Quest: Off the Record

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : SMN
Level : 68

Zone: Gridania

Extention: Stormblood

Summary: Y'mhitra has been unable to find significant mention of Sari in the usual histories, and decides to call on the assistance of her colleague, Rammbroes. Accompany Y'mhitra to Mor Dhona, and speak with the Roegadyn scholar at Saint Coinach's Find.

Summary: Rammbroes considers your situation, and suggests you borrow the unread tomestones from Rowena's considerable stock. Head into Revenant's Toll, and deliver Rammbroes's letter into the merchant's hands.

Principia:

What misfortune that such an incident should occur on the cusp of your final challenge...

m:

I searched through the usual histories, but found scant mention of Sari. 'Tis as Prin has said: records of his existence have all but been expunged.

Principia:

And since my own knowledge is limited to the day I was stored away, we must rely on those lost Allagan records that escaped the purge.

m:

My colleague, Rammbroes, may be able to help us there. Hardly a day goes past when his team does not lift some forgotten treasure from the ruins in Mor Dhona. Shall we pay him a visit?

m:

Ah, hello, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. I've just been explaining our dilemma to Rammbroes here.

m:

Come, we should visit Rammbroes at Saint Coinach's Find. He's sure to have something that survived the purge of Sari's history.

Principia:

I would tell you the story of spending several thousand years locked in a dark room, but I fear I slept through most of it...

Rammbroes:

Y'mhitra has informed me of your search, and I shall be certain to contact you should our discoveries include any mention of this “Sari.” There may, however, be a swifter way to acquire the information you seek.

Rammbroes:

I know of a certain merchant who collects undeciphered tomestones with even greater zeal than the Sons of Saint Coinach.

m:

Ah... You speak of Rowena.

Rammbroes:

Aye. We have formed something of a symbiotic relationship with her consortium. In return for financing our excavations, we provide Rowena with a selection of our finds. I'm sure you would find her amenable to a request for assistance.

Rammbroes:

After all, you would merely need to borrow her tomestones for a time, yes? Here, I've penned a letter with my personal reassurances that her stock will be returned none the worse for wear.

Rammbroes:

Take that letter to Rowena and ask to borrow her tomestones. I'm sure you will have no trouble coming to a mutually beneficial agreement.

m:

You have Rammbroes's letter, yes? I'll let you do the haggling...

m:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>? Were you not on your way to Revenant's Toll? ...Yes, yes, I will be there, don't you worry.

Principia:

This merchant you go to see, she deals in Allagan records? How strange to think of history as currency...

Rowena:

Aye, what can I do for you?

Rowena:

...So you've the backin' of old Rammbroes, eh? Well, I suppose it wouldn't hurt to lend you some o' my tomestones.

Rowena:

In fact, I'll do you one better and let you borrow the transcripts─courtesy o' the scribes at the Ironworks. As books, they're a damn sight heavier, but you don't need fancy machines when it's all penned down in ink and parchment.

Rowena:

Give me a summary of the contents when you're finished, and I'll consider that as payment. Collectors'll part with more coin if they know what they're gettin', and my time's too precious to waste on readin' ancient history!

m:

Consider it a deal, Rowena, and thank you. Well, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, shall we get to work?

Rammbroes:

Rowena lent you the transcripts? Well, I hope she also lent you a cart to carry them. Both mediums have their inconveniences, I suppose...

m:

Fancy that. I've barely begun skimming the very first volume, and there are already some promising passages. Let us wake Prin, and share our findings, shall we?

m:

Ah, Rammbroes. Have you come to check on our progress?

m:

This charming tome is Principia, a sentient familiar of ancient Allag.

Principia:

A pleasure to meet you, Master Rammbroes. Pray call me “Prin,” if you prefer.

Rammbroes:

Thank you, Prin. And might I say what a privilege it is to meet such a rare and clever construct.

m:

Clever? Well, yes, apparently Prin was written that way. In fact, we were just hoping to hear an opinion on a new snippet of information I've uncovered.

m:

'Twas an order listed in a record of imperial military communications, commanding that “the fruits of the master summoner's research be seized.” It appears that the army had more than a passing interest in Sari's experiments.

Rammbroes:

Hmmm. And what exactly was the purpose of this research?

Principia:

Master Sari toiled to wed summoning magicks with aetherochemical technology. For example, he experimented with replacing grimoires with mechanical mediums, and sought to manifest egi of greater authenticity by utilizing high-speed computations.

Rammbroes:

...Simply put, he turned to machines to enhance traditional summoning methods. Is that the gist of it?

Principia:

Correct. But Master Sari was never one to abuse the success of his experiments, no matter how they magnified his power. He would not place his trust in machines─their inherently complex nature was too prone to error, he said.

m:

The dates on these communications indicate a time in the latter half of Sari's life. Is it possible something could have occurred between crafting you and the execution of this order that may have greatly altered the summoner's outlook?

Principia:

There was, of course, the violent wave of anti-summoner sentiment that swept through Allag. It claimed the lives of many of Master Sari's disciples. Following their deaths, he began spending much of his time cloistered within his laboratory...

Rammbroes:

Such an incident could certainly be responsible for changing a man. And Principia, you were unaware of subsequent events once you fell into slumber, yes?

m:

From what we've learned so far, 'tis safe to say that the foe we encountered is related to Sari's research in some way.

m:

And there are likely more clues buried in these records. I shall speak with Captain Wolf, and ask to borrow the sharp minds of his summoner squad─'tis a rather intimidating pile to tackle on our own.

Rammbroes:

Well, seeing as you have the transcripts, there is no need to travel far. You are welcome to make use of my tent and the reference materials on Allag found therein.

m:

That would be an enormous help, thank you! Let's haul these books to the dig site, shall we?

Rammbroes:

I have been checking in on Y'mhitra, and it seems she and the summoners are making good headway into those records.

Crispin:

Some people dislike this manner of task, but I never tire of dredging through pages that transport one to the past!

Denise:

These Allagan records are like to make my skull burst! Opening portals to other worlds, forging new moons...and it's not even fiction!

a:

I've been ignorin' aught that ain't to do with the military. 'Tis more efficient to have a narrow focus, I reckon.

m:

We should make our way to Saint Coinach's Find. 'Twouldn't do to leave Rowena's transcripts unattended!

Principia:

I did not count the days as I slept, but it truly has been millennia, hasn't it? In this age, the Master Sari I knew exists only in my memories...

m:

Our summoner colleagues arrived with a swiftness after I relayed to them our request. 'Tis well to see them recovered from their injuries!

m:

With everyone pitching in, we stand a good chance of finding something useful...

a:

Ah, here's the bugger I was lookin' for! This's a record of when the military finally caught up with Sari. It says here the summoner was found dead─killed by someone else, it seems.

Crispin:

Then we have proof of the original Sari's demise in the Third Astral Era. Now there remains the question of who─or what─attacked us in this age...

Denise:

My coin is on one of those “clone” creations! ...Is there aught more to the story, Lieutenant?

a:

Aye, it goes on to describe how the imperial army took over Sari's research, laudin' his experiments as “exceptionally dangerous, but ripe with potential applications.”

a:

They shifted operations to an artificial island soon after an' began practical testin'. ...One cataclysmic accident later, though, an' that was the end o' that.

m:

This artificial island must be a reference to Seal Rock─the very site of our encounter with the present-day Sari.

Principia:

During the battle, my creator's simulacrum exhibited the ability to summon multiple egi simultaneously, as well as manifest highly authentic facsimiles of flesh-and-blood entities.

Principia:

The basis for every one of these unorthodox techniques can be traced back to Master Sari's research into machine-enhanced summoning.

Crispin:

I'd say we have enough evidence to support a working theory, then. Namely that the Allagan military was using a clone of the deceased Sari to perform hazardous experiments─tests which explored the feasibility of aetherochemically bolstered summoning magicks.

Denise:

And when we landed on Seal Rock, we must have somehow awoken the remnants of those experiments!

m:

Mayhap we have solved the mystery of who the attacker was, but now I would know the place to where he fled. What refuge exists for such a being?

a:

From what I can gather, the results o' Sari's work were bundled off to some secret laboratory called the “Aetherochemical Research Facility.”

Denise:

You know of this place, <If(PlayerParameter(4))>miss<Else/>sir</If>? Is it far?

Crispin:

Azys Lla!? If that's where they were keeping Sari's research, then it's possible the clone may have headed there.

Denise:

Our squad will fly back to Seal Rock and make further investigations. The relics of the past may hold some hint we haven't yet considered.

m:

An excellent idea, thank you. We shall return to Gridania for the time being.

Rammbroes:

You found what you were looking for, then? Very good. 'Twould seem that many hands made light work. Speaking of which, do not concern yourself with the transcripts─I shall arrange for them to be returned to Rowena with summaries attached.

Principia:

This simulacrum of Master Sari has sought to obstruct my creator's will, and I shall offer it no quarter. You deserve to learn the wisdom within my pages!

m:

I've received an update from Captain Wolf regarding their investigations on Seal Rock. 'Twould seem that certain of the Allagan relics have shown signs of recent activation!

m:

The mechanisms were too heavily damaged to offer more in the way of useful information, however. I fear we must brave this Azys Lla facility and search for Sari ourselves. ...Is that what he was hoping for when he said “I will be waiting”?

Principia:

It is possible. I did not think the detail important at the time, but the lock engaged by Master Sari's simulacrum was not of the strictest tier.

Principia:

Rather, the seal is one which fades upon the sealer's demise.

m:

Then he was goading us into finding and defeating him? Another challenge...or is it simply a trap?

m:

I am not fond of rushing into the unknown. Gird yourself for the worst, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, and I will learn the present circumstances of the research facility.

Quest: Off the Record

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : SMN
Level : 68

Zone: Gridania

Extention: Stormblood

Resumé: Y'mhitra vous a appris qu'elle n'avait rien pu découvrir au sujet de Sari dans les documents à sa disposition, et de son côté Pim vous a rappelé qu'il avait été enfermé dans un dépôt d'archives vers la fin de la vie de son créateur. Votre camarade miqo'te en a donc déduit qu'il valait mieux demander son aide à Rammbroes, et vous a par conséquent proposé de vous rendre à la Trouvaille de Saint-Coinach, dans le Mor Dhona.

Resumé: Là, le chef de mission archéologique a accepté de vous apporter toute l'aide possible, mais il vous a aussi suggéré de vous adresser à Rowena, car la Fondation Saint-Coinach vend ré<SoftHyphen/>gu<SoftHyphen/>liè<SoftHyphen/>re<SoftHyphen/>ment des mémoquartz allagois à sa société de commerce afin d'obtenir les fonds nécessaires à leurs activités. Afin de vous faciliter la tâche, Rammbroes vous a remis <SheetFr(EventItem,1,2002273,1,1)/> à l'adresse de la riche marchande du Glas des revenants.

Principia:

Maître<If(PlayerParameter(4))>sse<Else/></If>, je suis DÉSOLÉ de ce qui est arrivé. Je n'imaginais pas qu'un tel INCIDENT se produirait en allant sur cette île pour votre dernière épreuve.

m:

Ah, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>... Je suis contente de te voirrr, mais je n'ai malheureusement rien découvert sur ce Sari. Comme l'avait dit Pim, tout ce qui le concerne semble avoir été effacé des registres allagois.

Principia:

Moi-même, je ne sais pas ce qu'il est DEVENU après que j'ai été enfermé dans un dépôt d'archives. Les documents de cette époque lointaine sont notre seule source d'INFORMATION.

m:

Dans ce cas, je pense que nous ferions mieux de contacter ce bon vieux Rammbroes. Nous aurons plus de chances de trrrouver de nouveaux mémoquartz à la Trouvaille de Saint-Coinach. Allons-y<Indent/>!

m:

Ah, tu es arrivé<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>, toi aussi. J'étais justement sur le point de parrrler avec Rammbroes.

m:

Retrrrouvons-nous à la Trouvaille de Saint-Coinach. Avec un peu de chance, Rammbroes et son équipe auront découvert des documents sus<SoftHyphen/>cep<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>bles de nous aider.

Principia:

Si seulement je ne m'étais pas LAISSÉ enfermer dans un dépôt d'archives comme un vulgaire LIVRE...

Rammbroes:

Hmm... C'est avec plaisir que je vous aiderai, toi et Y'mhitra. Si jamais j'obtiens des in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions sur cet invocateur, je vous le ferai savoir im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment. D'ailleurs, il y a quelqu'un d'autre qui pourrait vous être utile.

Rammbroes:

Je veux parler d'une marchande qui col<SoftHyphen/>lec<SoftHyphen/>tion<SoftHyphen/>ne activement des mémoquartz allagois n'ayant pas été décryptés...

m:

Il s'agit de Rowena, n'est-ce pas<Indent/>?

Rammbroes:

En effet. Comme tu le sais, Y'mhitra, sa société de commerce et notre fondation en<SoftHyphen/>tre<SoftHyphen/>tien<SoftHyphen/>nent des relations très étroites. Afin de recueillir des fonds pour nos travaux d'archéologie, nous lui vendons certains des artefacts que nous exhumons. Nul doute qu'elle acceptera de vous aider.

Rammbroes:

Tenez, vous n'aurez qu'à remettre cette attestation de garant de ma part à Rowena. Avec ça, j'ai bon espoir qu'elle vous laissera consulter les mémoquartz qu'elle a en sa possession.

Rammbroes:

L'attestation de garant que je t'ai remise devrait convaincre Rowena de vous laisser consulter les mémoquartz qu'elle a en sa possession.

m:

Tu as bien l'attestation de garant que t'a remise Rammbroes, n'est-ce pas<Indent/>? Dans ce cas, je te prrrie de la remettre à Rowena.

m:

Tiens, qu'est-ce que tu fabrrriques ici, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>? Aurais-tu oublié qu'il faut aller au Glas des revenants, dans le Mor Dhona. Ne t'inquiète pas pour moi, je t'y rejoins dès que possible.

Principia:

J'ignore de qui il s'agit EXACTEMENT, mais cette Rowena doit beaucoup s'intéresser à l'histoire d'Allag pour COLLECTIONNER autant les mémoquartz.

Rowena:

Je peux faire quelque chose pour toi, mon ami<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If><Indent/>?

Rowena:

Oh<Indent/>? Toi et ta camarade voulez consulter ma collection de mémoquartz<Indent/>? Et ce brave Rammbroes a accepté de se porter garant pour vous<Indent/>? Dans ce cas, je ne vois aucun inconvénient à accéder à votre demande.

Rowena:

Héhé... Si grâce à vous, cela me permet d'en découvrir le contenu, cela ne pourra qu'en augmenter la valeur. C'est donc tout bénéfice pour moi<Indent/>!

Rowena:

Je vais vous prêter les mémoquartz dont dispose ma société. Je compte sur vous pour me révéler ce qui y est inscrit lorsque vous me les rendrez. Marché conclu<Indent/>?

m:

D'accord. Merrrci, Madame Rowena. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, je vais commencer à les décrypter tout de suite. Si tu veux bien, j'aimerais que tu me donnes un coup de main.

Rammbroes:

Alors<Indent/>? Rowena a accepté<Indent/>? Tu m'en vois réjoui et soulagé, mon ami<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>. En tant que savant, j'espère bien que cela vous permettra de faire d'in<SoftHyphen/>té<SoftHyphen/>res<SoftHyphen/>santes découvertes<Indent/>!

m:

Tu vas être content<If(PlayerParameter(4))>e<Else/></If>, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. J'ai déjà fait quelques découverrrtes en décryptant certains des mémoquartz de Rowena. Réveillons Pim pour qu'il nous apporte ses lumières.

m:

Tiens, la curiosité était plus forrrte que toi, Rammbroes<Indent/>?

m:

Je te présente Principia Invocationis Magicae, un familier-livrrre qui a vécu à l'époque de l'ancien empire d'Allag.

Principia:

ENCHANTÉ, Messire Rammbroes. N'hésitez pas à m'appeler par mon petit NOM<Indent/>: Pim.

Rammbroes:

C'est un plaisir de faire ta con<SoftHyphen/>nais<SoftHyphen/>san<SoftHyphen/>ce, Pim. Je devine à ton visage que tu dois savoir bien des choses.

m:

Son visage<Indent/>!?<Indent/>... Enfin bref, pour en revenir à nos moutons, j'ai découvert un passage concerrrnant Sari, et j'aimerais poser des questions à ce sujet à Pim.

m:

Il s'agit d'un rapporrrt émis par l'armée impériale allagoise dans lequel figure l'ordre “Obtenez les résultats des recherches du grand invocateur<Indent/>!” Cela semble indiquer que ceux qui le traquaient s'intéressaient de près aux travaux de Sari.

Rammbroes:

Intéressant... Et de quoi s'agissait-il précisément<Indent/>?

Principia:

Mon créateur essayait de DÉVELOPPER une forme de magie invocatrice employant les technologies de l'information de la MAGISMOLOGIE. Elle devait permettre d'utiliser des mémoquartz et terminaux au lieu des GRIMOIRES, ou encore de donner une forme plus élaborée aux Egi.

Rammbroes:

Je vois. Il cherchait donc un mode d'invocation faisant appel aux capacités des machines<Indent/>?

Principia:

Tout à FAIT, on peut résumer cela comme vous dites. Seulement, il faut savoir que Sari n'était pas du GENRE à mettre en pratique le fruit de ses recherches n'importe comment. Il savait que les APPAREILS n'étaient pas infaillibles, et donc pas com<SoftHyphen/>plè<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment fiables.

m:

D'après la date, le rapporrrt que j'ai trouvé a été émis dans les dernières années de la vie de ton créateur. Pim, crois-tu qu'il ait pu se produire un événement qui aurait changé la façon de penser de Sari, entre le moment où il t'a rédigé et celui où l'armée aurait exécuté cet ordre<Indent/>?

Principia:

La seule possibilité à mon AVIS, c'est le massacre d'un grand nombre de ses disciples par les AUTORITÉS. Après ça, mon créateur passait le plus clair de son temps ENFERMÉ dans son laboratoire.

Rammbroes:

C'est cer<SoftHyphen/>tai<SoftHyphen/>ne<SoftHyphen/>ment le genre de tragédie qui changerait n'importe qui. Si j'ai bien compris, c'est à cette époque que Pim a été enfermé et qu'il est entré dans une forme de sommeil, n'est-ce pas<Indent/>?

m:

Tout semble indiquer que l'ennemi qui nous a attaqués sur le Rocher des tréfonds a un lien avec les recherrrches qu'entreprenait Sari.

m:

J'aimerais vérifier le reste des mémoquartz que Rowena nous a confiés, mais je crains qu'il n'y en ait trrrop. J'aimerais par conséquent faire appel aux hommes de Dancing Wolf.

Rammbroes:

Dans ce cas, je vais mettre une de nos tentes à votre disposition. Vous y trouverez toute la documentation nécessaire et vous pourrez faire appel aux gens de mon équipe. Ils sont tous spé<SoftHyphen/>cia<SoftHyphen/>listes de la civilisation allagoise.

m:

C'est chic de ta parrrt, Rammbroes<Indent/>! Ne perdons pas un instant et rendons-nous à la Trouvaille de Saint-Coinach<Indent/>!

Rammbroes:

Je jette un œil à ce que font Y'mhitra et les autres lorsque j'ai le temps, et de ce que je vois, le décryptage des mémoquartz a l'air d'avancer à un bon rythme.

Crispin:

Faites-moi confiance, je suis l'homme de la situation<Indent/>! Décoder les textes des vieux grimoires est un de mes passe-temps favoris.

Denise:

Ces documents allagois... À force de les lire, je commence à avoir mal à la tête. Des portails vers un autre monde, la con<SoftHyphen/>struc<SoftHyphen/>tion d'un satellite artificiel... Si seulement c'était des histoires, ça irait, mais cela décrit malheureusement des faits.

a:

Nous avons décidé de concentrer nos efforts sur les rapports de l'armée allagoise. Autrement, je pense que nous y passerions des années.

m:

Je ne t'ai pas dit qu'on se retrrrouvait à la Trouvaille de Saint-Coinach<Indent/>? Rammbroes a dit qu'il nous prêtait sa tente. Pars en premier, je te rejoins.

Principia:

Il s'est vraiment passé plusieurs MILLIERS d'années depuis mon époque... Je dois vous dire que ça me fait BIZARRE de penser que tout ce qu'il reste de mon créateur, Sari, sont juste des DOCUMENTS...

m:

Figure-toi que les hommes de Dancing Wolf ont im<SoftHyphen/>mé<SoftHyphen/>dia<SoftHyphen/>te<SoftHyphen/>ment accouru quand je leur ai dit que c'était pour t'aider<Indent/>! En tout cas, je suis contente de voir qu'ils se sont tous bien rrremis de leurs blessures.

m:

Tiens, je vais demander à Pim de nous donner un petit coup de main. Avec un peu de chance, il trrrouvera des indices...

a:

C'est ça<Indent/>! Je suis sûr que c'est ce que nous cherchons<Indent/>! Un rapport de l'armée allagoise lorsqu'ils ont retrouvé la trace de Sari. D'après ce qui est inscrit, il avait été assassiné<Indent/>!

Crispin:

Cela signifierait donc qu'il est bien mort il y a plusieurs milliers d'années. Mais alors, qui serait l'individu qui nous a attaqués<Indent/>?

Denise:

L'explication la plus plausible est celle d'un clone, autrement dit d'un être artificiel<Indent/>! N'y a-t-il rien écrit de plus dans ce rapport, Jajasamu<Indent/>?

a:

Si, au sujet des résultats des recherches de Sari. L'armée les décrit comme “ex<SoftHyphen/>trê<SoftHyphen/>me<SoftHyphen/>ment dangereux, mais ayant une utilité potentielle indéniable”, et explique avoir décidé de poursuivre ces travaux.

a:

Leurs savants ont alors lancé une série d'expériences sur une île ar<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>fi<SoftHyphen/>cielle mobile, mais elles ont été interrompues suite à un accident très grave.

m:

Une île ar<SoftHyphen/>ti<SoftHyphen/>fi<SoftHyphen/>cielle mobile<Indent/>?<Indent/>... Il ne peut s'agir que du Rocher des tréfonds, l'endroit où nous avons rencontrrré cet étrange personnage ayant l'apparence de Sari<Indent/>!

Principia:

Cet adversaire était capable de CONTRÔLER plusieurs Egi ayant une forme élaborée d'un PSEUDO-DÉMON.

Principia:

Ses attaques CORRESPONDENT tout à fait au type de magie invocatrice améliorée par l'usage de MACHINES de calcul que Sari développait.

Crispin:

Dans ce cas, nous pouvons pro<SoftHyphen/>ba<SoftHyphen/>ble<SoftHyphen/>ment en déduire que l'armée allagoise conduisait des expériences dangereuses, alliant cette discipline et la magismologie, sur le Rocher des tréfonds en utilisant un clone de cet ancien invocateur.

Denise:

Mais alors, notre venue sur cette île aurait réveillé ce clone, n'est-ce pas<Indent/>?

m:

C'est fort possible, mais ça ne nous dit pas où il s'est enfui. Où pourrait-il bien être parrrti se réfugier<Indent/>?

a:

Attendez<Indent/>! D'après le rapport, tout ce qui touche aux recherches de Sari aurait été scru<SoftHyphen/>pu<SoftHyphen/>leu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment scellé dans un lieu appelé le “Laboratoire de magismologie”. Ça vous dit quelque chose<Indent/>?

Denise:

Vous savez où est cet endroit, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>!?

Crispin:

Un continent flottant appelé Azys Lla<Indent/>!?<Indent/>... Si les résultats de recherche de Sari sont là-bas, il y a de fortes chances que notre clone y soit aussi.

Denise:

Nous trois, nous allons passer le Rocher des tréfonds au peigne fin. Il s'y trouve peut-être encore des indices<Indent/>!

m:

Merci. De notre côté, je prrropose que <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, Pim et moi retournions à Gridania pour faire le point.

Rammbroes:

Toi et les autres avez donc découvert quelque chose d'intéressant. Rien de mieux que de faire appel à plusieurs personnes dans ce genre de situation, pas vrai<Indent/>? Si vous en avez terminé avec les mémoquartz, je vais les rendre à Rowena.

Principia:

Même si ce mystérieux AGRESSEUR est une copie de Sari, je serai sans pitié avec lui<Indent/>! Maître<If(PlayerParameter(4))>sse<Else/></If>, COMPTEZ sur moi pour tout faire afin de pouvoir vous transmettre mes secrets<Indent/>!

m:

Le capitaine Dancing Wolf vient de me contacter. Après nouvelle inspection des lieux où nous avons affrrronté le clone, lui et son équipe ont découvert qu'une vieille machine allagoise abandonnée s'était réactivée récemment<Indent/>!

m:

Mal<SoftHyphen/>heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, l'appareil étant dans un trrrès mauvais état, c'est tout ce qu'ils ont pu constater. Nous n'avons sûrement pas d'autre choix que de nous rendre au Laboratoire de magismologie, mais ce que notre adversaire a déclaré avant de disparaître m'inquiète un peu. Que voulait-il dire par “J'ai hâte de te rencontrrrer à nouveau”<Indent/>?

Principia:

Il n'est pas impossible qu'il ATTENDE notre venue. D'ailleurs, je dois vous révéler qu'il n'a pas fait USAGE de la plus haute autorité lorsqu'il a placé un <Emphasis>verrou</Emphasis> sur MOI.

Principia:

Celui-ci disparaîtra en même temps que la personne qui l'a APPOSÉ. Autrement dit, si vous retrouvez et éliminez cet homme, je serai à nouveau en mesure de vous révéler les secrets de la magie INVOCATRICE.

m:

Cela voudrait donc dire qu'il a fait ça pour nous défier<Indent/>? Dans ce cas, il va peut-être nous tendrrre un piège.

m:

J'ai le sentiment que nous devrrrions rester très prudents et essayer d'obtenir davantage d'in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions avant d'aller au Laboratoire de magismologie d'Azys Lla. Pendant ce temps, je te conseille de bien t'entraîner, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/><Indent/>!

previous