Quest: Nightkin

Genre: Class & Job Quests
Genre + : Disciple of Magic Job Quests
Job : RDM
Level : 65

Zone: Idyllshire

Extention: Stormblood

Summary: X'rhun has recalled a particular book that Lambard would read with uncommon intensity, and wonders if it might contain a clue to Arya's condition. Remembering little of the rare tome aside from its macabre contents, your mentor bids you take Arya, and make an inquiry with Idyllshire's foremost treasure hunter, Midnight Dew.

Summary: You describe the heretic's memoirs to Midnight Dew, and she is put in mind of a rare book spotted by a colleague in the depths of the Great Gubal Library. Return to Rowena's Center for Cultural Promotion, and tell X'rhun of the <Emphasis>Nightkin</Emphasis>.

Arya:

I'm still not allowed to practice spellcasting, but at least I'm feeling back to normal. I'll be helping X'rhun search through as many scrolls and tomes as I can!

r:

Greetings, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Arya and I have begun wading through a sea of ancient text, but we've yet to fish out any promising cures for her condition.

r:

I did, however, recall something which may help narrow down our search. Long ago, Lambard had one particular book which he would read with uncommon intensity.

r:

I've forgotten the title now, but I do remember that inside were scrawled the memoirs of a deranged killer who was executed as a heretic in Ishgard. This criminal is said to have committed a number of ritualistic murders, all carried out with a most peculiar form of thaumaturgy.

r:

I merely thought it a vulgar choice of reading material at the time, but now I wonder if that “peculiar form of thaumaturgy” was what kept Lambard glued to its pages.

Arya:

It sounds positively awful... And yet it might just give us the clues we've been missing. I'll see if I can't track those memoirs down!

r:

Hmmm, I understand it's quite a rare volume. And when it comes to hunting down elusive treasures, it may be worth consulting a professional treasure hunter.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, are you acquainted with Midnight Dew? Why don't you take Arya and pay her a visit?

r:

I will try my hand at a different route. It's a long shot, but Rowena is known to stock a truly eclectic range of wares...

Arya:

Is this the “Midnight Dew” X'rhun asked us to meet?

Midnight Dew:

Ah, it's you. Somethin' you need? ...A heretic's memoirs for the young lady here? Bit of an odd request, but who am I to judge?

Midnight Dew:

...Oh, so you're workin' with X'rhun Tia, then! Thought you wanted it for some sort of tasteless personal collection! Hmmm, let me think now... Ishgardian heretic. Ritualistic killings. ...Oh, hells, it couldn't be!

Midnight Dew:

One of my fellow salvagers was just tellin' tales of a treasure he'd spied in the Great Gubal Library─a rare book called <Emphasis>Nightkin</Emphasis>. Claims he glimpsed the title as he was running for his life through Rhapsodies Quadrangle.

Midnight Dew:

'Tis a sought-after tome for collectors of the macabre, said to be written by an Ishgardian murderer who believed himself some manner of demon. Half a diary, half a grimoire, and chock-full of bloody lunacy...

Arya:

Well, it certainly fits the description! We should head back to Rowena's and share the news with X'rhun.

Arya:

Thank you for your help, Midnight!

Arya:

X'rhun's back. He'll want to know what we learned from Midnight Dew.

r:

...Yes, <Emphasis>Nightkin</Emphasis>─that was the title!

r:

Written by a killer who thought himself born of fiends... Such a belief would certainly brand him a crazed heretic in Ishgard, but I suspect the truth is he was much like Lambard─a mage who delved too deeply in forbidden arts.

r:

And you say the book was seen in the Great Gubal Library? I've not entered that place since the Sharlayans departed this land. What of you, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>?

r:

Like the back of your hand, eh? Well then, I vote for you to be our guide!

r:

...Hm, I hadn't known the library's guardians had turned hostile. I am sorry, Arya, but you will have to remain behind. No sense putting you in a situation where you might be forced to fling spells.

Arya:

Oh, I would've liked to have seen those fabled shelves... But you're right, of course.

r:

Come, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Let us hurry through the hinterlands ere some intrepid scavenger makes away with our prize!

Arya:

I wonder what secrets those memoirs hold─I imagine it will be like peering into the mind of a madman...

r:

Right, let's not dawdle once we're inside. We make straight for Rhapsodies Quadrangle, and leave as soon as we've acquired the tome.

r:

From what I remember, the book Lambard would read was of a fair thickness, and bound in leather covers. Hopefully it will not be too difficult to find!

Arya:

The book was there, then! Just as Midnight said it would be! ...Oh, but where is X'rhun? You didn't leave him at the library, did you?

r:

You did well in there, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>! I've never known acquiring a book from a library to be such a strenuous endeavor. ...May I see the tome?

r:

Yes, the author does certainly seem convinced of his demonic heritage. I can see how the clergy of the time would have passed these writings off as a heretic's delusion, but the spellcraft contained within is aught but incoherent rambling.

r:

Within his memoirs, this mage has provided specific instructions on the workings of forbidden sorcery. Little wonder that Lambard spent so much of his time studying the tome's secrets!

r:

But there is more. Much more. Let us return to Idyllshire─Arya needs to hear this.

Arya:

Welcome back! X'rhun's had his head buried in that book since he returned...

r:

I've just finished slogging through the last pages of the <Emphasis>Nightkin</Emphasis>. There were truths I discovered which made it difficult to continue, but amongst a mounting sense of horror...I found hope.

r:

Thus I bid you listen until the end of my tale. I shall begin with the author himself...

Arya:

...And so this man who wrote the <Emphasis>Nightkin</Emphasis> was not merely some disturbed killer, but a mage who had mastered the arts of the ancients.

r:

Exactly so. A century ago in Ishgard, this monster in mortal guise devoured all manner of forgotten texts, teaching himself everything from red magic to Mhachi summoning rituals.

r:

The secret to his seemingly inexhaustible power lies in his bloodline: he was directly descended from a Mhachi archmagus who had ingested the lifeblood of the voidsent queen Lilith!

r:

In fact, it was with this very archmagus that the vile practice of infusing oneself with voidsent blood first began. I believe I told you how the red mages later outlawed these rituals, but the damage had already been done...

r:

...Lilith's insidious energies had been passed on to the archmagus's heirs. This clan of aether-drinking spellcasters became known as those who were born into darkness─the Nightkin.

r:

The revelation which truly shook me however was yet to come. I discovered that Lambard is─was─a scion of the Nightkin clan. And, quite likely, so are you, Arya.

r:

The book's author was of the Calowise family─a surname shared by Lambard.

r:

With no small amount of trepidation, I determined to look once more into your family records...and learned that the Calowise name was also prevalent on your mother's side. This can be no coincidence.

Arya:

...Are you saying that voidsent blood runs in my veins?

r:

It explains your preternaturally strong affinity for black magicks. When I remember that Lambard was of a similar arcane disposition, the connection is even more obvious.

r:

He had no need to ingest fiendish blood─he simply awoke the corruption which had always lurked within him. The rituals for doing so were clearly described in the pages of the <Emphasis>Nightkin</Emphasis>.

Arya:

Were these rituals performed upon me, too...?

r:

Again, it is doubtful considering their complex requirements. My theory is that your latent talents were stirred into wakefulness quite by accident, through your induction into the ranks of the red.

r:

I wonder, however, why the same awakening that took years for Lambard occurred so swiftly in you...

r:

An innate affinity, mayhap? Whatever the case, that this unstable condition was triggered by your desire for control certainly explains Lambard's parting barb about the “injustice” of your fate.

r:

...But all is not lost! There is a way to undo the curse of your lineage!

r:

The first Calowise drew Lilith into our physical world by providing a mortal host for her soul to possess.

r:

He stood unflinching before the fiendish queen he had summoned, and forged with her a bargain of blood and darkness. Once the archmagus had partaken of her essence, however, he entrapped her inside a heavily glyphed box. Her material form thus captured, Lilith was unable to return to her shadowy realm.

r:

It was written that her imprisonment on this plane of existence was a necessary act, lest the potency of her blood begin to wane. Do you understand what this means, Arya?

Arya:

...I think so. The corruption inside me will last only as long as the voidsent queen remains in our world.

Arya:

Oh, I see... We need to find that box and banish Lilith back into the void!

r:

Exactly right! Defeat the voidsent and the curse upon your blood is lifted!

r:

Of course, a creature of Lilith's stature would ordinarily present a near-insurmountable challenge. We are fortunate, then, that the summoner bound her essence to a feeble vessel to prevent her from manifesting her full power. Even we few should stand a chance against this lesser incarnation!

r:

Now, it appears the author succeeded in tracking down Lilith's prison. And though the book makes no mention of the event, it is entirely possible that the box passed into his possession.

r:

Our surest bet will be to follow in his footsteps. Rest and prepare, my friends─we have an exciting adventure ahead of us!

Quest: Nightkin

Genre: Quêtes de classe/job
Genre + : Quêtes de job : mages
Job : RDM
Level : 65

Zone: Idyllée

Extention: Stormblood

Resumé: Les recherches bibliographiques de X'rhun et d'Arya se sont avérées infructueuses, mais c'était sans compter sur votre maître, qui s'est souvenu que son ex-camarade Lambard était souvent absorbé par un mystérieux livre... L'ouvrage en question, les mémoires d'un tueur en série aux méthodes peu orthodoxes, pourrait bien vous offrir des pistes pour guérir Arya. Sa rareté le réserve toutefois à l'élite des col<SoftHyphen/>lec<SoftHyphen/>tion<SoftHyphen/>neurs, c'est pourquoi X'rhun souhaite que vous alliez interroger la chasseuse de trésors Midnight Dew à son sujet. Vous la trouverez à Idyllée.

Resumé: D'après Midnight Dew, un exemplaire du livre que vous recherchez, intitulé “L'Héritage du néant”, reposerait au sein d'une réserve cachée de la Grande bibliothèque de Gubal baptisée la crypte des manuscrits interdits. Allez annoncer ces in<SoftHyphen/>for<SoftHyphen/>ma<SoftHyphen/>tions à votre maître, au centre de promotion culturelle de Rowena.

Arya:

Je suis en pleine forme, à ceci près que je suis privée de magie... Enfin, ce n'est pas la fin du monde. Je rabats mes efforts sur la lecture des ouvrages conservés ici, et il y a de quoi faire<Indent/>!

r:

On a épluché des centaines d'ouvrages à la loupe, Arya et moi. Mais aucun qui mentionne une solution à notre problème, hélas.

r:

Ceci dit, je viens de me rappeler quelque chose<Indent/>: Lambard avait sans cesse le nez plongé dans un certain bouquin, dont j'ai malheureusement oublié le titre...

r:

Je sais juste qu'il s'agissait des mémoires d'un tueur en série qui a autrefois sévi à Ishgard, et qui avait pour particularité de sacrifier ses victimes dans une sorte de rituel occulte.

r:

À l'époque, je me suis simplement dit que Lambard avait des goûts tordus en lecture... Mais avec le recul, cette histoire de rituel n'était peut-être pas anodine... Peut-être même qu'il s'en est inspiré pour mettre au point ses propres expériences.

Arya:

Brrr... Comment peut-on publier des écrits aussi sordides<Indent/>? Enfin, si ce livre existe, je veux bien vous aider à mettre la main dessus.

r:

Ce ne sera pas si facile<Indent/>: le nombre d'exemplaires en circulation de ce bouquin se compte sur les doigts d'une main... À mon avis, on aura plus de chance de le trouver en s'adressant directement à des chasseurs de trésors.

r:

<Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu connais Midnight Dew<Indent/>? C'est une chasseuse de trésors réputée, et accessoirement une de mes amies. Ça te dirait d'aller la voir avec Arya<Indent/>?

r:

Pendant ce temps, je vais vérifier si un exemplaire n'aurait pas miraculeusement atterri dans les rayons de la maison Rowena. Qui sait...

Arya:

<If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, j'ai trouvé Midnight Dew... Qu'est-ce qu'elle est grande<Indent/>!

Midnight Dew:

Salut, ça faisait longtemps. Dis, la petite, là, c'est une amie à toi<Indent/>? Non, parce que depuis tout à l'heure, elle n'arrête pas de me poser des questions sur un livre écrit par un tueur en série... Elle n'est pas un peu jeune pour s'intéresser à ce genre de choses<Indent/>?

Midnight Dew:

... Ah, tout s'explique. Donc, c'est ce bon vieux X'rhun qui a besoin de ce livre pour ses recherches. Fallait le dire plus tôt<Indent/>! Voyons voir, les mémoires d'un tueur en série qui s'est fait connaître à Ishgard, condamné à mort... Ah, je vois de quoi vous voulez parler<Indent/>!

Midnight Dew:

Ce bouquin, c'est la marotte de pas mal de chasseurs de trésors. Paraît qu'on en aurait aperçu un exemplaire au fin fond de la Grande bibliothèque de Gubal, dans un endroit appelé la crypte des manuscrits interdits. Son titre<Indent/>? Euh... “L'Héritage du néant”, si je me souviens bien.

Midnight Dew:

Son auteur était salement dérangé du ciboulot. Quand on l'a arrêté, il répétait à qui voulait l'entendre qu'il était le “descendant de la démone”... Quant à son livre, il est à mi-chemin entre le journal intime et le grimoire de sorcellerie, le tout écrit dans un style assez abscons...

Arya:

<If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, ça m'a tout l'air d'être le livre qu'on cherche. Retournons au centre de promotion culturelle dire au maître qu'on sait où le trouver.

Arya:

Merci pour votre précieuse aide, Midnight Dew<Indent/>!

Arya:

Le maître vient tout juste de rentrer. Répétons-lui tout ce que Midnight Dew nous a appris<Indent/>!

r:

Midnight Dew vous a donné le titre du bouquin qu'on cherche<Indent/>?<Indent/>... Ah oui, c'est ça<Indent/>! “L'Héritage du néant”, ça me revient maintenant<Indent/>!

r:

Et donc, son meurtrier d'auteur croyait dur comme fer qu'il était lui-même le descendant d'une démone... Hmm, pas étonnant qu'il ait été qualifié d'hérétique. Cependant, je me demande s'il n'était pas en réalité qu'un simple magicien féru d'expériences interdites, comme Lambard.

r:

J'espère qu'on aura la réponse dans ses mémoires. Vous dites qu'il en resterait un exemplaire dans la Grande bibliothèque de Gubal<Indent/>? Je n'y ai pas mis les pieds depuis le départ des Sharlayanais.

r:

Quoi, tu as eu l'occasion d'y aller<Indent/>!? Eh bien, dans ce cas, je suppose que c'est toi qui me serviras de guide.

r:

Hmm... Si je comprends bien, les gardiens laissés par les Sharlayanais attaquent tous ceux qui tentent de pénétrer dans la bibliothèque. Arya, tu sais ce que ça veut dire...

Arya:

J-j'ai compris, je vais rester ici sagement. Maître, <If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, revenez sains et saufs, d'accord<Indent/>?

r:

Bon, eh bien, c'est décidé. <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, en route pour l'Arrière-pays dravanien. Notre objectif<Indent/>: la Grande bibliothèque de Gubal<Indent/>!

Arya:

“L'Héritage du néant”... Rien que le titre laisse présager le pire. J'ai presque peur d'en découvrir le contenu...

r:

Notre objectif est on ne peut plus simple<Indent/>: on fonce jusqu'à la crypte des manuscrits interdits et on repart vite fait bien fait avec l'exemplaire de “L'Héritage du néant”.

r:

Si tu as besoin d'un indice, je me souviens que l'exemplaire de Lambard avait une couverture en cuir. Essaie d'ouvrir tous les livres qui correspondent à cette description. En espérant qu'il n'y en ait pas trop...

Arya:

Quoi, vous avez trouvé le livre qu'on cherchait<Indent/>? Formidable<Indent/>!<Indent/>... Ah, mais vous avez perdu le maître en chemin<Indent/>? Il ne serait pas encore à la Grande bibliothèque de Gubal, par hasard<Indent/>?

r:

Bien joué, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>. Une chance que tu connaissais les lieux, sinon je crois que je serais encore en train de tourner en rond dans la bibliothèque à l'heure qu'il est. Tu as le livre sur toi<Indent/>? Je peux jeter un coup d'œil<Indent/>?

r:

Voilà donc l'œuvre maîtresse de l'autoproclamé “descendant de la démone”. L'orthodoxie de l'époque n'y a vu que les élucubrations délirantes d'un hérétique. Or, aussi surprenant que ça puisse paraître, la magie enseignée dans cet ouvrage n'a rien d'illusoire<Indent/>: elle existe réellement.

r:

D'ailleurs, pour peu que l'on y regarde de près, ses pages sont étonnamment riches en dé<SoftHyphen/>mon<SoftHyphen/>stra<SoftHyphen/>tions et exemples concrets. Ça pourrait presque faire un parfait guide du petit sorcier hérétique... Lambard n'a eu qu'à suivre la recette.

r:

Il y a encore autre chose... Mais rentrons d'abord à Idyllée, on aura le loisir de discuter de tout ça avec Arya.

Arya:

Maître, <If(PlayerParameter(4))>Madame<Else/>Monsieur</If> <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, vous êtes de retour<Indent/>! Et vous avez trouvé un exemplaire de “L'Héritage du néant”<Indent/>? Comme quoi, les rumeurs sont parfois fondées.

r:

Ah, <Split(<Highlight>ObjectParameter(1)</Highlight>, ,1)/>, tu tombes à pic. Je viens tout juste de terminer de lire “L'Héritage du néant”. J'y ai appris des choses tout bonnement terrifiantes... La bonne nouvelle, c'est que je pense avoir mis le doigt sur un moyen de guérir Arya<Indent/>!

r:

Je vais tout vous expliquer. Attention, ça risque d'être long. Pour commencer, un mot sur l'auteur du livre...

Arya:

C'est donc bien ce que l'on soupçonnait. L'auteur n'était pas juste un tueur en série... C'était aussi un sorcier versé dans la magie ancestrale.

r:

Un vrai maniaque, qui plus est. Il a vécu à Ishgard, il y a environ un siècle. Autodidacte, il passait ses journées le nez plongé dans des grimoires. À force, il savait aussi bien se servir de la magie rouge qu'invoquer des entités du néant à la manière des anciens sorciers de Mhach.

r:

Or, cette facilité qu'il avait à maîtriser des sortilèges puissants avait un secret<Indent/>: le sang de la démone Lilith qu'il portait en lui. Son ancêtre, un archimage mhachois, avait passé un pacte avec cette créature, léguant à ses héritiers ce sang démoniaque.

r:

Cet archimage et son clan furent d'ailleurs les premiers à s'essayer à ces transfusions hasardeuses. La pratique fut très vite condamnée par les mages rouges car contraire à l'ordre naturel. Hélas, lorsqu'elle fut définitivement interdite, il était déjà trop tard.

r:

La lignée porteuse du sang de Lilith comptait déjà d'innombrables membres, tous accablés d'un besoin d'absorber de l'énergie vitale pour survivre. Bientôt chassés de leurs terres, ils furent contraints de vivre cachés, ne sortant que la nuit. On les appelait les “frères de sang nocturne”.

r:

Arya, ce que je vais te dire à présent risque de te faire un choc. Lambard et toi... Il se pourrait bien que vous soyez leurs descendants.

r:

Le dos du livre portait la signature de son auteur, un certain Calowise... C'est le nom de famille de Lambard.

r:

Et ce même nom apparaît autre part<Indent/>: dans ton arbre généalogique, Arya. J'ai mené ma petite enquête, il est présent du côté de ta mère, en remontant plusieurs générations en arrière.

Arya:

V-vous voulez dire... que j'ai aussi du sang de Lilith dans mes veines<Indent/>?

r:

Réfléchis<Indent/>: le talent inné que tu as en magie, et notamment ton penchant naturel pour la magie offensive... Tout cela ne peut venir de nulle part. À bien y repenser, Lambard affichait d'ailleurs les mêmes prédis<SoftHyphen/>po<SoftHyphen/>si<SoftHyphen/>tions.

r:

Con<SoftHyphen/>trai<SoftHyphen/>re<SoftHyphen/>ment à ce que je pensais, il ne s'est pas injecté de sang de monstre... Il en portait déjà en lui, et a simplement trouvé un moyen d'en tirer parti. Calowise explique noir sur blanc dans son livre comment s'y prendre. Il avait préparé le terrain pour ses héritiers...

Arya:

Cette opération... V-vous croyez que je l'ai subie, moi aussi<Indent/>?

r:

Vu qu'elle est longue et complexe, je ne pense pas. Dans ton cas, je me demande si ce n'est pas le cristal d'âme de mage rouge qui a spontanément déclenché l'éveil de tes pouvoirs...

r:

J'ajouterais que chez toi, cet éveil a été fulgurant, là où Lambard a dû remodeler son corps pendant des années. C'est un point que j'ai encore du mal à m'expliquer...

r:

... Une question de dis<SoftHyphen/>po<SoftHyphen/>si<SoftHyphen/>tions naturelles, peut-être<Indent/>? En tout cas, si c'est bien ton envie de lutter contre la fatalité qui a mis le destin en marche, je comprends mieux à quoi Lambard faisait allusion en parlant d'ironie du sort...

r:

Bref, c'est tout pour les mauvaises nouvelles<Indent/>! Maintenant qu'on sait précisément d'où vient le mal qui t'affecte, on a toutes les clefs en main pour te guérir. La malédiction du sang démoniaque peut être levée, et je sais comment<Indent/>!

r:

Je m'explique... Lilith est un être appartenant à une autre dimension. Elle ne peut normalement pas se manifester physiquement dans notre monde. On peut toutefois l'invoquer en liant son esprit à une enveloppe physique, autrement dit, un être de chair et de sang.

r:

C'est exactement ce que l'ancêtre de Calowise a fait<Indent/>: il s'est servi d'un hôte pour invoquer Lilith et passer un pacte de sang avec elle. Suite à quoi, il a enfermé la démone dans un sarcophage magique, l'empêchant de retourner dans sa dimension d'origine.

r:

Pourquoi avoir fait ça, me direz-vous<Indent/>? Eh bien c'est simple<Indent/>: le sang démoniaque n'a de pouvoirs que tant que Lilith demeure dans notre monde... Arya, est-ce que tu vois où je veux en venir<Indent/>?

Arya:

Arrêtez-moi si je me trompe. Vous dites que le pouvoir du sang démoniaque, celui que je porte en moi, dépend de la présence de Lilith en ce monde...

Arya:

Donc, si on trouve le sarcophage et qu'on arrive à vaincre Lilith...

r:

... Tu as tout compris<Indent/>: tu seras définitivement libérée de la “faim” qui te tourmente<Indent/>!

r:

Face à une démone aussi redoutable que Lilith, aucun être humain ne ferait normalement le poids... Heu<SoftHyphen/>reu<SoftHyphen/>se<SoftHyphen/>ment, l'ancêtre de Calowise a eu la présence d'esprit de l'incarner dans un hôte faible de manière à contenir sa puissance. Dans ces conditions, nous avons une chance de la vaincre<Indent/>!

r:

Reste à retrouver le fameux sarcophage où elle repose... Calowise laisse entendre dans son livre qu'il avait découvert son emplacement. Je n'en suis pas certain, mais il est fort possible qu'il ait mis la main dessus...

r:

Bref, tout ça pour dire que l'espoir est permis<Indent/>! Reposez-vous bien, <If(PlayerParameter(4))>toutes<Else/>tous</If> les deux. Lorsque vous serez en pleine forme, nous nous lancerons à la poursuite du sarcophage perdu<Indent/>!

previous