in charge of keeping me alive while I make my merry way to the airship. Is that correct?

r:

Lambard's been instructed to bring his entire cabal to bear on this operation. As long as they've no hint that we're onto their plan, then we stand a chance of wiping out the lot of them. I only wish we could manage it without exposing you to danger...

Arya:

Maybe we could...if I pretended to be Jessie.

r:

Dress you up as the deputy president? That...that's actually a rather clever idea.

Jessie:

Let's get the girl a costume, then. I'm not afraid to act as bait, but when push comes to shove I'll only be in your way. Hmmm, we'll need to do something about that hair...

Jessie:

There we go! From a distance, no one will be able to tell the difference. It's just...up close you're a bit short. Can we stretch you out by a fulm or so?

Arya:

Stretch me out!?

Jessie:

I'm only pulling your leg, lass─I appreciate what you're doing for me. If you're ever in need of a favor, I'll be happy to pay you back in kind!

r:

The Ironworks airship will soon arrive at the cliffside outside town. Arya will make for the vessel whilst pretending to be Jessie, and you, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, will act as her bodyguard.

r:

We still have a little time until the airship is scheduled to depart─make whatever preparations you need, then meet me by the aetheryte.

Arya:

Jessie said that I would be more convincing if I appeared on the verge of “biting someone's nose off.” I'm not sure I even know what that means...

r:

The time has come. The Ironworks airship makes ready to depart, and our battle with the traitorous Lambard fast approaches.

r:

There is, however, one thing I have never been able to reconcile: why did Lambard sell his soul to the Empire?

r:

He was the Duelist's most brilliant scholar, and not the kind of man who would betray his homeland for vulgar coin. I was baffled when I heard the Empire had bought his loyalty...

r:

But no matter his reasons, the crime he committed was unforgivable! And we shall bring him to justice.

r:

Let us see the deed done, my friends. To the southeast gate!

Arya:

I've been practicing my spells, but I wonder if I'm ready for this... Oh, but I'd best not cast anything while I'm pretending to be Jessie!

r:

This is it! Arya, take the path towards north Silvertear and keep up the pretense as best you can.

r:

The airship is waiting near the Keeper of the Lake, but we can be sure the assassins will make their move before you arrive. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, it will be up to you to protect “Jessie” on the road.

r:

Rather than let them flank us, I will intercept the large group meant to fall upon you from the south.

r:

You continue to surprise me with the potency of your offensive magicks, Arya. With the progress you've shown, I have little doubt you could hold your own against one or two of those mindless assassins.

r:

But I must ask that you do not engage in combat unless absolutely necessary─the goal is to lure Lambard himself into the fray, and our charade must be convincing. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> should be more than a match for his puppet underlings.

Arya:

I have no doubt of that! Right, then...off I go!

Arya:

That was some battle! Are you ready to continue on?

Arya:

I'll go ahead, as before.

Arya:

You make it look so easy...

Arya:

...Hello? Yes, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> has defeated every ambush so far.

r:

(-X'rhun Tia-)<Emphasis>Very good. I've just finished mopping up the flanking group, and will take up position near the airship.</Emphasis>

r:

(-X'rhun Tia-)<Emphasis>We continue with the charade for now. Make to board the airship as planned─<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> and I will conceal ourselves nearby until Lambard makes his move.</Emphasis>

r:

(-X'rhun Tia-)<Emphasis>He should have few of his puppets left, and will be forced to take action directly. That's when we strike─together!</Emphasis>

Arya:

Did you hear all that, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>? Let's keep moving, then.

Arya:

I don't see X'rhun, but he said he would be hiding nearby. You better hide, too, or Lambard will see through our ruse...

Lambard:

...What have we here? An impostor? 'Twould seem I have fallen victim to a child's ploy.

r:

Your cabal is in ruins, Lambard. And this time you'll face the consequences of your crimes!

r:

But first I must know. Why did you turn coat for the Empire!? After all we had achieved together...

Lambard:

Ah, still the same simple X'rhun. The same tiresome idealism.

r:

...Your point?

Lambard:

How many lives did we save, you and I? And what did that truly accomplish? The ancient art of red magic is capable of so much more.

Lambard:

A red mage restricts the source of his mana, but accelerates the effect of his spells via the medium of his own physical form. And what would befall such a mage who then attempted the same techniques whilst channeling the vast aetherial energies of nature?

r:

A fool's endeavor. The wielder would be consumed!

Lambard:

Just so. And there we see the true potential of the art. Imagine the incredible powers we could unleash...were we not caged within these prisons of flesh.

Lambard:

It was in the wisdom of the ancients that I discovered the means to transcend our limits; a method to transform one's vessel and command ever grander magicks.

Lambard:

The price to be paid, however, was a costly one. Restructuring my body required years upon years spent in arcane slumber.

r:

...And was it worth it? To surrender that which makes you mortal?

Lambard:

I freed myself from my chains! I now command energies greater than any found in the black, or the white, or the red!

Lambard:

The Crimson Duelists were merely my first step towards greatness...noble sacrifices for a greater cause.

r:

You damnable fiend!

Lambard:

My art is unfettered by weak-minded taboos. You cannot best me with your feeble red magicks!

r:

Never once did I lose a duel to you. This day will be no different!

Lambard:

You always were the better fighter... I've barely succeeded in giving you a scratch!

Lambard:

...But a single scratch is all I need.

Lambard:

You see, as a consequence of my transformation, my strength lies not in harming your body but in draining your spirit. Once I have wounded you, your life force belongs to me.

r:

You─ <gasp>

Arya:

X'rhun, no!

Lambard:

Well, well...you yet draw breath.

Lambard:

But not for long... I shall send you to Thal's realm with the answer to your question; my reason for joining the Empire.

Lambard:

My new form allows me to wield spells of a magnitude denied to ordinary mortals. But I must feed. If I fail to consume sufficient life energies, then I am afflicted with a terrible hunger.

Lambard:

My work as an assassin provides me with fresh prey, and an ideal environment within which to pursue my research. I am eternally grateful to Zenos for his rare and generous understanding.

Lambard:

You speak of achievements, but the constraints of red magic offered naught but frustration. And now after two decades of futile resistance is <Emphasis>your</Emphasis> struggle finally over!

r:

...My friends...you must flee!

Arya:

This is far from over!

Lambard:

Students of red magic, are you? Come, then. Show me how you resist the advent of your own destruction!

r:

My comrades... You are champions of the red......

Arya:

X'rhun! You mustn't try to move!

r:

I'm not dead yet, lass...though it was nice that you thought to avenge me.

r:

What a miserable pair we make. The last of the Crimson Duelists, staining the ground scarlet with our blood... And I cannot even claim this final vengeance as mine─that honor goes to my students.

r:

Ah, but there lies the difference between you and me, Lambard. Your puppets follow your commands without question, but they'll not carry on your legacy after you're gone.

Lambard:

Is that what twenty years of struggle has taught you? I admit, the sense of justice with which you infect others has delivered you victory. On this day, at least...

Lambard:

But the fates are known for their spiteful twists of fortune. Take this Arya of yours...

Arya:

...I'm fine. It was a trying battle, is all.

Lambard:

Hm hm hm... Will this be the injustice which breaks you? A pity I will miss...your suffering...

r:

Lambard knew something, and it seemed to amuse him. Are you truly all right?

Arya:

I feel much recovered, honestly. We should return to Revenant's Toll!

Arya:

That was a close thing, but we won in the end! I really must work on my healing magicks...

r:

It's still an effort to remain upright, but I believe I'll live. Seeing how you countered the technique which felled me was a proud moment indeed! You and Arya make a fine team!

r:

I expect the deputy president will be along shortly...

Jessie:

You have my thanks. Had you not uncovered this plot, I would almost certainly be dead by now. It's quite a sobering thought!

r:

'Tis <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> and Arya who most deserve your gratitude─I was busy bleeding to death whilst the two of them vanquished the assassins' master.

Jessie:

Is that so? Well, then, feel free to send the bill for any expenses incurred on this operation to Cid himself.

r:

With Lambard's death, so too will his cabal of assassins cease to plague us.

r:

For much of my life, I have lived with failure: the loss of my homeland; my inability to help prevent the Calamity. But I chose to fight on in the face of these defeats.

r:

It has taken two decades to right the wrongs of my past. Yet finally have I managed a tangible victory for my home, and for Eorzea.

r:

You have made this possible. Thank you, my students. My comrades.

Quest: Stained in Scarlet

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : RDM
Level : 60

Zone: Thanalan septentrional

Extention: Stormblood

Resumé: Vous n'avez pas l'intention de laisser Lambard et ses assassins s'en prendre à Jessie, et allez donc tout faire pour assurer sa protection. Pendant que X'rhun va chercher la principale intéressée, rejoignez Arya près du café-terrasse de la maison des splendeurs de Rowena, au Glas des revenants.

Resumé: Arya a proposé de se grimer en Jessie afin de duper Lambard et ses hommes... Deux touches de fard à paupières plus tard et la voilà prête à jouer les appâts à la place de l'ingénieur des Forges de Garlond. Allez parler à X'rhun, à l'éthérite du Glas des revenants, lorsque vous serez <If(PlayerParameter(4))>prête<Else/>prêt</If> à passer à la suite des opérations.

Arya:

(soupire) Je ne comprends pas pourquoi mes sorts de soin sont aussi faibles... J'arrive à les lancer cor<SoftHyphen/>rec<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment, mais ils n'ont presque pas d'effet...

r:

Lambard ne va pas tarder à mettre à exécution son plan d'assassinat...

r:

Les Forges de Garlond feront parvenir sous peu du matériel à l'armée de libération mhigoise. C'est Jessie elle-même qui assurera la livraison par aéronef. Il décollera du Glas des revenants, au Mor Dhona, mais Lambard et ses assassins comptent frapper avant qu'elle ne monte à bord.

r:

Pas de panique<Indent/>: il nous suffira de tendre une embuscade à leur embuscade, et de leur régler leur compte<Indent/>! Je vais voir avec Jessie comment nous allons nous organiser pour assurer sa protection.

r:

Pendant ce temps-là, mettez-vous en route pour le Glas des revenants, <If(PlayerParameter(4))>toutes<Else/>tous</If> les deux. On se donne rendez-vous au café-terrasse de la maison des splendeurs de Rowena, d'accord<Indent/>?

Arya:

V-vous vous demandez ce que je fais ici alors que le maître nous a dit de l'attendre au café-terrasse<Indent/>? Eh bien, j-je commençais à me sentir mal à l'aise à rester assise sans rien commander... alors je me suis repliée ici...

Arya:

... Oh, le maître est là<Indent/>! Et Jessie aussi<Indent/>!

Jessie:

<If(LessThan(PlayerParameter(11),12))><If(LessThan(PlayerParameter(11),4))>Bonsoir<Else/>Bonjour</If><Else/><If(LessThan(PlayerParameter(11),17))>Bonjour<Else/>Bonsoir</If></If> à vous. X'rhun m'a déjà tout dit... Alors comme ça, ce Lambard voudrait me voir morte... Au moins, il a compris qui était aux commandes des Forges de Garlond<Indent/>!

Jessie:

Et donc, vu que vous serez mes gardes du corps, quel sera mon rôle dans tout ça<Indent/>? Faire mine d'ignorer qu'on attente à ma vie et rejoindre l'aéronef comme si de rien n'était<Indent/>?

r:

C'est cela. Lambard joue son va-tout ce coup-ci, et le combat risque d'être âpre... Cela me gêne quelque peu de vous demander de nous servir d'appât, mais vous êtes notre meilleure chance d'en finir avec lui et sa clique.

Arya:

M-Maître... Et si je me faisais passer pour Jessie<Indent/>?

r:

Tu veux dire, te déguiser pour prendre sa place<Indent/>? Hmm, ça pourrait être une solution... Vu que tu sais te défendre, ça nous ôterait une épine du pied.

Jessie:

Bonne idée, si ça peut vous éviter d'avoir à me coller aux basques. Par contre, votre amie, là, elle fait un peu jeunette... Certes, j'ai gardé le grain de peau de mes jeunes années, mais un petit tour par la case maquillage ne serait pas de trop. Laissez-moi faire, je m'occupe de tout<Indent/>!

Jessie:

Et voilà le travail<Indent/>! À moins de s'approcher de très près, ils ne devraient y voir que du feu. Ah, il reste un problème de... taille, justement. Hmmm... Ma chérie, est-ce que tu voudrais bien essayer de t'étirer, histoire de gagner, disons, un fulm<Indent/>?

Arya:

C-c'est impossible<Indent/>!

Jessie:

Je rigole, ha ha... Blague à part, ça me touche que tu acceptes de prendre de tels risques pour moi. Je te revaudrai ça, c'est promis. Surtout, faites attention à vous, tous les trois<Indent/>!

r:

L'aéronef des Forges de Garlond va se poser non loin d'ici, près de la falaise. Arya, à toi de jouer le rôle de Jessie. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> s'occupera de ta protection.

r:

Il reste encore du temps avant que l'aéronef ne doive redécoller. Préparez-vous autant que possible et retrouvez-moi près de l'éthérite.

Arya:

Jessie m'a dit de ne pas hésiter à faire preuve d'autorité, voire à me montrer sans pitié, pour qu'on me prenne vraiment pour elle. M-mais c'est com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment à l'opposé de mon caractère...

r:

C'est l'heure. L'aéronef des Forges de Garlond ne va pas tarder à décoller. Je ne te cacherai pas que j'ai grand-hâte de faire payer à Lambard le prix de sa traîtrise.

r:

Quand j'y pense, je n'ai jamais vraiment su les raisons qui l'avaient poussé à pactiser avec l'Empire... Aujourd'hui encore, ses motivations restent pour moi une énigme...

r:

Je me souviens de lui comme d'un chercheur brillant et passionné, la dernière personne que j'aurais imaginée trahir sa patrie pour de l'argent...

r:

S'il existe une raison cachée derrière ses agissements, j'ai bien l'intention de lui faire cracher le morceau... avant de l'expédier en enfer.

r:

Assez discuté, allons-y<Indent/>! Je vous attends à la porte au sud-est. Ne traînez pas<Indent/>!

Arya:

J'ai le trac... Entre ma magie curative qui n'est toujours pas au point et les efforts que je dois fournir pour ressembler à Jessie, je ne sais plus où donner de la tête... Hé, mais j'y pense, je ne dois pas avoir recours à la magie tant que je joue son rôle<Indent/>! C'est déjà ça<Indent/>!

r:

Vous êtes <If(PlayerParameter(4))>prêtes<Else/>prêts</If><Indent/>? Arya, tu sais ce qu'il te reste à faire. Suis le chemin de la rive nord de Pleurargent jusqu'au Gardien du lac, où est stationné l'aéronef des Forges de Garlond.

r:

Lambard a sûrement placé ses assassins en embuscade, quelque part entre ici et là-bas... <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu te charges de la protéger.

r:

Pour ma part, je serai plus au sud<Indent/>: on vient de m'y signaler la présence d'un détachement armé suspect.

r:

Arya, je dois avouer que tu t'es beaucoup améliorée, du moins en ce qui concerne la magie offensive. Moi-même, je ne m'attendais pas à des progrès aussi fulgurants.

r:

Mais n'oublie pas<Indent/>: l'ennemi pense que tu es Jessie. Si ça chauffe, reste près de <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> et ne te bats qu'en dernier recours. Nous devons maintenir l'illusion jusqu'à ce que Lambard sorte de son trou.

Arya:

Bien compris, Maître<Indent/>! J'y vais, souhaitez-moi bonne chance<Indent/>!

Arya:

Je vais bien... Et vous, rien de cassé<Indent/>?

Arya:

L'aéronef est plus au sud. Nous devons continuer<Indent/>!

Arya:

Pfiou, c'est frustrant de ne pas avoir le droit de me défendre... Merci <If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>!

Arya:

... A-allô<Indent/>? Maître<Indent/>? Oui, je suis avec <If(PlayerParameter(4))>elle<Else/>lui</If>... On a eu quelques accrochages, mais tout va bien<Indent/>!

r:

(-X'rhun Tia-)Bien joué, les <If(PlayerParameter(4))>amies<Else/>amis</If><Indent/>! J'en ai fini de mon côté, je me dépêche de vous rejoindre au Gardien du lac<Indent/>!

r:

(-X'rhun Tia-)À vue de nez, je dirais que Lambard est à court d'assassins. Il va devoir venir en personne achever sa besogne, et nous n'aurons alors plus qu'à le cueillir<Indent/>!

r:

(-X'rhun Tia-)<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, trouve-toi une cachette près de l'aéronef, j'en ferai de même. Arya, essaie d'arriver d'un pas nonchalant, comme si tu ne te doutais de rien... Bonne chance<Indent/>!

Arya:

<If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, vous avez entendu<Indent/>? En route<Indent/>!

Arya:

Je ne vois le maître nulle part... Peut-être qu'il n'est pas encore arrivé<Indent/>? Où alors, il est très bien caché... Ah, j'espère vraiment que Lambard va mordre à l'hameçon...

Lambard:

Tiens, tiens, tiens... On se connaît, non<Indent/>? Ah, j'ai compris<Indent/>: tu as pris la place de notre cible. Malin, très malin...

r:

Tu as joué et tu as perdu, Lambard<Indent/>! Cette fois, tu ne m'échapperas pas<Indent/>!

r:

Crache le morceau<Indent/>: pourquoi est-ce que tu collabores avec l'Empire<Indent/>? Toi et moi, nous souhaitions donner au peuple les moyens de lutter contre la tyrannie... Alors pourquoi<Indent/>?

Lambard:

Pff... Même après toutes ces années, tu répètes encore ces mêmes inepties en boucle... C'est lassant.

r:

Qu'est-ce que tu veux dire<Indent/>!?

Lambard:

X'rhun... Avec le recul, qu'est-ce que l'Ouragan pourpre a accompli au final<Indent/>? D'accord, nous avons sauvé une poignée de vies, mais après<Indent/>? Crois-tu vraiment que la magie rouge ait été créée pour servir des desseins aussi modestes<Indent/>? Non... son véritable potentiel est bien plus immense.

Lambard:

Réfléchis... Un mage rouge se sert de son corps pour catalyser le peu d'énergie éthérée dont il dispose, n'est-ce pas<Indent/>? Dans ce cas, admettons que ce même mage en fasse de même, mais cette fois en s'autorisant à puiser dans les réserves d'éther naturelles. Que se passerait-il alors<Indent/>?

r:

Quelle question stupide<Indent/>! Son corps ne pourrait supporter une telle charge d'énergie, il mourrait aussitôt<Indent/>!

Lambard:

Exactement, et c'est là toute la cruauté de notre condition humaine<Indent/>: nous aurions accès à une magie tellement puissante, un pouvoir jamais vu encore, si seulement nous n'étions pas prisonniers de cette chair fragile et périssable...

Lambard:

Heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, j'ai trouvé la solution... Il y a vingt ans, j'ai enfin découvert un moyen de m'affranchir de mes limites, de remodeler mon enveloppe corporelle pour en faire un instrument entièrement dédié à la magie...

Lambard:

Cela m'aura pris plus de dix ans. Plus d'une décennie passée dans un coma profond, avant de renaître sous cette forme nouvelle...

r:

Lambard, serais-tu en train de me dire que tu as renié ce qui fait de toi un être humain<Indent/>? Que désirais-tu tant pour en arriver à de telles extrémités<Indent/>?

Lambard:

La liberté, X'rhun<Indent/>! Ne plus avoir à composer sans cesse avec mes propres limites, mais pouvoir utiliser à loisir une magie si puissante qu'elle ridiculise sans peine les magies noire, blanche et rouge... La voilà, la véritable liberté<Indent/>!

Lambard:

Bien sûr, il aurait été trop risqué de tenter d'emblée l'expérience sur moi-même... J'avais besoin de cobayes pour parfaire ma méthode<Indent/>; l'Ouragan pourpre me les a offerts sur un plateau d'argent. La mort de nos anciens camarades était un mal nécessaire, hé hé...

r:

Enfoiré<Indent/>!!!

Lambard:

Je manie des sorts qui n'appartiennent à aucune école, des techniques qui n'obéissent à aucune règle... Ta magie ne peut pas lutter contre ça, toute engoncée qu'elle est dans ce carcan que vous appelez “éthique”<Indent/>!

r:

Arrête ton char, Lambard<Indent/>! Je n'ai jamais perdu contre toi et ce n'est pas aujourd'hui que ça risque d'arriver<Indent/>!

Lambard:

Tss... Toujours aussi coriace à ce que je vois... Tu m'obliges à redoubler d'adresse, ne serait-ce que pour t'infliger une simple égratignure...

Lambard:

... Pas n'importe quelle égratignure, cependant. Hé hé...

Lambard:

Vois-tu, ma lame est comme une épine mortelle<Indent/>: une simple entaille suffit à faire de toi une proie dont je peux absorber à loisir l'énergie vitale... C'est là toute la beauté de cette botte secrète, le “vol d'âme”. Désolé, mon cher X'rhun, mais c'est comme si tu étais déjà mort.

r:

Guaaargh<Indent/>!!

Arya:

M-Maître<Indent/>! Oh non...

Lambard:

... Hm<Indent/>? Toujours parmi nous<Indent/>?

Lambard:

Laisse-moi deviner, tu ne veux pas rendre l'âme avant d'avoir obtenu mes aveux, c'est ça<Indent/>? Très bien, dans ce cas, ouvre grand tes esgourdes<Indent/>; je vais exaucer ta dernière volonté.

Lambard:

Tu veux savoir pourquoi j'ai pactisé avec Garlemald<Indent/>? Par pur pragmatisme. Mon nouveau corps est si puissant qu'il m'impose d'absorber sans cesse de l'énergie vitale, sous peine d'être tiraillé par une faim atroce.

Lambard:

Comment aurais-je pu poursuivre mes recherches dans de telles conditions<Indent/>? Heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, Zenos m'a tendu une main charitable. Il m'a fourni les moyens de mes ambitions, des assassins dont la seule vocation est de subvenir à mes besoins.

Lambard:

En comparaison, ma carrière de mage rouge ne m'a jamais rien apporté... X'rhun, déjà vingt ans que tu perpétues cette farce, vingt ans que tu mènes une lutte absurde contre l'inéluctable fatalité... Laisse-moi te libérer de tes souffrances une fois pour toutes<Indent/>!

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, Arya, vite... Fuyez<Indent/>!

Arya:

C-ce n'est pas encore terminé<Indent/>!

Lambard:

Oh, vous voulez accompagner votre maître dans l'au-delà<Indent/>? Soit, puisque vous préférez lutter plutôt que fuir, je vais vous offrir une mort lente et douloureuse<Indent/>!

r:

V-vous avez gagné... Je suis fier de vous...

Arya:

Maître<Indent/>! Ne bougez pas<Indent/>!

r:

Pas de panique (halète)... Il est encore trop tôt pour m'enterrer. Je sais que vous adoreriez vous targuer d'avoir vengé ma mort, mais il va falloir attendre encore un peu, hé hé...

r:

Lambard... On fait peine à voir, tous les deux, tu ne trouves pas<Indent/>? Les deux derniers survivants de l'Ouragan pourpre, réduits à se battre comme des chiffonniers... Et ce n'est même pas moi qui ai racheté l'honneur de nos anciens camarades, mais mes disciples...

r:

Il faut se rendre à l'évidence<Indent/>: nous ne sommes plus que l'ombre de nous-mêmes. Mais je ne m'en soucie pas, car je sais que mon idéal me survivra, contrairement à toi.

Lambard:

Tss... Voilà donc les en<SoftHyphen/>sei<SoftHyphen/>gne<SoftHyphen/>ments que tu as tirés de tes vingt années de pratique de la magie... Soit, puisqu'il en est ainsi, j'admets ma défaite. Aujourd'hui, tu m'as prouvé que ton envie de lutter était plus forte que tous mes pouvoirs.

Lambard:

Reste que le destin nous joue parfois de bien étranges tours... Je veux parler de ta petite protégée...

Arya:

J-je vais bien. C-c'est la fatigue...

Lambard:

Hé hé hé... Un jour, vous comprendrez... l'ironie du sort... Hélas, je ne serai plus là... pour savourer ce moment... Urgh...

r:

Les derniers mots de Lambard me laissent perplexe... Enfin, laissons ça de côté pour l'instant. Arya, ça va aller, tu es sûre<Indent/>?

Arya:

Oui, Maître, je suis en pleine forme et prête à retourner au Glas des revenants<Indent/>!

Arya:

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le combat n'a pas été de tout repos... Heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment que vous étiez là, sinon ça aurait pu très mal finir... Il faut que je travaille mes sorts de soin pour ces af<SoftHyphen/>fron<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ments à haut risque<Indent/>!

r:

Aïe... J'ai encore mal partout, mais j'arrive à me tenir debout, c'est déjà ça. Au fait, je vous tire mon chapeau pour votre combat contre Lambard<Indent/>: vous avez su improviser une parade à la technique qui m'a défait. C'était du beau travail d'équipe<Indent/>!

r:

Le plus dur est derrière nous... Jessie ne va plus tarder, et m'est avis qu'elle sera contente de pouvoir souffler un peu.

Jessie:

Les amis, vous avez toute ma gratitude. Quand je pense que je suis passée à deux doigts de manger les pissenlits par la racine... Brrr, j'en ai des frissons<Indent/>!

r:

C'est <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> et Arya, qu'il faut remercier. C'est <If(PlayerParameter(4))>elles<Else/>eux</If> qui ont mis une raclée à Lambard.

Jessie:

Décidément, vos élèves sont <If(PlayerParameter(4))>pleines<Else/>pleins</If> de ressources... Il va falloir que je vous rétribue tous les trois pour vos services, alors. À combien s'élèvent vos honoraires pour un sauvetage<Indent/>?

r:

Maintenant que Lambard n'est plus de ce monde, ses assassins ne seront plus un problème. L'Empire va sans doute démanteler toute la bande et enterrer l'affaire, comme à son habitude.

r:

C'est peut-être la première grande victoire de ma vie. Entre la chute d'Ala Mhigo et le septième fléau, j'ai parfois l'impression pesante que ma vie n'est qu'une série d'échecs... J'ai plus d'une fois cru que je sombrerais dans l'alcool et la dépression, mais au final, je me suis toujours relevé.

r:

Il faut parfois persévérer des années avant de voir ses efforts récompensés. J'aurais mis vingt ans à régler mes comptes avec Lambard, mais cela en valait la peine<Indent/>: pour une fois, j'ai l'impression d'avoir contribué à l'avenir d'Éorzéa et de ma patrie.

r:

Tout cela n'aurait pas été possible sans votre aide... <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, Arya... Merci.

previous next