Quest: Traced in Blood

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : RDM
Level : 63

Zone: Idyllshire

Extention: Stormblood

Summary: X'rhun proposes a journey to the mountains of Gyr Abania, where you will visit the Ziggurat built by the red mages of eld. Within that ancient edifice, your mentor hopes to uncover clues to treating Arya's condition─just as he once unearthed the secrets of red magic alongside Lambard long ago. Travel to the region of Gyr Abania, and join X'rhun near the centuries-old monument.

Summary: You meet X'rhun near the Ziggurat, and after a brief history lesson he sets you to work searching for records of Lambard's transformation ritual. Head into the ruins, and seek out any remaining stone tablets.

Arya:

I've decided to not let this upset me. As X'rhun says, I'm still in control of who I am.

r:

Are you ready to depart? The journey I have in mind will take us into the mountains of Gyr Abania, where we will visit the Ziggurat built by the red mages of eld.

r:

Lambard and I once explored those ancient ruins, searching for knowledge of the first incarnation of red magic. That was long ago, before we met Curtis and joined the revolution...

r:

Lambard and I once explored those ancient ruins, searching for knowledge of the first incarnation of red magic. That was long ago, before we formed the Crimson Duelists and joined the revolution...

r:

...Before I realized the manner of hidden wisdom for which Lambard had been truly seeking.

r:

The edifice itself has now been overrun by Qiqirn, but a thorough expedition could still unearth something of value─mayhap even the secrets behind Lambard's occult transformation.

r:

Arya, my friend, I must ask that you remain here and continue your convalescence. And no spellcasting!

r:

Not even a lick of flame to light a candle. In your weakened state, we know not how suddenly the hunger might return.

Arya:

Yes, of course. Just the thought of what might happen is enough to make me feel ill...

Arya:

I'll be fine in my sickbed, but what of you two? Are you really going to travel all the way to Gyr Abania just for me?

r:

What would you do if the positions were reversed? If <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> were afflicted by a condition and you knew a cure might be found beyond the mountains? What then?

Arya:

Why, I would be out the door in a moment!

r:

Ahahaha! That you would respond so emphatically is the reason we have no qualms about doing the same for you!

r:

Ahahaha! Not the slightest hesitation! You've even flustered <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> here.

r:

That you would respond so emphatically is the reason we have no qualms about doing the same for you!

r:

Arya's worked so hard to master her skills, and I imagine it will be hard to refrain from training for a while. But she must recover from her exhaustion first, before aught else.

r:

Come, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>─the Ziggurat awaits. Rest well, Arya. We shall return as swiftly as we are able.

Arya:

I hate to be the cause of so much trouble... And I hate that I still feel so weak. I promise to stay in bed like a good girl until I'm fully recovered.

r:

Let's begin our expedition, shall we? Be on the lookout for stone tablets bearing the histories of the red.

r:

Did I mention that it was our forebears in the art who constructed the Ziggurat? It was built to suppress the unstable weather that was whipped up in the wake of that era's Calamity─a sort of dampening weight that slowed the land's raging currents of aether to a trickle.

r:

In time, however, the Ziggurat also became a library, where successive generations of red mages enshrined their stories and their secrets. 'Tis a shame that so many of these precious slates have since been lost to plunderers, or simply worn down by the ravages of time...

r:

As such, I do not expect to find a fully intact record of Lambard's ghastly rite, but at the very least we should discover hints of what the transformation ritual entails. You take one way, and I'll take another, and we'll both take care not to fall prey to Qiqirn bandits!

r:

How did you fare? I discovered a number of tablets myself which, while positively fascinating, offered little on the subject of occult rituals...

r:

Oho! If I'm reading this one correctly, you may have found exactly what we were looking for.

r:

It appears to be a record from a time before red magic was unified as a distinct discipline. The passage describes a rite by which one can make a pact with a voidsent, and ingest its blood in exchange for supernatural power!

r:

Even amongst their kin, certain creatures of the void harbor a voracious appetite for living aether. Lambard must have acquired the ability to siphon his victims' life force from one such fiend...

r:

The practice in question is said to have started with a family of Mhachi sorcerers, who lived in the era preceding the Sixth Umbral Calamity. For red mages, whose arts draw so heavily upon their own aether, there is an obvious─if distasteful─advantage to stealing a foe's life energies.

r:

And if one can employ such energies to fortify and sustain one's own form, as Lambard did, then one can even wield magicks beyond the limitations of ordinary mortals.

r:

Not surprisingly, however, its tendency to result in aether-starved madmen led to the rite being declared a forbidden art.

r:

Hmmm. There's more... Some mention of an alchemical concoction that would serve to sate the hunger for aether when living prey was unavailable. And the helpful scribe has even included a method for its preparation!

r:

Arya's transformation was strikingly similar to Lambard's. Surely this concoction would prove effective at curbing her condition as well!

r:

Let's see here. It seems the main ingredient is a chunk of semi-crystallized aether. Such a substance could be drawn from the core of an urolith─and I'm thinking the bigger the better.

r:

If I recall correctly, there are uroliths to be found to the east, in the vicinity of the Sleeping Stones. Pray find yourself one of the larger specimens and procure an aetherial core.

r:

Once you have what we need, we can rendezvous in the hamlet of Ala Gannha. I shall busy myself collecting the other ingredients.

Arya:

Oh, you found something that might explain my condition!? That's wonderful, thank you! I hope we can reverse...whatever this is.

r:

Were you able to procure a suitable core?

r:

Ah, yes, this will do nicely! Enough to create a decent-sized dose, at any rate.

r:

I've gathered together the other ingredients, so all that's left to do is deliver them into the hands of an experienced alchemist.

r:

Ah, but Arya must be wondering where we are. Why don't you go on ahead to Idyllshire and avail her of our progress. I'll meet you there as soon as I'm finished haggling with the potion mixers in Ul'dah!

Arya:

A kind of potion? And it's supposed to help with the hunger? That will be one less worry, then...

Arya:

Do you think X'rhun will be back soon...?

r:

I am returned!

r:

Arya, pray drink this concoction, and I shall tell you of our discoveries in Gyr Abania.

Arya:

I... By the gods!

Arya:

The taste was not exactly pleasant, but I already feel much recovered! It's as if a cool stream of water was poured on the fire in my chest... I don't know how to thank you!

r:

Your smile is the finest reward we could ask for. But I ask that you do not become complacent─that tonic is merely meant to help replenish your depleted aether. It will do naught to undo the underlying affliction.

Arya:

I understand. If I exhaust my mana again, I'll be back where I was: a savage controlled by hunger. Which means I should still give up on training for now...

r:

...For now.

Arya:

So, you think Lambard infused me with voidsent blood while I was held captive?

r:

According to what I found in the Yellowjackets' incident records, the span of time that elapsed between your kidnapping and subsequent rescue was not terribly long.

r:

And for much of your ordeal you were shut inside a box. It seems unlikely that there was sufficient opportunity to perform a highly complicated and dangerous ritual. No, we must look elsewhere for the truth behind your condition.

Arya:

You must let me help you!

Arya:

If it allows me to begin practicing magic again even one day earlier... It is torture watching the moments pass─wasting time I could be using to catch up to you.

Arya:

I'll certainly try! Though I'm not sure what help I'll be...

r:

Hah! No mercy from you, eh, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>? But if you halted your progress for Arya, then she'd have naught to aim for, would she!?

r:

I think we'll have our suffering friend delve into the scrolls for us. The Sharlayans have left behind a veritable mountain of lore through which we can dig for answers.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, I shall leave you to your training. After all, you must give Arya an ever-growing peak to look up to!

Quest: Traced in Blood

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : RDM
Level : 63

Zone: Idyllée

Extention: Stormblood

Resumé: Dans l'espoir de guérir Arya, X'rhun veut se rendre à la Ziggourat, un édifice où Lambard et lui ont autrefois mené des recherches sur la magie rouge. Il espère y trouver des indices sur la nature des expériences menées par son ancien allié, et pourquoi pas un remède contre le mal dont souffre sa protégée. Retrouvez-le près de la gigantesque con<SoftHyphen/>struc<SoftHyphen/>tion, à la Dernière forêt.

Resumé: Le savoir des premiers mages rouges serait consigné sur des tablettes en pierre, disséminées sur et autour de la Ziggourat. Essayez d'en trouver trois et rapportez votre butin à X'rhun.

Arya:

Il faut que j'arrête de voir tout en noir. Le maître a raison<Indent/>: même si je devais de nouveau perdre les pédales, je resterais moi-même malgré tout<Indent/>!

r:

<If(PlayerParameter(4))>Parée<Else/>Paré</If> pour un long voyage, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>? Notre prochaine destination se trouve dans la région des Pics de Gyr Abania. Il s'agit d'une con<SoftHyphen/>struc<SoftHyphen/>tion monumentale appelée la Ziggourat, qui a été érigée il y a fort longtemps par les précurseurs de notre art.

r:

C'est là que dorment la plupart des secrets de la magie rouge. Avant même notre rencontre avec Curtis et notre enrôlement dans l'armée ré<SoftHyphen/>vo<SoftHyphen/>lu<SoftHyphen/>tion<SoftHyphen/>nai<SoftHyphen/>re, Lambard et moi y avons passé énormément de temps pour nos recherches.

r:

C'est là que dorment la plupart des secrets de la magie rouge. Avant même notre enrôlement dans l'armée ré<SoftHyphen/>vo<SoftHyphen/>lu<SoftHyphen/>tion<SoftHyphen/>nai<SoftHyphen/>re sous la bannière de l'Ouragan pourpre, Lambard et moi y avons passé énormément de temps pour nos recherches.

r:

Sans doute poursuivait-il ses sombres desseins, à l'époque déjà...

r:

Aujourd'hui, la Ziggourat est surtout connue pour être un repaire de Qiqirns. Mais c'est encore là que nous aurons le plus de chances d'en découvrir davantage sur les expériences de Lambard.

r:

Arya, tu restes bien sagement ici. Et in<SoftHyphen/>ter<SoftHyphen/>dic<SoftHyphen/>tion d'utiliser la magie jusqu'à nouvel ordre.

r:

Nous devons à tout prix éviter que ta “faim” ne se réveille, du moins tant qu'on n'en saura pas plus sur l'origine du mal qui t'affecte.

Arya:

J-je comprends... Si je devais de nouveau m'en prendre à vous, je ne pourrais plus me regarder dans un miroir.

Arya:

Mais vous savez, je ne voudrais pas vous forcer à entreprendre un aussi long voyage juste pour me soigner...

r:

Arya, ne dis pas de sottises. Si c'était <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> à ta place, qu'est-ce que tu ferais<Indent/>? Ne me dis pas que tu renoncerais à trouver un remède, juste parce que “Gyr Abania, ça fait loin”<Indent/>?

Arya:

B-bien sûr que non<Indent/>! J'irais au bout du monde s'il le fallait<Indent/>!

r:

Ha ha, c'est bien ce qu'il me semblait. Tout ça pour dire qu'il n'est pas question qu'on t'abandonne.

r:

Ha ha ha, ça c'est une réponse qui vient du cœur<Indent/>! Même <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> en est <If(PlayerParameter(4))>toute chamboulée<Else/>tout chamboulé</If><Indent/>!

r:

Enfin, tout ça pour dire qu'il n'est pas question qu'on t'abandonne.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> et moi, on va vite trouver un moyen de te remettre d'aplomb. En tant que maître, rien ne me chagrine plus que de voir une élève motivée sur la touche<Indent/>!

r:

Bon, assez discuté. En route pour la Ziggourat<Indent/>!

Arya:

Désolée de vous causer autant de soucis. J'aimerais beaucoup vous accompagner, mais je serais un boulet pour vous dans mon état actuel. Il vaut mieux que je me repose en attendant d'être de nouveau sur pied.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je te présente la Ziggourat. Plutôt im<SoftHyphen/>pres<SoftHyphen/>sion<SoftHyphen/>nante, n'est-ce pas<Indent/>?

r:

Con<SoftHyphen/>trai<SoftHyphen/>re<SoftHyphen/>ment à ce qu'on peut croire, sa taille et sa forme ne sont pas le fruit d'un caprice d'artiste. Les premiers mages rouges l'auraient construite afin de stabiliser les courants éthérés sous-terrains, et de réguler un climat fortement perturbé par les fléaux successifs.

r:

Nous, c'est plutôt ce qu'elle contient qui nous intéresse, à savoir des tablettes de pierre où sont gravés des bribes de récits historiques ainsi que des arcanes oubliés du reste du monde. Ou plutôt, ce qu'il en reste<Indent/>: le temps et les multiples pillages n'ont hélas pas épargné cet héritage...

r:

Séparons-nous et essayons de mettre la main sur un maximum de ces tablettes. J'espère qu'elles nous éclaireront sur les expériences de ce serpent de Lambard... Ah, et attention aux Qiqirns qui grouillent dans le coin<Indent/>!

r:

Les recherches avancent<Indent/>? De mon côté, j'ai bien réussi à dénicher quelques tablettes, mais aucune avec les in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions qui nous intéressent, malheureusement...

r:

Ça par exemple... <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je crois que tu as tiré le gros lot<Indent/>; l'une des tablettes que tu as ramassées décrit exactement les expériences qu'a menées Lambard.

r:

Tiens-toi bien<Indent/>: juste après le sixième fléau et avant que la magie rouge ne soit systématisée, certains mages rouges pactisaient avec des créatures du néant pour leur emprunter leur sang, et obtenir ainsi des pouvoirs surnaturels.

r:

Certaines créatures du néant se nourrissent de l'énergie vitale de leurs proies. J'imagine que Lambard s'est injecté le sang d'une telle créature pour acquérir son fameux “vol d'âme”.

r:

Le procédé en lui-même est né plus tôt, avant la survenue du sixième fléau. C'est un clan de magiciens mhachois très réputé qui l'a mis au point, afin de pallier le gros handicap inhérent au style de combat des mages rouges<Indent/>: sa consommation excessive d'énergie éthérée.

r:

Absorber l'éther de ses adversaires comme le fait Lambard permet non seulement de prolonger sa propre vie en fortifiant son corps, mais aussi de manier des sorts hors de portée d'un être humain normal.

r:

La pratique finit néanmoins par être interdite, et les derniers mages à y avoir eu recours se sont éteints dans la foulée. Pas vraiment étonnant, quand on connaît ses effets secondaires...

r:

Une minute... Oh, très intéressant<Indent/>! On dirait que les mages transfusés pouvaient boire une décoction spéciale issue de l'alchimie pour atténuer leur besoin impérieux d'éther... Et sa formule est détaillée ici<Indent/>!

r:

Les symptômes d'Arya sont quasi identiques à ceux de Lambard. Il y a donc fort à parier que cette décoction fonctionnera sur elle<Indent/>!

r:

Son principal ingrédient est une forme d'éther partiellement cristallisée que l'on trouve dans le noyau de certaines créatures, notamment les urolithes.

r:

Je sais qu'on en croise parfois aux Pierres-qui-dorment, à l'est d'ici. On aura besoin d'une certaine quantité d'éther, alors essaie de dénicher un urolithe de taille respectable<Indent/>!

r:

Pendant ce temps, je m'occuperai de réunir les autres ingrédients. Retrouve-moi au village d'Ala Gannha, lorsque tu auras ce qu'il faut. Bonne chance<Indent/>!

Arya:

Où en sont vos recherches<Indent/>? Comment<Indent/>? Vous avez peut-être découvert un moyen de soulager mes symptômes<Indent/>!? Mais c'est formidable<Indent/>! Merci, j'espère que vous aurez d'autres bonnes nouvelles à m'annoncer<Indent/>!

r:

Alors, la chasse a été fructueuse<Indent/>?

r:

Ah, un noyau d'urolithe, et en bon état en plus<Indent/>! Ça devrait faire l'affaire.

r:

Je me suis chargé des autres ingrédients. Il n'y a plus qu'à amener le tout à la guilde des alchimistes d'Ul'dah avec la formule qui va bien, et... Quoi, tu ne croyais tout de même pas que j'allais m'occuper de la tambouille moi-même<Indent/>? Je suis une quiche en alchimie<Indent/>!

r:

Inutile de m'accompagner à Ul'dah. Va plutôt rendre visite à notre petite Arya à Idyllée. J'espère qu'elle ne déprime pas trop toute seule...

Arya:

... Donc, vous avez découvert un remède à mes symptômes et réuni les ingrédients pour le préparer. Je ne sais que dire... C'est officiel, le maître et vous, vous êtes mes héros<Indent/>!

Arya:

... Le maître est à Ul'dah, vous dites<Indent/>? J'ai hâte qu'il soit de retour...

r:

Salut la compagnie<Indent/>! Je ne vous ai pas trop manqué, j'espère<Indent/>!

r:

Arya, on a fait de sacrées découvertes, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> et moi. Je vais tout te raconter, mais fais-moi d'abord le plaisir de boire ça<Indent/>!

Arya:

Ouah... Incroyable<Indent/>!

Arya:

Je ne sais pas ce que vous m'avez fait boire, mais je me sens beaucoup mieux, comme si le feu qui me brûlait de l'intérieur s'était éteint. Certes, le goût laisse à désirer... mais merci infiniment, Maître<Indent/>!

r:

Ah, ça fait plaisir de te voir souriante à nouveau<Indent/>! Cependant, garde bien à l'esprit que ce remède ne fait que suppléer à l'énergie magique qui te manque. En d'autres termes, il soigne les symptômes, pas le mal.

Arya:

Je comprends. Si je ne fais pas attention, je risque de perdre de nouveau le contrôle. Ça veut dire... pas de magie jusqu'à nouvel ordre, c'est ça<Indent/>?

r:

Désolé... Je te demande de faire preuve d'encore un peu de patience.

Arya:

Vous dites que mes symptômes sont liés à la présence de sang de créature du néant dans mes veines... Vous croyez que c'est Lambard qui m'a transfusée avec pendant que j'étais in<SoftHyphen/>cons<SoftHyphen/>cien<SoftHyphen/>te<Indent/>?

r:

C'est a priori peu probable. Pour avoir épluché les rapports des casaques jaunes au sujet de ta disparition, je peux affirmer avec certitude que nous t'avons sauvée très peu de temps après ton enlèvement.

r:

Vu que tu étais de surcroît enfermée dans une caisse la majorité du temps, Lambard n'aurait pas pu mener sur toi une opération aussi pointue. Mon instinct me dit que la vérité est ailleurs, et je compte bien découvrir où.

Arya:

Laissez-moi vous aider<Indent/>!

Arya:

Je dois tout faire pour reprendre mon en<SoftHyphen/>traî<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment au plus vite, sinon je ne vous rattraperai jamais, <If(PlayerParameter(4))>madame<Else/>monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/> et vous. Surtout, je veux arrêter de me morfondre et redevenir la battante que j'étais il y a peu de temps encore.

Arya:

Merci de m'encourager<Indent/>! M-même si je sais que ce n'est pas demain la veille que j'aurai votre niveau...

r:

Ah, tu es sans pitié, dis-moi... En même temps, Arya n'aurait pas autant envie de te dépasser si tu n'étais que douceur avec elle, hé hé.

r:

Ton aide est la bienvenue, Arya. Ça tombe bien, j'avais justement l'intention de jeter un œil aux innombrables écrits sharlayanais et manuscrits rares conservés ici. J'espère que tu n'es pas allergique à la lecture.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je sais que tu aurais adoré bouquiner, toi aussi, mais nous devrions être assez de deux pour cette tâche. Travaille plutôt ta magie... Puisqu'Arya tient tant à rattraper ton niveau, autant lui donner du grain à moudre<Indent/>!

previous